Rome

LA RECETTE DU MOIS – Petites Panadas Sardes

Changement de cap, lePetitJournal.com de Rome se dirige vers le Sud et plus particulièrement la Sardaigne pour explorer ses délices. Le mois de novembre sera individuel et convivial avec les Panadas, petites tourtes salées idéales pour un buffet ou un apéritif copieux.

Originaire de Sardaigne, la Panada –boule en dialecte sarde- est une tourte salée, fourrée à la viande. Préparées depuis l’antiquité à l’occasion des fêtes ou en l’honneur d’invités importants, les Panadas ont survécu au temps pour devenir le plat typique de plusieurs villes insulaires comme Oschiri. Jolies et goûteuses, elles raviront vos convives, en plat principal accompagnées de légumes ou présentées seules pour un brunch, un apéritif.

Photo source : www.sardaagroalimentari.it

Difficulté : intermédiaire
60 minutes de préparation
30 minutes de cuisson

Ingrédients :

500 gr de Farine
1 C.C. de Sel
150 gr de Saindoux

250 gr de viande de bœuf (ou veau)
250 gr de viande de porc
100 gr de chair à saucisse
Quelques tranches de lard
1 gousse d’Ail
1 oignon
Un  ½ verre d’Huile d’olive
100 gr d’olives dénoyautée
100 gr de tomates séchées
Un bouquet de persil
Poivre
Safran

1/ La Panada se prépare…

Commencez par préparer la pâte, cette dernière devra reposer ensuite pendant 30 minutes avant d’être travaillée.

  • Faites ramollir le saindoux au bain marie. Déposez la farine dans le fond d’un saladier ou sur un plan de travail approprié. Formez-y un puits pour incorporer le saindoux et le sel.
  • Pétrissez la pâte jusqu’à obtenir un mélange lisse, parfaitement homogène et élastique. Couvrez d’un torchon et laissez reposer.

Pendant que votre pâte est de côté, passez à la préparation de la farce. Pour une simple question d’organisation, commencez par couper la viande, le lard et les tomates en petits morceaux, le persil et les olives à votre convenance.

  • Munissez-vous d’une grande casserole. Faites chauffer l’huile avant d’y faire revenir l’oignon émincé et la gousse d’ail. Ajoutez-y ensuite la viande, la chair à saucisse et le lard coupés en dé.
  • Une fois votre viande précuite, versez dans votre casserole le reste des ingrédients de la farce : les olives dénoyautées, les tomates séchées préalablement émincées, le persil haché, le poivre et le safran.
  • Laissez cuire à feu doux pendant quelques minutes, sans oublier d’humidifier de temps en temps pour éviter que votre préparation ne sèche trop.

 

2/ … et se façonne délicatement

  • Etalez la pâte au rouleau jusqu’à obtenir une épaisseur de 5 millimètres, plus ou moins.
  • A l’aide d’un petit bol ou d’un emporte-pièce à pâtisserie, découpez des disques d’un diamètre de 10 cm environ. Leur nombre doit être pair car vous aurez besoin de deux disques de pâte pour chaque Panada.
  • Placez la farce au centre de l’un des disques. A l’aide de votre main, donnez-lui la forme d’une petite coupe. Refermez cette dernière avec le deuxième disque et scellez-en les bord en les roulant vers l’intérieur. Reproduisez ensuite l’opération avec le reste de la pâte et du farcis.
  • Déposez vos Panadas sur une plaque de four recouverte de papier cuisson et enfournez à 180° pendant une demi-heure environ.
  • Astuce : pour donner un aspect plus appétissant à vos mini-tourtes, badigeonnez d’œuf battu la partie supérieure de vos Panadas, elles ressortiront ainsi du four toutes dorées.

Vos Panadas sont maintenant prêtes à être dégustées. Cette recette est éminemment carnivore, mais sachez que vous pouvez l’adapter à tous les régimes en modifiant les ingrédients selon vos envies : légumes, fromages… amusez-vous à varier les plaisir.

Elise Bonnardel (www.lepetitjournal.com/rome) Mercredi 7 novembre 2012

Rome

GASTRONOMIE – Les dix plats à connaître de la cuisine romaine

Qui dit Italie, dit évidemment gastronomie ! A Rome, la cuisine traditionnelle fait partie de la culture de la ville. Populaire, humble et souvent préparée avec des ingrédients pauvres, voilà ce qui la caractérise et qui fait sa renommée ! Suivez le guide pour connaître les 10 plats indispensables de la capitale !
Actualité Italie

TERRAZZA - Le premier atlas sur l'art contemporain italien des années 2000

La Quadriennale di Roma et l'Associazione Civita ont présenté un nouveau livre, "Terrazza. Artisti, storie, luoghi in Italia negli anni zero", rédigé par quatre auteurs. Un atlas qui offre un large panorama sur l'art contemporain italien depuis les années 2000 et qui tente de répondre à une question "Où va notre art ?".
A la une

ÉTUDIER À L'ÉTRANGER – Et pourquoi pas ?

Étudier à l'étranger est une belle opportunité à la fois au niveau personnel mais aussi professionnel. Beaucoup d'élèves des lycées français de l'étranger, enclins à l'ouverture culturelle, et souvent avantagés par un bon niveau de langue, envisagent de partir après leur Bac. Destinations, formalités, comment s'y retrouver ?
France/Monde
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".

RÉMUNÉRATION – La bonne paye des expatriés

Le salaire est un enjeu majeur dans les négociations d’un départ en expatriation. Les critères ainsi que les barèmes de rémunération pour des missions à l’international ont considérablement évolué ces dernières années. De la multiplicité des motifs de missions, au changement de profil des collaborateurs, les politiques salariales s’adaptent de plus en plus aux candidats
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.