CALENDRIER- Quel jour sommes-nous?

L'immacolata concezione annonce un week-end de 4 jours pour la plupart des Italiens. En France, la date passe inaperçue. Naissance de Rome, Noël, la Befana… vivre à Rome, c’est aussi s’adapter au calendrier local. Pour organiser vos déplacements, profiter au mieux des richesses culturelles italiennes, lepetitjournal.com vous indique les dates à retenir pour cette saison 2009/2010… 

L’Immaculée Conception, (Immacolata Concezione), le 8 décembre, marque en Italie l'entrée dans les festivités de Noël. C'est souvent à cette date que municipalités et commerces allument lampions et lumières pour donner une atmosphère festive à la ville. Très vite arrivent ensuite les fêtes de fin d’année (25, 26 décembre et 1er janvier), suivies de l’Epiphanie le 6 janvier, jour où la Befana offrira douceurs et cadeaux aux enfants. La fête de Pâques (Pasqua – Pasquetta) aura lieu le dimanche 4 avril et le lundi suivant permettra de se reposer des agapes rituelles. Dimanche 25 avril, l'Italie fêtera l’anniversaire de la Libération (Anniversario della Liberazione) et la semaine suivante le 1er mai, la fête du travail (Festa del Lavoro e dei lavoratori), comme dans de nombreuses nations. Spécificité italienne, le 2 juin commémore la naissance de la République Italienne (Nascita della Repubblica italiana). L’Assomption (Ferragosto), le 15 août termine ce calendrier des jours fériés.

A chaque ville son saint patron
Outre les fêtes nationales et chrétiennes, chaque région italienne adapte son calendrier de jours fériés à sa spécificité locale. Pour voyager en Italie, voici quelques autres dates à retenir : le 25 avril à Venise (Saint Marc), le 24 juin à Turin, Gênes, Florence (Saint Jean-Baptiste), le 29 juin à Rome (Saint Pierre et Paul), le 15 juillet à Palerme (Saint Rosalie), le 19 septembre à Naples (Saint Jean de Bénévent), le 4 octobre à Bologne (Saint Pétrone) ou encore le 6 décembre à Bari (Saint Nicolas).

                    Le point sur le calendrier 2009 / 2010 en Italie


N.L./S.F. (/www.lepetitjournal.com - Milan-Rome) vendredi 4 décembre 2009

 
A la Une à Rome

MICHAEL GREGORIO - Un jeudi à la Villa

Jeudi dernier, la Villa Medici nous a offert un jeudi avec Michaël Gregorio, jeune prodige du spectacle. L’occasion d’une discussion à bâtons rompus…
Actualité Italie
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine