Rio de Janeiro

EXPATRIATION - L’interculturel, une aventure relationnelle

Dans notre contexte de mondialisation, qui favorise les déplacements et les échanges entre pays et donc entre cultures, "l'interculturel" a fait son apparition comme le nouveau terme à la mode, de plus en plus présent dans notre vocabulaire mais souvent dénué de sens. Notre partenaire, l’entreprise de conseil et de formation Recursimo, vous en explique les principes.
 
Lorsque nous parlons d'interculturel, les principales questions oublient même la notion d'"inter" et de "culture" : "Alors vous comparez les Français et les Brésiliens au travail par exemple ?", "Vous comparez les différences culturelles entre les pays ?", "Vous pouvez donc nous donner les clés pour changer notre comportement avec les Brésiliens ?".

Mais l'interculturel veut dire bien plus que cela. Reprenons la définition du Conseil de l’Europe en 1986 : "L’emploi du mot interculturel implique nécessairement, si on attribue au préfixe 'inter' sa pleine signification : interaction, échange, élimination des barrières, réciprocité et véritable solidarité. Si, au terme 'culture', on reconnaît toute sa valeur, cela implique reconnaissance des valeurs, des modes de vie et des représentations symboliques auxquels les êtres humains se réfèrent dans les relations avec les autres et dans la conception du monde."

L'interculturel, c’est vouloir connaître l'autre
Cette définition nous amène à la connaissance et à la reconnaissance de l'autre dans sa différence. L´interculturel, c’est vouloir connaître l´autre, le comprendre ou encore donner du sens à ses comportements et non pas uniquement le juger. L'interculturel, c’est aussi d’abord se questionner sur sa propre culture et savoir reconnaître d’où viennent ses propres attitudes et réactions ainsi que sa perception du monde. C'est s'ouvrir sur soi pour pouvoir s'ouvrir aux autres.

Dans un monde qui tend vers le matérialisme et l’individualisme, l’interculturel devrait nous rapprocher davantage de l'"être" que du "faire". Oui, nous enseignons comment adopter un meilleur comportement pour mieux "faire avec les Brésiliens. Il nous arrive aussi souvent de comparer les Français et les Brésiliens pour ensuite analyser leur façon de "faire" au quotidien. 

Chaque pays est une personne entière
Mais surtout nous abordons la culture dans la compréhension et le respect de l’"être", comme si chaque pays était une personne à part entière, avec sa structure de personnalité, son histoire, ses valeurs, que chacun  des membres de sa famille, ici son peuple, porte en lui. Comme une personne, elle évolue, elle mûrit et se transforme.

C’est être conscient que cette personne n’est pas parfaite, mais qu’elle nous donne beaucoup, nous offre l’occasion de grandir, nous enrichit, et que si  nous ne comprenons pas tout de suite la complémentarité avec elle, il s'agit de chercher la richesse cachée de cette relation à l'autre, qui souvent nous renvoie à notre propre histoire. Comme une personne, on peut aimer une culture, la détester, s'identifier à elle à un certain moment de notre vie et s'en séparer lorsque nous ne nous y retrouvons plus.

Les cultures sont vivantes et évoluent avec des évènements sociaux, politiques et économiques autant qu’à travers des réactions émotionnelles et  comportementales qu’elles traversent au cours de leur histoire. Toutes ces dynamiques apportent  une vision nouvelle et constructive de la relation interculturelle. "Etre interculturel", c’est amener du sens dans la compréhension d’une culture, pouvoir se mettre dans la peau de l´autre. Ce n’est pas changer son comportement pour l'adapter à l’autre mais changer soi-même son regard en faisant confiance à notre capacité mutuelle d’évoluer ensemble.

Amandine PELLIZZARI - Recursimo, spécialiste de l'interculturel -  Cultures Pro (www.lepetitjournal.com – Brésil) lundi 13 janvier 2014 

*Photos : Daniela Ponce / Kaitlyn Larkin - National Geographic

- Voir le blog Cultures Pro

TOURISME - Le Palais impérial de Rio, une résidence de prestige devenue un centre culturel

Situé Praça XV, dans le centre historique de Rio, le "Paço imperial" se fond dans un paysage à la fois ancien et moderne. Construit au 18e siècle, la bâtisse coloniale sert tout d’abord de résidence pour les grands noms du paysage politique brésilien et portugais, avant d’abriter aujourd’hui un centre culturel. Son importance historique et sa beauté esthétique font de ce bâtiment une pièce phare de l’architecture coloniale brésilienne.
Actualité Brésil

PRESIDENTIELLE - Portrait des candidats : Zé Maria

Zé Maria
L’élection présidentielle brésilienne aura lieu les 5 et 26 octobre prochains, en même temps que les élections législatives nationales et locales, une partie des sénatoriales et l’élection des gouverneurs d’Etat. Onze candidats sont en lice pour siéger au palais du Planalto à Brasilia. Lepetitjournal.com vous propose le portrait de chacun de ces postulants, à raison d’un par jour. Ce vendredi : Zé Maria, candidat du Parti socialiste des travailleurs unifiés (PSTU).
France/Monde
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

VILLE DURABLE EN TURQUIE – Pour la France, “le potentiel est énorme”

Istanbul accueillera le 23 septembre un grand “colloque franco-turc sur la ville durable”. Ubifrance, agence française pour le développement international des entreprises, organise cet évènement avec le soutien de Vivapolis et de nombreux partenaires*. Près de 250 participants sont attendus à l’hôtel Grand Hyatt, dont une cinquantaine de France. Eric Fajole, directeur d’Ubifrance Turquie, nous en dit plus sur ce colloque.

ENERGIE – Le géant allemand ”MVV Umwelt” à la conquête du marché français

L’entreprise ”MVV Umwelt”, spécialisée dans le domaine de la production d’énergie par incinération des déchets et biomasse, s’est associée depuis quelques mois à la société d’économie mixte ”SEMARDEL” pour créer une société commune qui va leur permettre de mutualiser leurs compétences et répondre aux appels d’offres de l’Hexagone.Michael Class, Directeur Général de ”MVV Umwelt”, et Holger Franke, Directeur du développement international, s’entretiennent avec lepetitjournal.com/francfort dans un français presque parfait sur le nouveau couple franco-allemand des déchets uni pour le meilleur et pour le pire !
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.