Rio de Janeiro

NAONA - Une marque de sacs à main éthique et solidaire à Rio

Naona est née de la volonté de créer des produits à la fois beaux et tendance, mais aussi qui partagent des valeurs sociales et environnementales. C'est un duo franco-espagnol, Noemi Cardona et Pierrick Michel, qui a créé la marque afin de donner du pouvoir aux femmes de la communauté de Cantagalo, à Rio, en leur proposant de fabriquer elles-mêmes les sacs. 

Naona est née d’une volonté de venir en aide aux femmes des favelas de Rio. D’abord lancé comme une initiative sociale favorisant leur insertion professionnelle, le projet créé par l'Espagnole Noemi Cardona et le Français Pierrick Michel s’est finalement structuré en décembre dernier autour d’une marque de sacs et d’accessoires de mode. Le jeune duo s'était rencontré lors d'un échange universitaire un an plus tôt. 

Naona forme les artisanes à la technique de fabrication et les accompagne dans la création de microentreprises individuelles pour qu'elles restent indépendantes. Le projet apporte à ces femmes une source de revenu équitable, mais pas seulement. Naona représente l’espoir de voir leurs enfants grandir dans de meilleures conditions et la fierté de prendre part à un projet ambitieux et international.

A partir d’une technique de dressage Maya utilisant des rejets de papier, Naona a développé des produits responsables, engagés dans une démarche durable. Pour la production d’un sac, ce sont 27 feuilles de papiers format A4 qui sont recyclées. Les rejets de papier sont récupérés auprès d’une imprimerie de Rio, puis réimprimés avant d’être transformés à la main. La marque apporte également une grande importance à ce que tous ses produits soient vegans.

Une marque de mode éthique, mais tendance !
La marque désire apporter une réelle vague de fraîcheur sur le marché de la mode éthique, en proposant des produits beaux et tendance. D’inspiration brésilienne, la première collection Naona propose une vingtaine de modèles très colorés pour l’été.

Aujourd’hui, Naona a lancé sa campagne de crowdfunding jusqu’au 25 mai pour atteindre l’objectif de 150 préventes et lancer sa marque durablement. Si vous souhaitez y contribuer, cliquez ici

Mareeva SIBERT (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 18 mai 2017

 
A la Une

JO 2016 – Un an après, Rio ne répond plus

Il y a juste un an, c’était toute la planète qui fêtait les Jeux Olympiques à Rio de Janeiro. Désormais, la métropole brésilienne est enfouie dans la crise et la violence.

NEYMAR – A deux pas du PSG

Neymar Jr. C’est LE feuilleton de l’été qui agite le mercato et toute la planète football. Selon les informations de la presse catalane révélées hier…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine