A la Une

EUTHANASIE - Le cas de Dj Fabo relance le débat en Italie

 

Le choix de Fabiano Antoniano, alias Dj Fabo, de se rendre en Suisse pour bénéficier de la législation sur le suicide assisté a relancé le débat sur l’Euthanasie en Italie. Le pays en entier s’est ému de son histoire, et des personnalités connues ont appelé le gouvernement à légiférer. L’Italie, un pays encore conservateur au regard des autres pays européens …. 

Dj Fabo est mort. Fabiano Antoniano, 39 ans, aveugle et tétraplégique depuis l'été 2014 suite à un grave accident de voiture, a eu recours au suicide assisté en Suisse le 27 février dernier. Son histoire a ému toute l’Italie. Une vidéo très poignante, dans laquelle sa compagne raconte sa triste histoire, a été diffusée dans les journaux du net et sur les réseaux sociaux. On y voit le fringuant Fabiano, un peu rebelle, plein de vie, amoureux de motocross, d’Inde et de musique, avant l’accident, puis le drame il y a 2 ans et demi, une vie brisée, réduite à être cloué au lit et surtout des années de douleur sans répit. Malgré la thérapie, rien n’a pu soulager Dj Fabo, qui en a appelé aux autorités italiennes pour légiférer sur la fin de vie.

 

Photo : Facebook

Dj Fabo s’est donc rendu en Suisse ou le suicide assisté est autorisé, pour mettre fin à ses souffrances.

En janvier, il avait une dernière fois interpellé dans une lettre le Président de la République italienne, Sergio Mattarella, pour faire avancer la loi sur la fin de vie. 

Des personnalités ont choisi de soutenir Dj Fabo dans sa démarche, notamment le politicien Marco Cappato, ancien député européen, qui milite pour la légalisation de l’euthanasie en Italie. Celui-ci est membre de l’association Luca Coscioni, et s’est rendu en Suisse pour accompagner Dj Fabo dans sa démarche. Fabio a du mordre sur un bouton permettant de déclencher la libération d’un produit mortel. Marco Cappato a annoncé sur Twitter la mort de son ami, en regrettant : « Il a choisi de partir, selon les lois d’un pays qui n’est pas le sien ». Cappato risque 12 ans de prison pour avoir aidé Dj Fabo à mourir. 

L’écrivain célèbre Roberto Saviano aussi s’est engagé, et déplore sur Facebook l’absence de loi sur la fin de vie en Italie : « Fabo est mort en exil, parce que son pays, notre pays, n’a pas écouté son appel ».

Les institutions religieuses se sont également exprimées, mais contre la décision de Fabiano Antoniani de se rendre en Suisse pour procéder à son euthanasie. Mgr Vincenzo Paglia, président de l'Académie pontificale pour la vie, a déclaré dans une interview pour le Corriere della Sera : « Chaque fois qu’on met fin à une vie, ou qu’on a l’intention de le faire, il s’agit toujours d’une défaite… La loi ne peut pas par nature réglementer de telles situations dramatiques ».

 

infographie idé 

L’euthanasie est un des sujets qui divise encore les Européens.

Seuls 3 pays autorisent l’euthanasie active : Les Pays Bas (2001), la Belgique (2002) et le Luxembourg (2009). En Suisse, c’est le suicide assisté qui est autorisé, c’est à dire que comme dans le cas de Dj Fabo, le patient doit être capable de déclencher lui-meme sa mort. L'aide au suicide est légale si elle est accompagnée du feu vert d'un seul médecin.

En Allemagne, « l'euthanasie passive », comme le fait de débrancher une machine, n'est pas illégale si le patient a donné son consentement.

En France, l’euthanasie est illégale, mais le code pénal distingue l'euthanasie active - le fait de provoquer directement la mort (assimilé à un homicide) - et l'euthanasie passive - "l'abstention thérapeutique" (considérée comme non-assistance à personne en danger). La loi Leonetti, votée en 2005, a instauré un droit au "laisser mourir" qui permet l'administration de médicaments limitant la douleur et dont les effets secondaires peuvent abréger la vie. Cette législation sur la fin de vie autorise donc l’euthanasie passive assortie de restrictions sévères : il faut deux médecins minimum pour en convenir, après concertation avec les proches du malade. En 2016, les parlementaires ont adopté la loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie, instaurant un droit à la « sédation profonde et continue », mais qui n’autorise ni l’euthanasie ni le suicide assisté.

Comme pour l’Italie aujourd’hui, plusieurs cas ont été portés par les médias, Vincent Humbert, Chantal Sébire, et ont permis de faire évoluer la loi.

En Italie, l’euthanasie est interdite. L'euthanasie active est considérée comme un homicide volontaire et le suicide assisté comme un délit. Cependant, le droit de refuser des soins est reconnu par la Constitution.


Anne Debaillon-Vesque (Lepetitjournal.com de Rome) - Lundi 6 mars 2017.

Retrouvez tous nos articles Actualité Italie ici. 

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 
A la Une à Rome
Actualité Italie

GALA CCI FRANCE ITALIE – Les relations économiques franco-italiennes à l’honneur

Mercredi 14 juin, plus de 250 personnes de la communauté d’affaires franco-italienne se sont réunies lors du 14ème dîner de gala annuel de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Italie. Cette année, la soirée s’est déroulée dans un cadre insolite, au Musée national de la science et de la technologie de Milan, en présence notamment de l’Ambassadrice de France en Italie, Catherine Colonna, qui a participé à la remise des Trophées qui mettent à l’honneur des entreprises françaises et italiennes.
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine