Rio de Janeiro

SOCIETE - Un million de personnes participent à la parade gay de Rio de Janeiro

A l'heure où s'achevaient en France les manifestations contre le mariage homosexuel, un million de personnes se réunissaient sur le front de mer pour la 17e parade gay, à Rio

1 million sur le front de mer pour la parade gayAlors que s'achevaient en France les manifestations contre le mariage homosexuel, commençait à Rio de Janeiro la 17e parade gay, qui allait réunir sur le front de mer un million de personnes, toutes préférences sexuelles confondues, autour du thème "le cœur ne connait pas les préjugés, il est amour". A huit heures du soir sur la plage de Copacabana, la plupart d'entre elles se trouvaient encore là, réticentes à clore cette journée en rentrant chez eux, même si certains étaient arrivés au début, à 9h du matin.

Il est vrai que la journée avait été particulièrement festive, ensoleillée, dense et variée. Le travesti Jane Di Castro a lancé les festivités en entonnant l'hymne national. Carlos Minc, le secrétaire à l'environnement a  ensuite ouvert le bal, et a passé la journée à danser sur le premier des treize ‘’trios elétricos’’ (chars). La participation des ‘’Mães da Igualdade’’ un groupe de mères d’homosexuels, dont  certaines on perdu des enfants, tués dans des attaques homophobes, avait marqué les esprits, rappelant qu’une étude de 2011 du Grupo Gay da Bahia a identifié 266 morts dans des violences homophobes.

Une manifestation aussi politique et sociale que festive
Selon le Président du groupe "Arco-íris" (arc-en-ciel), auquel se sont joint un grand nombre d'associations militant contre différents types de discrimination, il s'agissait avant tout d'un acte politique, visant à obtenir la complète adhésion de la société et de ses représentants au principe de non-discrimination, qu'elle soit raciale, religieuse ou sexuelle. Un long chemin a bien été parcouru, et l'humoriste Amim Khader, qui participait à l'évènement, a pu rappeler que l'on avait progressé depuis 1980, après l'élection, fondatrice, d'un homme comme la "femme la plus belle du Brésil", en la personne du travesti Roberta Close.

La manifestation a également été marquée par la présence du service spécial de coordination sur la diversité sexuelle de la mairie de Rio La distribution de 300.000 préservatifs masculins s’est joint à la multiplication de prestations diverses à la population, telles que des consultations dentaires, l'inscription à des cours de formation professionnelle, des offres d'emploi, l'aide à la rédaction de documents administratifs, les moyens de combattre la dengue ou la vaccination gratuite contre l'hépatite B.

PRB (www.lepetitjournal.com Rio de Janeiro) lundi 19 novembre 2012

TOURISME - Le Palais impérial de Rio, une résidence de prestige devenue un centre culturel

Situé Praça XV, dans le centre historique de Rio, le "Paço imperial" se fond dans un paysage à la fois ancien et moderne. Construit au 18e siècle, la bâtisse coloniale sert tout d’abord de résidence pour les grands noms du paysage politique brésilien et portugais, avant d’abriter aujourd’hui un centre culturel. Son importance historique et sa beauté esthétique font de ce bâtiment une pièce phare de l’architecture coloniale brésilienne.

LENA ET LA MODE - "Entre quatre murs"

Chaque vendredi, retrouvez "Lena et la mode", une série de dessins humoristiques sur le rapport des jeunes Brésiliennes à la mode. Ces croquis,…
Actualité Brésil

PRESIDENTIELLE - Portrait des candidats : Zé Maria

Zé Maria
L’élection présidentielle brésilienne aura lieu les 5 et 26 octobre prochains, en même temps que les élections législatives nationales et locales, une partie des sénatoriales et l’élection des gouverneurs d’Etat. Onze candidats sont en lice pour siéger au palais du Planalto à Brasilia. Lepetitjournal.com vous propose le portrait de chacun de ces postulants, à raison d’un par jour. Ce vendredi : Zé Maria, candidat du Parti socialiste des travailleurs unifiés (PSTU).
A la une
France/Monde
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

VILLE DURABLE EN TURQUIE – Pour la France, “le potentiel est énorme”

Istanbul accueillera le 23 septembre un grand “colloque franco-turc sur la ville durable”. Ubifrance, agence française pour le développement international des entreprises, organise cet évènement avec le soutien de Vivapolis et de nombreux partenaires*. Près de 250 participants sont attendus à l’hôtel Grand Hyatt, dont une cinquantaine de France. Eric Fajole, directeur d’Ubifrance Turquie, nous en dit plus sur ce colloque.

ENERGIE – Le géant allemand ”MVV Umwelt” à la conquête du marché français

L’entreprise ”MVV Umwelt”, spécialisée dans le domaine de la production d’énergie par incinération des déchets et biomasse, s’est associée depuis quelques mois à la société d’économie mixte ”SEMARDEL” pour créer une société commune qui va leur permettre de mutualiser leurs compétences et répondre aux appels d’offres de l’Hexagone.Michael Class, Directeur Général de ”MVV Umwelt”, et Holger Franke, Directeur du développement international, s’entretiennent avec lepetitjournal.com/francfort dans un français presque parfait sur le nouveau couple franco-allemand des déchets uni pour le meilleur et pour le pire !
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.