COMMEMORATION : La Guerre de Restauration (16 aout 1863)

 

La Guerre de Restauration est une guerre qui a eu lieu en République dominicaine entre 1863 et 1865, et qui a opposé les indépendantistes dominicains à l'Espagne, qui avait recolonisé le pays 17 ans après son indépendance. La guerre s'est conclue par la victoire des Dominicains et le retrait définitif du Royaume d'Espagne. Forces en présence : 15,000 à 17,000 insurgés contre 41,000 Espagnols, 12,000 Dominicains, 10,000 Portoricains et Cubains.

Pertes : 6,000 morts et 4000 blessés du côté des insurgés, 5,000 morts et 10,000 blessés dans le camp espagnol.

DIPLOMATIE : L'ambassadeur qui avait défendu le droit de la République Dominicaine à déporter les illégaux a été rappelé par son pays

 

Le 13 Juillet, l’ambassadeur Pierre-Jean a défendu dans la presse locale, le droit des autorités dominicaines d'expulser tous les étrangers en situation irrégulière dans leur pays. Serait-ce pour cette raison qu’il a été muté ?

AMITIE HAITI-RD : Un passeport valide muni de visa dominicain exigé aux travailleurs transfrontaliers et commerçants haïtiens

AMITIE HAITI-RD : Un passeport valide muni de visa dominicain exigé aux travailleurs transfrontaliers et commerçants haïtiens 

 

Vue de la situation à la frontière de Ouanaminthe/Dajabon le jeudi 13 juillet 2017 Photo: Jésula Blanc

 

Les travailleurs transfrontaliers et les commerçants haïtiens n’ont plus accès en République Dominicaine sans avoir un passeport valide muni d’un visa dominicain. Cette nouvelle mesure qui serait adoptée par le gouvernement dominicain sans tenir informé son homologue haïtien est entrée en vigueur le 11 juillet 2017,  a observé le GARR.

 

A Ouanaminthe / Dajabon (Nord-est), tôt le jeudi 13 juillet 2017, les commerçants haïtiens et les usagers de la frontière qui étaient venus effectuer des transactions comme à l’ordinaire à ce point frontalier,  se sont vu refuser l’accès en territoire dominicain.

Les travailleurs transfrontaliers qui font le va-et-vient au quotidien en territoire voisin n’ont pas non plus été épargnés. Beaucoup d’entre eux qui voulaient traverser la frontière en dépit de cette mesure ont été brutalisés par des agents de la Police Nationale d’Haïti. Ces derniers les ont contraints de vider les lieux.

Des travailleurs de la construction, de l’agriculture et des femmes de ménage qui voulaient traverser le point frontalier de Ouanaminthe/Dajabon ont été tous également bloqués, a rapporté Jésula Blanc, une représentante du GARR basée dans ladite commune.

Seuls les ressortissantes et ressortissants haïtiens qui disposaient d’un passeport valide muni d’un visa dominicain ou d’une carte de régularisation du PNRE pouvaient traverser la frontière.

A Carisal/Elias Piña (Centre), la situation n’est pas différente. Des commerçantes et commerçants qui se trouvaient à ce marché frontalier ont déclaré avoir été appréhendés puis gardés pendant une nuit au centre carcéral de Haina avant d’être reconduits en Haïti.

Cette mesure a provoqué l’intensification des rapatriements à ce point frontalier où 1094 migrants haïtiens ont été reconduits du 1er au 12 juillet 2017. 1008 hommes, 37 femmes et 49 mineurs ont été dénombrés au nombre des personnes rapatriées. 237 d’entre elles ont été assistées par le GARR.  

A Anse-à-Pitres/Pedernales (Sud-est), les travailleurs transfrontaliers, les commerçants et autres usagers de ce point frontalier ont été aussi bloqués. Ce qui a occasionné un ralentissement des activités commerciales.

Même cas de figure pour les points frontaliers non officiels, notamment à Savane Bombe/Cacica (Cornillon/Grand-Bois) où plusieurs travailleurs et commerçants qui ont foulé le sol dominicain ont été reconduits en Haïti.

Face à cette mesure  soudaine qui est susceptible de provoquer une situation de tension à la frontière haïtiano-dominicaine, le GARR appelle les autorités haïtiennes à s’assoir en toute urgence avec le gouvernement dominicain en vue de trouver une issue favorable aux deux Etats insulaires.

Samedi 15 juillet 2017

http://www.garr-haiti.org

www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine

POLITIQUE- L’armée dément les fausses rumeurs d’entrée massive d’haïtiens

Après les fausses rumeurs colportés tant par la presse que les réseaux sociaux, les autorités dominicaines montent au créneau pour dénoncer les multiples tentatives de déstabilisation faisant croire que à une invasion pacifique d’haïtiens.

POLITIQUE- L’armée dominicaine dément les fausses rumeurs d’entrée massive d’haïtiens

Après les fausses rumeurs colportés tant par la presse que les réseaux sociaux, les autorités dominicaines montent au créneau pour dénoncer les multiples tentatives de déstabilisation faisant croire que à une invasion pacifique d’haïtiens.

POLITIQUE- L’ex candidat à la présidence du PRM Luis Abi-Nader exige un control plus serré de l’entrée des haïtiens en République.

 

Cela recommence, le dirigeant politique exige que le gouvernement de Medina écoute les préoccupations que d’amples secteurs de la vie nationale ne cessent de formuler. En effet depuis quelques temps déjà, on remarque une recrudescence de la migration haïtienne.

A la Une

COMMEMORATION : La Guerre de Restauration (16 aout 1863)

La Guerre de Restauration est une guerre qui a eu lieu en République dominicaine entre 1863 et 1865, et qui a opposé les indépendantistes dominicains à l'Espagne, qui avait recolonisé le pays 17 ans après son indépendance. La guerre s'est conclue par la victoire des Dominicains et le retrait définitif du Royaume d'Espagne. Forces en présence : 15,000 à 17,000 insurgés contre 41,000 Espagnols, 12,000 Dominicains, 10,000 Portoricains et Cubains.…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine