Sortir à Lapa c’est se retrouver dans le Montparnasse de « Paris est une Fête », où le jazz aurait été supplanté par la samba et où la nuit serait plus vivante que jamais. Ce soir, allez-y écouter la merveilleuse Teresa Cristina

Oubliez les sonos géantes, les pop-corns, les scènes géantes et l’odeur de latrines de Rock in Rio. Dirigez vous rua Mem de Sá, à la gafieira « Carioca da Gema ». Mettez votre montre à l’heure des musiciens : arrivez là pour dîner vers 22:30, et vous serez à pied d’œuvre pour applaudir ensuite Teresa Cristina, l’étoile carioca du renouveau de la samba.

La Carioca da Gema (« carioca d’origine ») est un ancien hôtel particulier plein de charme transformé depuis 2000 en salle de spectacle. On y boit, on y danse, et surtout on y entend le meilleur de la scène de la samba de raiz. S’y succèdent soir après soir les grandes voix de Rio, toujours accompagnées par un combo impeccable. On y dîne aussi, de plats classiques et roboratifs – mais si vous aimez l’aventure, vous pourrez tenter le célèbre camembert gratiné en feuilleté et sa confiture d’abricots…

Souvent en tournée, Teresa n’est pas venue depuis un moment à la Carioca da Gema. Raison de plus pour aller écouter cette chanteuse de 42 ans craquante de simplicité et de gentillesse. Jeune fille, elle se destinait au volley-ball professionnel, mais après avoir entendu Candeia, c’est finalement à la musique qu’elle décide de consacrer sa vie, en commençant par Portela et le bar Semente dès 1998.

Quand je l’ai rencontrée en janvier dernier, elle me disait : « Lapa est encore sincère, et moi aussi. Le quartier pousse notre musique, sans compromis commercial. La samba, c’est aussi fort que le blues. Un peuple, souvent opprimé, résiste et trouve répit et bonheur dans une musique qui lui parle, qui raconte sa vie ».

Quand vous l’aurez vue, prévenez vos amis restés en Europe qu’ils pourront eux-aussi applaudir Teresa Cristina au Palais des Beaux Arts de Bruxelles le 15 octobre prochain.

Thierry Gillmann (www.lepetitjournal.com – Brésil) vendredi 30 septembre 2011

Retrouvez Teresa Cristina <http://www.teresacristina.com.br/> vendredi 30 septembre, à partir de 23:30 (mais venez en avance !). Rua Mem de Sá, 79 • Lapa • Rio de Janeiro • Tel.: 2221.0043 • Prix normaux. Entrée artistique 25 R$

Retrouvez ici une interview (français et portugais) de la chanteuse Teresa Cristina : http://bossanovabrasil.fr/teresa-cristina-samba-du-don-naturel-316516.html

Toute l'actualité des musiques brésiliennes sur http://bossanovabrasil.fr

A la une

NOEMIE LVOVSKY - "Le cinéma français est plus chanceux que les autres cinémas européens"

Avec Laura Smet et Marina Foïs, Noémie Lvovsky compose le trio drôle et émouvant du film Tiens-toi droite réalisé par Katia Lewkowicz, en salles depuis le 26 novembre. Elle incarne Sam, une mère de famille nombreuse décidée à prendre son indépendance mais rongée par la culpabilité. Quelques jours avant la sortie du long métrage, lepetitjournal.com a rencontré l’actrice et réalisatrice de 49 ans. Ses métiers, le verbe être, son enfance…
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

FRANCOPHONIE – Peut-on oublier la langue de Molière?

Le sommet de la francophonie se tiendra ce week-end à Dakar. A cette occasion, nous vous proposons de relire un article consacré aux difficultés rencontrés dans leur propre langue par les expatriés de longue date. Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement concernés s'occuperont des thèmes chers aux pays appartenant à l’Organisation internationale de la francophonie, quelles sont donc les préoccupations linguistiques des Français de l’étranger