A la Une

VACCINS - Vers un assouplissement de la loi pour la vaccination obligatoire ?

 

Le sénat italien a proposé une version légèrement assouplie de la loi pour la vaccination des enfants, avec une diminution du nombre de vaccinations obligatoires, et une réduction de l’amende pour ceux qui ne vaccineraient pas leurs enfants. A l’heure où la France s’interroge et commence à se déchirer sur la nécessité d’une telle loi, retour sur la décision récente en Italie de rendre davantage de vaccins obligatoires, sur son contexte, la recrudescence de certaines maladies et la controverse qui n’a pas épargné le pays. 

C’est une importante augmentation de cas de rougeole qui a mis le feu aux poudres en Italie. En effet, les 3 premiers mois de 2017 ont vu apparaitre 700 cas, pour seulement 220 pour la même période en 2016 et 844 pour toute l’année 2016. Plus de la moitié des malades étaient originaires des grandes villes du pays : Rome, Milan, Turin et Florence. Le Ministère de la Santé a incriminé le nombre croissant de parents qui refusaient les vaccinations, malgré la preuve scientifique de leur efficacité. Selon le Ministère, seulement 85% des enfants de moins de 2 ans ont été vaccinés en 2015, bien loin des 95% recommandés par l’OMS.

En Mai 2017, une loi a donc été approuvée par les autorités italiennes, rendant 12 vaccins (au lieu de 4) obligatoires chez les enfants entrant dans le système scolaire public. Parmi ces vaccinations obligatoires, on trouve bien sûr les vaccins contre la rougeole et la méningite, maladies qui ont connu une résurgence récemment en Italie. Le premier Ministre Paolo Gentiloni a averti les parents que les amendes en cas de non-compliance seraient 30 fois plus élevées qu’actuellement …

Pour la Ministre de la Santé Beatrice Lorenzi, cette loi est une nécessité, pour combattre le retour de ces maladies infectieuses. Elle pointe du doigt une campagne de fake-news, à l’origine de la baisse du nombre d’enfants vaccinés. L’Italie est en effet un des pays dans lesquels un éventuel lien entre le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) et l’autisme a eu un impact significatif et négatif sur la perception des vaccins par la population. Le mouvement 5 étoiles, et notamment Pepe Grillo, a aussi été critiqué pour son rôle dans la diabolisation de la vaccination.

Aujourd’hui, à l’heure où la France s’interroge à son tour, prend l’Italie comme modèle, et où la Ministre de la santé Agnès Buzyn a annoncé qu’elle rendrait 11 vaccins infantiles obligatoires au lieu de 3, le Sénat italien vient de proposer une version un peu assouplie de la loi pour la vaccination.

Ainsi le nombre de vaccins obligatoires ne serait plus 12 mais 10, et les amendes pour les parents « récalcitrants » seraient plus limitées (elles seraient réduites de 7 500 euros à 2 500 euros). L’amendement proposé par le Sénat n’obligerait plus à « dénoncer » les parents qui ne se soumettraient pas à la nouvelle loi.

 

 

Le décret doit maintenant passer au Parlement, où de nouveaux amendements pourraient voir le jour. Néanmoins, à ce jour, on peut considérer les vaccins suivants comme obligatoires en Italie, pour les enfants devant entrer en crèche : diphtérie, tétanos, polio, hépatite B, Haemophilus influenzae B, varicelle, rougeole, oreillons, rubéole, coqueluche. Par ailleurs, les vaccins contre la méningite B et C, la pneumonie et le rotavirus ne seraient plus obligatoires mais recommandés, tout en restant gratuits.

Le sujet est délicat, et les autorités donnent parfois l’impression de tâtonner, afin de trouver la version de la loi la plus acceptable aux yeux de la population. Une fillette fin juin en Sardaigne a contracté le tétanos après une chute à bicyclette et parce qu’elle n’était pas vaccinée. Il s'agit du premier cas de mineur atteint en Italie depuis 30 ans. Elle a, grâce aux médecins, échappé à la paralysie totale et à la mort. Le tétanos n’est pas une maladie contagieuse, mais une infection locale causée par une bactérie. Elle n'est pas éradicable car les bactéries sont en permanence dans le sol et l'environnement, mais elle est totalement évitable par la vaccination….


Anne Debaillon-Vesque  (lepetitjournal.com de Rome) - Lundi 10 juillet 2017.

Retrouvez tous nos articles actualité ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 
A la Une à Rome

ROME EN GIFS #3 - La cuisine

Comme vous le savez surement, en Italie tout ce qui touche à la nourriture est sacré – encore plus qu’en France c’est vous dire. La cuisine italienne est d'ailleurs appréciée dans le monde entier. Néanmoins elle a quelques spécificités qu'on retrouve essentiellement en Italie et qui demandent une période d'acclimatation. Voici quelques situations que vous avez peut-être vécues ou auxquelles vous allez prochainement être confrontés.

ROME EN GIFS #2 : L'été

L'été s'est déjà bien installé dans la capitale et avec lui cette chaleur insurmontable, les premiers après-midi à la mer, les glaces ... et nos…
Actualité Italie
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine