AMITIE FRANCE- REPUBLIQUE DOMINICAINE : autour de la visite en France de Miguel Vargas Maldonado

Les ministres des Affaires Etrangères de la République dominicaine et de France, Miguel Vargas Maldonado et Jean Marc Ayrault

Le chancelier Vargas, outre sa visite au ministre Ayrault, a rencontré le Secrétaire d’état de la Coopération et de la Francophonie Jean Marie Le Guen et aura une réunion avec le secrétaire général du Parti Socialiste français, Jean-Chistophe Cambadélis.

Mais le point culminant de la visite du ministre en France a été l’entrevue avec Jean-Marc Ayrault. En effet le Ministère français des Affaires Etrangères nous révèle que Vargas et Ayrault ont fait le point sur les relations bilatérales des deux pays, notamment en matière économique et qu’ils ont évoqué en particulier les projets de coopération en matière d’infrastructures de transport, dont l’extension du métro et la construction du téléphérique à Saint-Domingue. Il semble que les échanges ont porté également sur la coopération régionale avec les collectivités françaises d’Amérique.

Les démarches de Monsieur Vargas ont aussi porté sur une augmentation de la ligne de crédit de la République à travers l’Agence Française de Développement (AFD) et sur l’inclusion des secteurs de la petite entreprise, de l’énergie et de l’eau dans la coopération entre les deux pays.

Voir notre article :

http://www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine/2015-03-09-16-11-35/actualite/260245-amitie-france-republique-dominicaine-la-nueva-barquita

Monsieur Vargas a sollicité l’aide de son homologue français pour obtenir une meilleure insertion des produits dominicains dans le marché européen à travers l’Accord de Cotonou, qui régit les relations entre les pays ACP (Européens, Africains, Caribéens et Pacifiques) et par lequel la République reçoit l’aide de l’Union Européenne.

Le ministre dominicain a demandé à son homologue que la France coopère avec la République d’Haïti, à travers une triangulation avec les institutions dominicaines, et en outre, que soit élaboré un accord de coopération dans le domaine économique entre la République et les Antilles françaises.

Sur ce point le ministre Vargas devra s’expliquer.

Une entrevue avec Johanne Lantz avait été prévue et en effet a eut lieu. Madame Lantz est la présidente de la compagnie Akuo Energie qui s’est proposé à présenter au ministre dominicain, un projet pour la construction de 100 mégawatts d’électricité provenant des énergies renouvelables. Cette compagnie est considérée comme la plus grande en France dans ce domaine et est présente dans 13 autres pays, dont la République Dominicaine ou elle avait déjà obtenu l’année dernière la concession pour la construction d’un parc éolitique à Montecristi de 50 mégawatts avec un investissement de 140 millions de dollars.

 Accueil de Miguel Vargas Maldonado, ministre des Affaires étrangères de la République dominicaine, par Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international de France

De plus, il a eu des entretiens avec Marc De Lataillade, Directeur de la section énergie solaire de la Compagnie Total. Cette dernière est l'une des principales compagnies pétrolières du monde, elle a acquis en 2016,  130 stations d’essence en Republique dominicaine, ce qui lui a permis de renforcer ses activités dans le pays. Cette société y exerce ses activités depuis 2014, par sa filiale Lubridom.

Voir notre article :

http://www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine/economie/236571-repdom-economie-total

Par la suite, le ministre a eu une réunion avec M. Julien Rayssiguier, directeur de la Section Hydraulique internationale de l’entreprise Vinci Construction qui exécute de grands projets en République Dominicaine, et compte effectuer de futurs investissements dans les domaines de la construction des bâtiments, de l'hydraulique de l'énergie civile, de  l'entretien des infrastructures d'énergie, des télécommunications et du transport ferroviaire, entre autres.

La division de la construction du groupe Vinci a signé un contrat en 2011 pour l'étude et l'amélioration des infrastructures a Montecristi, Villa Vasquez, San Cristobal, San Pedro de Macoris, Neiba, Azua et San José de Ocoa et deux autres villes.

Ces projets sont financés à hauteur de 78,5 millions d'euros accordés par le département du Trésor français, ainsi que par un prêt de l'Agence française de développement de 39 millions d'euros.

D'autre part, Vinci division Aéroports a acquis en 2016, l'administration de six des neuf aéroports du pays, y compris l'aéroport Internationale Las Américas pour un chiffre qui varie de 400 et 450 millions de dollars.

Voir notre article :

http://www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine/economie/233281-repdom-economie-vinci

En outre, Vargas a eu une rencontre avec M. Philippe Delleur, vice-président d'Alstom, une entreprise intéressée dans les transports publics, elle est l'un des plus grands fabricants mondiaux d’infrastructure ferroviaire.

Jeudi 20 avril 2017

www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine

 
A la Une

COMMEMORATION : La Guerre de Restauration (16 aout 1863)

La Guerre de Restauration est une guerre qui a eu lieu en République dominicaine entre 1863 et 1865, et qui a opposé les indépendantistes dominicains à l'Espagne, qui avait recolonisé le pays 17 ans après son indépendance. La guerre s'est conclue par la victoire des Dominicains et le retrait définitif du Royaume d'Espagne. Forces en présence : 15,000 à 17,000 insurgés contre 41,000 Espagnols, 12,000 Dominicains, 10,000 Portoricains et Cubains.…
Une internationale
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique
Magazine