14 JUILLET - Week-end festif pour les Français

Entre la partie de pétanque, le bal populaire organisé par l’Union Français de Rome et du Latium sur la place Farnèse le 13 ou le lunch offert à l’ambassade le 14, les résidents romains avaient l’embarras du choix. Reportage en images

Tu pointes ou tu tires ? C’est presque par ces mots qu’ont commencé les festivités du 14 juillet sur la place Farnèse. L’Union Français de Rome et du Latium avait en effet organisé un concours de pétanque sous l’œil amusé des touristes.

Photo : Federico Figà Talamanca

Pas de partie de boules sans un bon pastis. C’est ainsi que Ricard a ensoleillé la place Farnèse en donnant un air arrière goût de Provence et d’après-midi ensoleillé à pointer le cochonnet.

Photo : Federico Figà Talamanca

Musique classique avec l’orchestre de la police municipale de Rome, jazz avec le Hot Club de Zazz ou de troubadours avec les Troublamours ont ensuite envahit la place avant d’ouvrir le bal.

Photo : Federico Figà Talamanca

A minuit, tradition oblige, l’émotion a gagné la place du Palais Farnèse. Monique Bassereau a en effet entonné l’hymne national au balcon de l’Ambassade de France en présence de l’ambassadeur Jean-Marc de la Sablière et de son épouse.

Photo : Federico Figà Talamanca

Bon pied, bon œil. Après les festivités de la veille, plus de 1.000 Français résidant à Rome se sont précipités à l’ambassade pour le traditionnel lunch du 14 juillet. Le temps de troquer le Marcel et le bob de la veille pour une tenue plus appropriée à la beauté des lieux.

Photo : LPJ

L’ambassadeur Jean-Marc de la Sablière accompagné de son épouse, de M. Petri Guasco, représentant auprès de l’Assemblée des français de l’étranger et de Mme Larose, consul de France a tenu ensuite à accueillir les résidents. Il a notamment rappelé l’importance de la présidence française à la tête de l’Union européenne et les enjeux portés par les réflexions sur l’Union méditerranéenne.

Photo : LPJ

 

Pendant que certains appréciaient le buffet offert par les différents sponsors et l’Ambassade...

Photo : LPJ

... d’autres en profitaient pour admirer notamment la galerie des Carrache et le bureau de l’ambassadeur exceptionnellement ouverts pour l’occasion.

Photo : LPJ

Après l’effervescence… le repos à la lumière tamisée des bougies et sous l’œil attentif des statues du jardin.

Photo : LPJ


Sara FREDAIGUE. (www.lepetitjournal.com - Rome) mercredi 16 juillet 2008

Pour en savoir plus :
Sur les Troublamours : MUSIQUE - Des troubadours à Rome
Sur le Hot Club de Zazz : MUSIQUE - Ce soir, ca va swinguer
Sur Monique Bassereau : CONCERT - Monique Bassereau ou l'amour de Piaf

{mxc} 
 
A la Une à Rome

MICHAEL GREGORIO - Un jeudi à la Villa

Jeudi dernier, la Villa Medici nous a offert un jeudi avec Michaël Gregorio, jeune prodige du spectacle. L’occasion d’une discussion à bâtons rompus…
Actualité Italie
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine