A la Une

NAISSANCES EN ITALIE - Une natalité toujours en berne

 

Les derniers chiffres publiés confirment la continuelle baisse des naissances en Italie. Comme dans les autres pays d’Europe du sud, les femmes font de moins en moins d’enfants en Italie, et la proportion de femmes sans enfant ne cesse d’augmenter. Lepetitjournal.com revient aussi sur les prénoms en Italie les plus donnés à la naissance, et vous révèle le dernier palmarès des prénoms italiens !

Chaque année, l’institut national de statistique ISTAT (Istituto nazionale di statistica) publie un rapport sur la natalité et la fécondité de la population italienne et dévoile les préférences des Italiens en matière de prénom pour leurs enfants. 

Voyons donc les derniers chiffres, publiés fin 2016, pour l’année 2015, ainsi que les grandes tendances du moment. 

Toujours moins de naissance en Italie

Le rapport ISTAT révèle que le nombre de naissances a diminué par rapport aux autres années : ainsi en 2015 sont nés 485 780 enfants, soit 17 000 de moins qu’en 2014. Ce résultat confirme la forte chute de la natalité qu’on observe depuis quelques années. Cette baisse concerne surtout les couples de parents italiens qui restent sous le seuil des 400 000, avec 385 014 naissances, ce qui fait 95 000 de moins au cours des sept dernières années. Ceci s’explique en partie par le fait que les femmes italiennes en âge de procréer sont de moins en moins nombreuses et ont de moins en moins d’enfants. 

Les naissances hors mariage ont tendance à augmenter légèrement, pour atteindre 140 000, soit 28,7% des naissances.

Contrairement à l’année précédente, le nombre d’enfants nés d’au moins un parent étranger a légèrement diminué. Ils étaient 101 000 en 2015, soit 20,7% des naissances au total. On constate une disparité selon les régions : les enfants nés d’au moins un parent étranger représentent une proportion plus importante dans le nord (29%) que dans le sud et les iles (8%).

Les enfants nés de parents tous deux étrangers sont en légère baisse avec 72 096 naissances, soit presque 3 000 de moins que l’année précédente, ce qui fait 14,8% du total des naissances. 

Si l’on considère la nationalité des mères étrangères, on trouve à la première place les mères roumaines (19 123 enfants nés en Italie en 2015), suivies des marocaines (11 888), puis des albanaises (9 257) et enfin des chinoises (4 070). Ces quatre communautés rassemblent 47% des naissances de mères étrangères en Italie.

L’âge des mères a lui aussi changé. En effet, près de 8,3% des enfants nés en 2015 ont une mère d’au moins 40 ans tandis que 10,3% des mères ont moins de 25 ans. La tendance est encore accentuée dans les cas des mères italiennes : 9,3% des mères ont plus de 40 ans contre 8,2% ont moins de 25 ans. 

Le rapport souligne également la diminution de la fécondité depuis 2010 : en 2015 le nombre moyen d’enfants par femme descend à 1,35 par rapport à 1,46 en 2010.  Les femmes italiennes ont en moyenne 1,27 enfants contre 1,94 pour les femmes de nationalité étrangère résidentes en Italie. Pour ces dernières, la baisse est frappante par rapport à 2008, où il était de 2,65. 

Il s’agit là d’une véritable démographie de temps de guerre pour le pays le plus âgé du monde après le Japon. 

 Infographie de l'ISTAT

 

Le palmarès des prénoms en Italie

Pour les nouveau-nés de sexe féminin, on garde le meme trio de test que l’année dernière : Sofia, Giulia et Aurora - mais Aurora devance Giulia cette année.

Ces 3 prénoms se distinguent nettement de tous les autres prénoms féminins, Alice est monté en puissance jusqu’à la 5ème place, et Martina est entré dans les 10 premiers.

Chez les garçons, les 2 premiers, Francesco et Alessandro confirment leur succès, et c’est Mattia qui se hisse en 3ème position.

 

La rédaction (Lepetitjournal.com de Rome) - Mise à jour d’un article de Véronique Mignot-Bari - Lundi 13 février 2017.

Retrouvez tous nos articles Société ici. 

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 

 
A la Une à Rome

JARDIN - Des roses sur l’Aventin

Avec le retour du printemps, les roses viennent remplir de couleurs la capitale italienne faisant de ses rues de véritables cartes postales. Pour les…
Actualité Italie

ELECTIONS - Pour qui les Français d'Italie ont-ils voté en 2012 ?

Après le Brexit et l'élection de Donald Trump, le monde entier se tourne désormais vers l'élection présidentielle française. Au milieu ce dédale médiatique, la presse internationale s'adonne à toutes sortes de pronostics sur notre futur chef d’État, tout en relatant les affaires qui ponctuent cette campagne présidentielle 2017. Mais vous souvenez-vous comment les Français d'Italie avaient voté au 1er tour des élections Présidentielles de 2012 ? Les Français d'Italie ont-ils voté comme leurs compatriotes en France ?
Une internationale

CHRISTINE OCKRENT– "Il y a toute une éducation à entreprendre sur la sélection et la vérification des sources"

Ockrent
Comme toute campagne présidentielle, celle que nous vivons et qui connaîtra son premier dénouement dimanche a connu son lot de critiques envers notre système médiatique et en filigrane, notre fonctionnement démocratique. La semaine de la presse organisée au Lycée Français de Singapour a été l’occasion de nous entretenir avec LA reine de l’info qui a marqué toute une génération, Christine Ockrent. Elle nous parle l’évolution des médias et ses…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine