Rio de Janeiro

BREVES DE CAMPAGNE – Le résumé de l'entre deux tours : Sergio Coronado fait de la résistance, mobilisation des deux bords pour une plus forte participation

Le samedi 3 juin, les électeurs français se sont prononcés et ont placé Paula Forteza, la candidate En Marche ! en tête avec 43,12%. Le député sortant Sergio Coronado est aussi qualifié pour le second tour avec 23,59% des suffrages exprimés. Hélas, la véritable gagnante de ce scrutin est l'abstention qui dépasse les 84%.

Malgré l'émergence de nouvelles formations politiques comme France Insoumise, En Marche !, UPR, Ma Voix, le Parti Pirate ou le Parti Animaliste, qui ont su recruter de nouveaux profils de militants, la mobilisation pour cette élection est plus faible qu'il y a 5 ans :  la suppression du vote électronique en est une des causes principales. 

La grande perdante est donc la représentativité de ce scrutin. En 2012, Sergio Coronado avait été élu avec seulement 5.399 voix soit 8% des inscrits. Le scrutin tombant pendant le pont du Feriadao de Corpus Christi, on craint une forte abstention samedi 17 juin. Alors c'est la mobilisation dans les deux camps pour recueillir les votes par procuration : les partisans de Sergio Coronado peuvent écrire à http://coronado2017.fr/procuration/, les électeurs de Paula Forteza peuvent s'inscrire sur https://en-marche.fr/procuration/je-demande 

Les deux formations rappellent que le Consulat sera ouvert ce jeudi après midi et vendredi jusqu'à midi pour réaliser ces procurations. 

L'autre grande perdante de cette élection, c'est la droite traditionnelle qui se présentait divisée à ce scrutin : avec le truculent candidat caméléon Thierry Rignol (successivement LR, PCD, LREM de la dernière heure, actif acteur du SPAM) qui atteint 4%, Charles-Henry Chenut (UDI) dépasse les 8% (5% en 2012) et Pascal Drouhaut le candidat LR. Pascal Drouhaut qui avait réalisé 23% en 2012 au premier tour et avait perdu l'investiture de 800 voix seulement, ne récolte que 11% des suffrages, réalisant même sur Rio de Janeiro, d'où est originaire sa suppléante Cécile Taquoi, un score inférieur. Il a confié à son entourage « sa grande déception », rappelant qu'il « était en campagne depuis 5 ans » alors que la jeune candidate LREM totalement inconnue de la circonscription (à l'exception de l'Argentine où elle a vécu et milité)  a fait seulement 15 jours de campagne.

Du côté de Sergio Coronado, on n'est pas surpris par le résultat de ce premier tour: il expliquait l'arithmétique électorale lundi soir à Rio de Janeiro où il a choisi de revenir une troisième fois pendant ce mois de campagne : « le score de Paula Forteza correspond au score de Macron sur la circonscription, tout comme en 2012, mon score électoral du premier tour correspondait au score du PS et EELV à la présidentielle sur la circo. »

Le député sortant fait de la résistance, il enregistre le deuxième meilleur score d'un député sortant de ces 11 circonscriptions des Français de l'Etranger. Il est déterminé, multiplie les déplacements, accumule les soutiens symboliques : le député brésilien Jean Wyllis, Noël Mamère, Eva Joly, Benoit Hamon, Christiane Taubira... mais à cette heure n'a toujours pas reçu de soutien de Florence Baillon, la candidate PS de la circonscription.

Sergio Coronado a essayé d'organiser un débat sur TV5 avec la candidate de En Marche ! qui a décliné la proposition.

Depuis les résultats du premier tour en France, qui ont enregistré des scores décevants pour France Insoumise, Sergio Coronado met plus en lumière son appartenance écologiste et multiplie les posts sur le sujet ou les visites sur ce thème.

Il répondait aux questions de notre journaliste Mareeva pour parler de son déplacement au Chili :

« Sergio Coronado a été reçu samedi à Santiago du Chili pour une rencontre éducative, un de ces sujets de prédilections, par le directeur de la Corporation de la Fondation et le proviseur qui dirigent le lycée français qui met l'accent sur le développement durable. Il nous raconte : « En effet, le lycée a installé avec l’entreprise TOTAL des panneaux solaires avec une durée de vie de 25 ans. Les panneaux solaires seront rentables au bout de 7 ans et cela permet à l’école d’économiser 80% de leur facture électrique. Le Chili représente l’un des ensoleillements les plus élevés de la région et moi j’ai beaucoup financé des projets éducatifs autour de l’environnement dans les établissements scolaires. »

Il aborde ce deuxième tour avec un discours virulent sur la jeune candidate et « laissant ses militants insoumis » se déchainer sur les réseaux sociaux. 

Du côté de la candidate LREM, on continue de prêcher la bienveillance et on n'hésite pas à rappeler à l'ordre les militants qui alimenteraient la polémique sur les réseaux sociaux. La priorité de tous doit être aux procurations et à la mobilisation. 

« On ne court pas non plus après les appels au vote officiel, certains candidats éconduits ont déjà en tête les sénatoriales et voudraient marchander un soutien, ce n'est pas notre vision du renouvellement de la vie politique » confie t-on dans l'entourage de la candidate.

« On est très confiant et l'objectif est de maximaliser le score de la victoire ». Il est vrai que les scores de Paula Forteza sont impressionnants mais inférieurs à ceux d'autres candidats plus connus dans la mouvement En Marche ! comme Anne Genetet de la 11ème circonscription impliquée depuis des mois dans le mouvement, ou Roland Lescure de la 1ère circonscription Marcheur de la première heure, ou enfin Joachim Son, créateur du mouvement en Suisse qui a enregistré le meilleur score du premier tour des 577 circonscriptions avec 63%. 

La priorité a été donnée aux visites dans des pays que Paula Forteza n'avait pas visités, à la rencontre des électeurs et des militants : République Dominicaine, Equateur, terre de la candidate PS, et l'Uruguay où le candidat indépendant Martin Biurrun a fait un excellent score. 

ARC et Mareeva Sibert (www.lepetitjournal.com - Brésil) jeudi 15 juin 2017

 
A la Une
Actualité Brésil
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Montréal - Actualité

Les gens les plus chanceux du Canada

La chance, ça va, ça vient pensez-vous ? Mais il existe quand même des personnes plus chanceuses que d’autres, n’est-ce pas ? Quoi que vous…
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine