Rome

LE PETIT AGENDA – Que faire ce weekend ?

Si chaque fin de semaine la même question vous taraude "mais que fait-on ce weekend?", lePetitJournal.com est là pour vous aider. Le Petit Agenda vous propose désormais des sorties, des expos, des concerts pour remplir votre fin de semaine et faire le plein d’émotions

Expositions :

  • Le Museo di Roma in Trastevere propose de découvrir la ville de l'Aquila avant et après le tremblement de terre du 6 avril 2009. Les clichés de Gianni Berengo Gardin confrontent l'accueil chaleureux de ses habitants, avant la tragédie, à la solitude de ses rues depuis 3 ans. Le photographe compare l'Aquila au quartier de San Lorenzo, après les bombardements américains de 1944.

Infos : Museo di Roma in Trastevere, Piazza Sant'Egidio, 1/b. Jusqu'au 11 novembre. Entrée : 4,50/5,50 euros. www.museodiromaintrastevere.it

  • L'artiste hollandais Johannes Vermeer est, pour la première fois en Italie, mis à l'honneur aux Scuderie del Quirinale. Ses peintures minutieuses représentent la vie domestique du XVIIème siècle, dans une société qui s'embourgeoise sous la Maison d'Orange. Le peintre est l'une des figures incontournables du Siècle d'Or, par lequel l’avant-gardisme des Pays-Bas a inspiré le monde.

Infos : Scuderie del Quirinale, Via XXIV Maggio, 16. Jusqu'au 20 janvier 2013. Entrée : 9,50/12 euros. www.scuderiequirinale.it

 

Spectacles :

  • Ce week-end, la pièce Kaput Mundi, dont le titre fait référence à la suprématie de l'Empire romain, se joue pour la dernière fois au Teatro dell'Angelo. Par une confrontation avec un passé glorieux, les dramaturges dénoncent le peu d'opportunités que l'Italie accorde à sa jeunesse, et les difficultés d'intégration dans les grandes villes.

 

Infos : Teatro dell'Angelo, Via Simone De Saint Bon, 19. Vendredi 2 novembre et samedi 3 novembre, 21h. Dimanche 4 novembre, 17h30. Entrée: 18/22 euros. www.teatrodellangelo.it

  • Antonio Giuliani donne les ultimes représentations de son spectacle "Chi non muore... si revede" au Teatro Olimpico. Le comique dépeint l'Italien moyen, avec ses vices et ses vertus, et souligne les paradoxes qui reflètent, selon lui, la société actuelle. L'acteur offre un show, où les monologues sont accompagnés d'interludes musicaux et chorégraphiques.

Infos : Teatro Olimpico, Piazza Gentile da Fabriano, 17. Vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 novembre, 17h30. Entrée: 15/33 euros. www.teatroolimpico.it

 

Concerts :

  • La Casa del Jazzcontinue sa tournée des grandes villes américaines bercées par le jazz, en s'arrêtant à Los Angeles et San Francisco. Lino Patruno, accompagné de la pianiste et chanteuse Silvia Manco, interprétera les titres des plus grands compositeurs de la côte ouest américaine. Le jazz au cinéma sera notamment l'un des thèmes de cette rencontre aux accents métissés.

Infos : Casa del Jazz, Viale di Porta Ardeatina, 55. Dimanche 4 novembre, 12h. Entrée : 5 euros. www.casajazz.it

  • Des rencontres avec des légendes de la guitare sont organisées au Museo della Centrale Montemartini. Le répertoire interprété par Allan Holdsworth se compose de rock et de jazz, autant que de blues. Le batteur australien Virgil Donati, considéré comme l'un des plus grands artistes de rock, et ayant notamment joué pour Michel Polnareff, sera l'invité spécial de cette partition.

Infos : Museo della Centrale Montemartini, Via Ostiense. Samedi 3 novembre, 21h. Entrée : 8 euros. www.centralemontemartini.org

 

 

Nuits de folie :

  • Le groupe italien de pop, Amor Fou, jouera son dernier album, "Cento giorni da oggi", au Circolo degli artisti. Abordant l'envie de vivre, leur musique colorée s'imbrique dans un environnement rythmé de vidéos et d'images. Le concert sera suivi d'un mix de Rozon, souvent décrit comme le nouveau génie de la musique dance italienne. Influencé par les dessins-animés japonais des années 70, il allie la musique classique et la culture club.

Infos : Circolo degli artisti, Via Casillina Vecchia, 42. Vendredi 2 novembre, 21h30. Entrée : 8 euros. www.circoloartisti.it

  • Samedi, la scène du Big Bang accueillera le rappeur américain Keith Murray. Originaire de New-York, il animera la soirée avec ses titres Hip-hop. Ses compositions sont souvent moins caractéristiques de l'archétype du rap américain, aux mots violents et aux tonalités saccadées.

Infos : Big Bang, Via di Monte Testaccio. Samedi 3 novembre, 22h. Entrée : 12/15 euros. www.bigbangroma.org

 

Sortie du dimanche :

Les enfants sont invités à découvrir l'œuvre d'Italo Calvino au Palazzo delle Esposizioni. 18 illustrateurs, dont 8 Français, ont conçu un voyage autour de ses écrits, par des dessins aux styles et techniques différents. La collection est également adressée aux parents qui souhaitent redécouvrir l'esthétisme fantastique d'Italo Calvino, dont l'écriture mêle la morale de la fable à la poésie des images.

Infos : Palazzo delle esposizioni, Via Nazionale, 194. Jusqu'au  20 janvier 2013. Entrée : 10/12 euros. www.palazzoesposizioni.it

Martin CANGELOSI (www.lepetitjournal.com/rome) Vendredi 2 novembre 2012

Rome

MEDITERRANEE – Place à une nouvelle approche des frontières

A partir du 24 octobre 2014, le MAXXI, musée des Arts du XXe siècle de Rome, accueillera l’événement "The Art of bordering". Sous la houlette de l’Institut Français Italia, chercheurs et artistes se rencontreront pour aborder une approche inédite des frontières. Un thème d’autant plus significatif quand on sait que depuis le début de l’année, 150.000 personnes sont arrivées en Italie clandestinement, sur des bateaux de fortune.
Actualité Italie

MEDITERRANEE – Place à une nouvelle approche des frontières

A partir du 24 octobre 2014, le MAXXI, musée des Arts du XXe siècle de Rome, accueillera l’événement "The Art of bordering". Sous la houlette de l’Institut Français Italia, chercheurs et artistes se rencontreront pour aborder une approche inédite des frontières. Un thème d’autant plus significatif quand on sait que depuis le début de l’année, 150.000 personnes sont arrivées en Italie clandestinement, sur des bateaux de fortune.
A la une
France/Monde
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.