DELUGE – L’Italie dans l’eau jusqu’au cou

L’Italie à les pieds dans l’eau depuis les pluies torrentielles qui se sont abattues ce weekend. De nombreuses régions de la péninsules étaient en état d’alerte maximale, dont le Latium, la Ligure, le Trentino, le Frioul, l’Emilie, la Toscane et la Vénétie. Rappelons que Venise, inondée à 70%, baignait sous 149 centimètres d’eau à 9h20 dimanche matin. En Ligure, plusieurs habitants ont été contraints d’abandonner leur maison, une centaine dans la province de La Spezia. En Toscane, environ 200 personnes ont été évacuées à cause des inondations ; les autorités recensent de nombreux glissements de terrain sur les pentes de la montagne Pistoiese ; à Livourne le marathon a été annulé et à Rome le déluge a provoqué plusieurs black-out dont un au Stade Olympique durant le Derby Lazio-Roma. Plus grave encore, 280 communes de Toscane et 235 de Ligure courent un risque hydrogéologique – creusement dangereux du sous-sol par infiltration d’eau.

Dimanche soir, les plus importants dégâts des eaux enregistrés concernaient les villes de Vicence, Venise, Rome, Civitavecchia, ou Val Sarentino. Face à cette situation, le ministre de l’Ecologie, Corrado Clini, déplore que "les interventions pour la prévention du risque hydrogéologique et la sécurisation du territoire aient procédé avec difficulté". Ce dernier explique ce manque d’efficacité par le peu de ressources financières allouées et à leur gestion extraordinaire. Clini a également précisé à la presse que la question concernant le financement des actions de protection du territoire était encore soumise à la décision de la Commission européenne. Cette dernière devra trancher sur le déblocage de fonds publics dans le cadre de l’interprétation du Pacte de Stabilité.

En attendant, le centre de météorologie Epson meteo annonce une stabilisation du temps au cour de la journée de Lundi pour retrouver une Italie ensoleillée d’ici mercredi.

E.B (www.lepetitjournal.com/rome) Lundi 12 novembre 2012

Rome

PREMIER SCRUTIN - Vers l'élection de Sergio Mattarella ?

Le premier scrutin des élections du président de la République s’est déroulé hier jeudi 29 janvier. Les partis politiques ont attendu le dernier moment pour dévoiler le nom de leurs candidats respectifs. Comme on l'attendait, ce premier scrutin se solde par un résultat négatif. La surprise du jour est en revanche constituée par la rupture apparente de l'alliance entre Matteo Renzi et Silvio Berlusconi
Actualité Italie

PREMIER SCRUTIN - Vers l'élection de Sergio Mattarella ?

Le premier scrutin des élections du président de la République s’est déroulé hier jeudi 29 janvier. Les partis politiques ont attendu le dernier moment pour dévoiler le nom de leurs candidats respectifs. Comme on l'attendait, ce premier scrutin se solde par un résultat négatif. La surprise du jour est en revanche constituée par la rupture apparente de l'alliance entre Matteo Renzi et Silvio Berlusconi
A la une
France/Monde
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie