L’ancienne usine de pesticides de la région de São Paulo aurait provoqué de graves maladies chez les employés. Les entreprises Basf et Shell ont été condamnées à verser 1 milliard de reais soit 400 millions d’euros

Ces 400 millions d’euros seront versés pour le préjudice moral causé à la collectivité. Les deux entreprises ont été jugées responsables de la contamination de l’environnement causée par leur ancienne usine de pesticides située à Paulínia. Basf et Shell ont d’ores et déjà annoncé qu’elles vont faire appel de cette décision.

Le juge a également dressé une liste de plus de 1.142 personnes (la plupart ex-ouvriers de l’usine) qui devront être remboursées de leurs dépenses médicales. Elles ont développé des maladies, notamment des tumeurs, suite aux contacts avec la terre et l’eau contaminées de la région, qui abritait également des plantations de fruits et légumes.

Métaux lourds et pesticides
L’usine, qui appartenait à Shell avant d’être vendue à Basf, est restée active de 1974 à 2002. Le montant de 1 milliard de reais a été actualisé après 2 instances d’un procès qui a commencé en 2000.

Shell et Basf contestent la décision, estimant notamment que l’appréciation des dommages n’est pas exacte et que la liste des personnes contaminées comporte des noms qui n’auraient pas été employés à l’usine.

Des tests toxicologiques effectués dans la région ont détecté la présence de métaux lourds et de pesticides chlorés jusque dans des exploitations agricoles des alentours. Ce qui a poussé Shell à acheter ces terrains pour éviter une plus grande contamination.

Stéphane DARMANI © Green et Vert (www.lepetitjournal.com - Brésil) lundi 30 juillet 2012

 

A la une

IDEES CADEAUX - Christmas is coming !

Vous n'avez rien prévu pour vos cadeaux de Noël ? Que ce soit pour vos enfants mais aussi pour votre conjoint(e) et proches ? Pas de panique ! lepetitjournal.com vous aide à garnir la hotte du Père Noël.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Tunis - Actualité

ELECTIONS - Biographie de Moncef Marzouki

Moncef Marzouki est président de la République tunisienne depuis le 12 décembre 2011, élu par les membres de l'Assemblée constituante, à…
Sydney - Actualité Australie

CHRONIQUE ACIDE - Chromosomus Britanicus

Après Adrien et ses chroniques qui faisaient parfois grincer des dents, lepetitjournal.com vous propose de nouvelles chroniques....acides…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
Expat
Expat - Emploi

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International SOS & Control Risks
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2015. La Commission Européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, attendue début 2015, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Francophonie

FRANCOPHONIE – LE XVe Sommet à Dakar

Le 15e Sommet de la Francophonie se déroule à Dakar du 29 au 30 novembre. Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent pour définir les prochaines orientations de la Francophonie, statuer sur l’admission de nouveaux pays membres et élire le prochain Secrétaire général de la Francophonie. Invité de France 24, RFI et TV5 Monde, François Hollande a tenu à rappeler que la France était "au service de la francophonie".