RUGBY - Italie/Nouvelle-Zélande, un choc prévisible

Samedi 17 novembre, les deux équipes nationales de rugby se sont affrontées au stade Olympique de Rome pour un match sans nuances. Le score, de 10-7 à la mi-temps, atteint 42-10 à la fin de la partie pour les All Blacks.

Ce match qui s’est joué à l’usure et la fatigue des joueurs explique en grande partie les points gagnés à la dernière minute. Les Azzurri se sont pourtant bien battus, mettant plus d’une fois à l’épreuve la force légendaire de leurs adversaires. En effet, durant les 15 premières minutes de la rencontre, l’Italie a fait barrage à une Nouvelle Zélande qui ne réussit pas à franchir la moitié du terrain. L’équipe se serait récemment renouvelée : elle affiche moins d’Italiens "de souche" et plus de jeunes recrues parmi les joueurs. Les commentateurs ont souligné l’esprit d’équipe qui a fomenté les quinze Italiens -du premier au dernier joueur- et leur jeu effectivement solidaire ce samedi. La défense en particulier s’est vue renforcée, mais la rigueur stratégique s’est essoufflée dans la deuxième partie du match, décisive.

Rappelons que les impressionnants All Blacks ont été deux fois champions du monde en 1987 et 2011. Ils n’ont été battus depuis leur existence que par cinq pays : Afrique du Sud, Australie, Angleterre, France et Pays de Galles. C’est la raison pour laquelle les commentateurs relativisent cette défaite et gagent leurs espérances sur les prochaines rencontres. Parmi les dates importantes : le Quinze de France envahira le Stade Olympique de Rome, le 3 février prochain, pour affronter l’Italie lors du Tournois des 6 Nations.

Camille de FOUCAULD (www.lepetitjournal.com/rome) Lundi 19 novembre 2012

 
A la Une à Rome
Actualité Italie

VIOLENCE FAITE AUX FEMMES - Un fléau toujours d'actualité

Un triste fait divers la semaine dernière a malheureusement remis à la une en Italie la violence faite aux femmes. Lepetitjournal.com de Rome revient sur ce tragique fait divers, et fait le point sur les chiffres de l’année 2016, l’historique des mentalités et les perspectives pour lutter contre ce fléau.
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine