CINEMATERNA – Un concept pas comme les autres !

L’idée est née il y a 2 ans et demi déjà : réunir en un seul endroit femmes enceintes et jeunes mamans pour une séance de cinéma décontractée. Beau challenge car soyons francs : comment concilier un bon film avec allaitement, alternance de pleurs et changement de couches ? Cine Materna l’a bien compris en tout cas et son succès est tel qu’aujourd’hui pas moins de 14 villes du Brésil ont embrassé le concept !

Il est 13h30 ce mardi sur la rue Augusta et d’un seul coup, une foule de jeunes mamans, poussettes, couffins et « babás » envahit les trottoirs. Mais que se passe-t-il ? Une manif’ contre la contraception et l’avortement ? Non, il s’agit tout simplement d’une séance très spéciale de cinéma, dédiée exclusivement aux femmes enceintes ou avec enfants en bas âge (maximum 18 mois). Il faut bien le dire, le « baby blues », ça n’existe pas que sur le papier et puisqu’il est difficile d’avoir le temps de se divertir et encore plus d’assister à un film sans avoir à se préoccuper du spectateur assis dans le fauteuil à côté, quelle est la solution ?

Et bien, au Brésil, c’est maintenant possible ! A São Paulo, vous avez le choix tous les 15 jours, entre plusieurs salles de cinéma : les mardis à l’ Espaço Unibanco Augusta, les jeudis au shopping Anália Franco, Market Place et Villa-Lobos mais aussi les samedis au shopping Frei Caneca, ce qui permet entre autres, d’inclure les papas qui travaillent mais qui souhaitent accompagner leur épouse et nouveau-né. Mais dans tout le pays, quatorze autres villes ont déjà adhéré au système : Belo Horizonte, Brasília, Campinas, Curitiba, Florianópolis, Fortaleza, Porto Alegre, Recife, Rio de Janeiro, Salvador da Bahia, Santo André, Santos et Vitória.

Tout a commencé en février 2008 sur un « chat » on-line entre de jeunes mamans. L’une d’elles, cinéphile, se plaignait de ne plus pouvoir aller au cinéma depuis la naissance de son fils. Dix femmes se regroupent alors et entrent dans une salle de São Paulo, avec armes et bagages… disons plutôt... biberons et poussettes ! Six mois plus tard, un réseau de salles de cinéma se déclare vaincu mais surtout conquis par le projet. La première séance de Cinematerna a donc eu lieu en août 2008, avec toutes les conditions requises par les mamans : peu ou pas de climatisation, lumière tamisée, films non violents, bande sonore plus basse que la normale, tapis de jeux par terre, tables à langer, parking à poussettes, etc... Aujourd’hui, le concept est sponsorisé par plusieurs entreprises comme Natura et Fisher-Price mais il compte aussi avec le soutien du Gouvernement de l’Etat de São Paulo et du Secrétariat à la Culture.

Une idée simple comme bonjour !
Pour participer, rien de plus simple. Visitez le site internet www.cinematerna.org.br et inscrivez-vous. Vous recevrez régulièrement la programmation des films prévus et vous pourrez même  orientez le choix, en votant. Le site est également riche en photos et témoignages émouvants de jeunes mamans, papas et grands-parents qui ont vécu l’expérience. En ce qui concerne le public - bien que São Paulo comporte maintenant cinq salles différentes - celui de la rue Augusta provient de plusieurs quartiers tels que Pinheiros, Higienópolis, Perdizes, Aclimação, Jaguaré, Vila Nova Conceição, mais également Morumbi, Tatuapé et Interlagos, pour les plus éloignés.
En outre, après chaque scéance, un « bate-papo » informel est organisé dans un café proche du cinéma. C’est l’occasion d’échanger informations et conseils pratiques, ou même de pratiquer une langue étrangère puisque de plus en plus les épouses d’hommes d’expatriés au Brésil rejoignent le groupe, en majorité des Françaises et des Américaines.

Marie-Gabrielle BARDET (www.lepetitjournal.com - São Paulo) jeudi 7 octobre 2010

 
A la Une

Une chimpanzée déprimée se refait une santé au Brésil

 Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l'attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n'est pas un feuilleton à l'eau de rose, juste le quotidien d'une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre le goût à la vie dans un refuge pour grands singes déprimés et maltraités au Brésil. 

NEYMAR – A deux pas du PSG

Neymar Jr. C’est LE feuilleton de l’été qui agite le mercato et toute la planète football. Selon les informations de la presse catalane révélées hier…
Actualité Brésil

Une chimpanzée déprimée se refait une santé au Brésil

 Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l'attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n'est pas un feuilleton à l'eau de rose, juste le quotidien d'une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre le goût à la vie dans un refuge pour grands singes déprimés et maltraités au Brésil. 
Une internationale

Une rentrée littéraire marquée par le retour du grand roman familial

La rentrée littéraire, qui débute cette semaine forte de 581 romans, est marquée par le retour du grand roman familial. L'Algérie et le passé colonial de la France, le racisme et les questions d'identité, la dégradation de l'environnement comptent parmi les autres thèmes dominants d'une rentrée littéraire plus foisonnante que l'an dernier (560 livres avaient été publiés) alors que le marché de l'édition déprime depuis le début de l'année.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine