Apprendre l’anglais au Canada pendant un séjour linguistique

 

Le Canada représente l'une des destinations favorites des Français, on y compte plus de 69.000 expatriés inscrits aux consulats et on y dénombre une communauté française d'environ 150.000 personnes !
Et ça n'est sans doute pas un hasard, entre autres les opportunités professionnelles offertes aux diplômés français, le Canada est réputé pour sa qualité de vie, ses somptueux paysages et l'ouverture d'esprit de ses habitants (il attire trois fois plus d'immigrants par an que les Etats-Unis).

Autre avantage de taille : on peut y parler le français et l'anglais, ce qui constitue un cadre idéal pour y apprendre ou parfaire la langue de Shakespeare.
Les français sont d'ailleurs de mauvais élèves en anglais (69e sur 109 au TOEFL), c'est pourquoi les jeunes diplômés bilingues partent avec un avantage pour trouver un emploi par la suite.

Il existe divers programmes linguistiques pour apprendre l'anglais au Canada du type immersion anglaise Toronto ce qui représente une option d'expatriation simplifiée car les ressortissants français n'ont pas besoin d'obtenir un visa de résidents temporaires (si leur séjour au Canada ne dépasse pas 6 mois).

Une fois parés à cette " immersion anglaise Canada ", l'idéal est de s'entourer de canadiens anglophones et de partir à la découverte de ce pays gigantesque.
Le pays est en effet pourvu de nombreux parcs nationaux, il est possible de pratiquer le ski ou la randonnée dans les Montages Rocheuses et les glaciers offrent un excellent terrain de jeu pour les adeptes de sports extrêmes ! Les amoureux de la nature apprécieront quand à eux les balades en motoneige au cœur des forêts canadiennes, une expérience inoubliable !

Situées à deux heures de route de Toronto, les célèbres chutes du Niagara attirent environ 15 millions de visiteurs chaque années, elles restent illuminées le soir côté Canada jusqu'à minuit. Il est possible de les admirer via un souterrain donnant l'impression d'être au cœur même des chutes ! Des croisières derrière les tourbillons et des tours en téléphériques sont également proposés aux visiteurs.

La "colline magnétique" de Moncton est l'un des sites les plus insolites du pays : un étrange effet d'optique vous donne l'impression que les voitures garées sur la colline sont en train de remonter la pente !

La liste des activités au faire au Canada est inépuisable, on comprend pourquoi de plus en plus de nos compatriotes vont même jusqu'à adopter la nationalité canadienne !

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriation, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie

LES CHRONIQUES DE SOPHIE - Le "Roi Lion", Dali et les fêtes au Québec

Sophie est une Québécoise de 13 ans qui vit depuis trois ans à São Paulo avec sa famille. Elève du lycée Pasteur, elle rêve déjà de devenir journaliste. Lepetitjournal.com lui ouvre ainsi ses colonnes pour y accueillir ses chroniques de jeune adolescente expatriée au Brésil.