PRATIQUE - La sortie du territoire des enfants franco-brésiliens

Qui ne s’est jamais posé la question, lorsqu’il envoyait son enfant en France ou ailleurs, seul ou accompagné d’un seul parent, de savoir avec quel papier officiel, celui-ci devait sortir du Brésil ? Lepetitjournal.com a posé la question au consulat de France à Rio et vous présente les informations nécessaires à connaître avant d’entreprendre un tel voyage

En règle générale, un enfant qui possède la double nationalité ou la nationalité brésilienne doit, pour voyager, être en possession de documents l’autorisant à quitter le territoire brésilien lorsqu’il ne voyage pas avec ses deux parents. Voici donc les formalités à remplir pour faire voyager vos enfants qu’ils soient brésilien, franco-brésilien ou français.

Première question à se poser : de quelle nationalité est votre enfant ?
Le Brésil fait prévaloir le droit du sang et le droit du sol. Lorsque qu’un enfant, de parents français, nait sur le territoire brésilien, il détient automatiquement la nationalité brésilienne quelle que soit la nationalité de ses parents.
A la naissance d’un enfant au Brésil, il faudra donc effectuer les démarches suivantes :
- déclarer l’enfant auprès d’un "cartorio" (souvent affilié à la maternité) qui établira l’acte de naissance. Muni de ce document, il faudra prendre rendez-vous avec la police fédérale afin d’établir son passeport brésilien
- Si l’enfant a aussi la nationalité française, le déclarer au Consulat avec dans les 30 jours qui suivent sa naissance.

Quels documents sont nécessaires pour que l’enfant puisse voyager ?
Pour quitter le territoire brésilien, tout enfant doit détenir son propre passeport. S’il est brésilien, il s’agit d’un passeport brésilien, s’il est franco-brésilien, il doit avoir le passeport français et le passeport brésilien.
La demande pour le passeport brésilien se fait auprès des autorités brésiliennes, la Police fédérale.
La demande pour le passeport français peut se faire après au moment de la déclaration de naissance au consulat évoquée ci-dessus.

Que faut il prévoir si l’enfant voyage seul ou avec un seul parent ?
Le passeport seul ne suffit pas pour qu’un mineur brésilien ou franco brésilien voyage seul, ou accompagné d’un seul parent. Il doit prouver que les deux parents consentent à sa sortie de territoire.
Pour cela, il existe un formulaire d’autorisation de voyage pour enfant ou adolescent qui est disponible sur le site internet du consulat. Ce formulaire est valable DEUX ANS et doit être signé par les deux parents. Il est conseillé d’y joindre une photo de l’enfant. Après avoir rempli le formulaire, les parents doivent authentifier leurs signatures respectives auprès d’un "CARTORIO" (notaire, agent de l’état civil). A noter que dorénavant, la présence des 2 parties n’est plus obligatoire si vos signatures sont enregistrées chez le "Cartorio" ; sont acceptées maintenant les "firma reconhecida por semelhança" ou "por autenticidade". Ce document est OBLIGATOIRE sinon aucune sortie de territoire n’est possible.

Pour les enfants de nationalité française
En principe les enfants mineurs de nationalité française n’ont pas besoin de cette attestation de sortie de territoire signée par les deux parents. Cependant, par mesure de sécurité, le consulat recommande aux parents, de se munir de ce formulaire dûment rempli et signé afin d’éviter toute mauvaise surprise ou excès de zèle d’un agent de la Police fédérale juste avant le départ. Vous trouverez toute l’information détaillée sur le site du consulat en cliquant ici.

Le formulaire est téléchargeable en cliquant ici.

Marion De Lavenne (www.lepetitjournal.com – Brésil) mardi 22 novembre 2011

 
A la Une

MICMAG - Portraits de batuqueiros (vidéo)

Joueuse de surdo, d'alfaia, maîtres de batterie : réunis à Paris pour la dernière finale du Top 14, dans une immense parade inédite de 500 percussionnistes, ces passionnés évoquent leur amour de la batucada. Rencontre filmée par notre partenaire, Micmag.net, avec quatre batuqueiros, entrés tambour battant dans Le Livre Guinness des records.
Actualité Brésil

MICMAG - Portraits de batuqueiros (vidéo)

Joueuse de surdo, d'alfaia, maîtres de batterie : réunis à Paris pour la dernière finale du Top 14, dans une immense parade inédite de 500 percussionnistes, ces passionnés évoquent leur amour de la batucada. Rencontre filmée par notre partenaire, Micmag.net, avec quatre batuqueiros, entrés tambour battant dans Le Livre Guinness des records.
Une internationale

SAINT VALENTIN - Tour du monde des amoureux

La Saint Valentin, qu’elle soit vécue comme une fête commerciale ou un véritable rituel social, a ses propres codes dans chaque pays. Venez découvrir les traditions les plus insolites qui ont cours dans les différentes parties du monde lors de la fête de l’Amour. 
Les trophées 2016

TROPHEES DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER - Découvrez tous les finalistes !

Ils sont créateurs d'entreprises, juristes, chefs, acteurs, astrophysiciens, chercheurs... Près de 270 Français nous ont présenté leur parcours exceptionnel à l’étranger. Voici les finalistes, cinq par catégorie. Notre jury choisira les lauréats. Attention, pour le Prix du Public, c'est vous qui déterminerez le gagnant en votant ! 
Actu internationale
En direct des Amériques
San Salvador - Actualité

CLIMAT - Vague de froid sur le pays

El Salvador est un pays tropical. On pourrait donc s’attendre à bénéficier d’un climat agréable. Cependant...
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Les flops du coaching

 J’ai reçu dernièrement un mail de Louis, Chief Marketing Officer à Londres, qui lit souvent mes rubriques dans lepetitjournal.com et qui me demande si le coaching est vraiment fait pour tout le monde. « Cher Nicolas : Je lis régulièrement vos articles avec intérêt et grand plaisir. À chaque fois, vos histoires se finissent bien. Vous est-il déjà arrivé de faire un constat d’échec avec l’un de vos clients, et si oui, pourquoi ? » Ma réponse ne s’est pas fait attendre.

MUSIQUE FRANÇAISE - Les artistes qui s'imposent à l'étranger

 David Guetta, Zaz, Indila... Que ce soit de la pop commerciale, des chansons plus alternatives ou de la variété, la musique française a encore connu une bonne année en 2015. Ces résultats illustrent l’éclectisme et la richesse de la scène musicale francophone qui réussit à s’imposer à l’étranger. 
Expat - Politique
Magazine