Rio de Janeiro

NAONA - Une marque de sacs à main éthique et solidaire à Rio

Naona est née de la volonté de créer des produits à la fois beaux et tendance, mais aussi qui partagent des valeurs sociales et environnementales. C'est un duo franco-espagnol, Noemi Cardona et Pierrick Michel, qui a créé la marque afin de donner du pouvoir aux femmes de la communauté de Cantagalo, à Rio, en leur proposant de fabriquer elles-mêmes les sacs. 

Naona est née d’une volonté de venir en aide aux femmes des favelas de Rio. D’abord lancé comme une initiative sociale favorisant leur insertion professionnelle, le projet créé par l'Espagnole Noemi Cardona et le Français Pierrick Michel s’est finalement structuré en décembre dernier autour d’une marque de sacs et d’accessoires de mode. Le jeune duo s'était rencontré lors d'un échange universitaire un an plus tôt. 

Naona forme les artisanes à la technique de fabrication et les accompagne dans la création de microentreprises individuelles pour qu'elles restent indépendantes. Le projet apporte à ces femmes une source de revenu équitable, mais pas seulement. Naona représente l’espoir de voir leurs enfants grandir dans de meilleures conditions et la fierté de prendre part à un projet ambitieux et international.

A partir d’une technique de dressage Maya utilisant des rejets de papier, Naona a développé des produits responsables, engagés dans une démarche durable. Pour la production d’un sac, ce sont 27 feuilles de papiers format A4 qui sont recyclées. Les rejets de papier sont récupérés auprès d’une imprimerie de Rio, puis réimprimés avant d’être transformés à la main. La marque apporte également une grande importance à ce que tous ses produits soient vegans.

Une marque de mode éthique, mais tendance !
La marque désire apporter une réelle vague de fraîcheur sur le marché de la mode éthique, en proposant des produits beaux et tendance. D’inspiration brésilienne, la première collection Naona propose une vingtaine de modèles très colorés pour l’été.

Aujourd’hui, Naona a lancé sa campagne de crowdfunding jusqu’au 25 mai pour atteindre l’objectif de 150 préventes et lancer sa marque durablement. Si vous souhaitez y contribuer, cliquez ici

Mareeva SIBERT (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 18 mai 2017

 
A la Une
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine