Echangez votre logement entre expatriés!

Vous est-il déjà arrivé d’avoir envie de découvrir le pays où la région du monde dans laquelle vous êtes expatrié, mais d’hésiter à cause du coût du voyage ? De rentrer au pays en appréhendant les vacances en cohabitation avec vos parents ou beaux-parents ? De vous inquiéter pour votre maison que vous laissez vide pendant vos vacances ? Alors, vous serez sûrement intéressés par le nouveau service lancé par GuestToGuest auprès des lecteurs Lepetitjournal.com !

 

Le principe est simple : GuestToGuest est un site qui réinvente l’échange de maisons en le rendant :

-          gratuit : il n’y a pas de frais d’inscription, ni d’abonnement, ni de frais de transaction. Seuls les services optionnels sont payants, comme la caution, la vérification d’identité, et à terme la conciergerie, du personnel pour le ménage, etc.

-          sûr : GuestToGuest est organisé comme un réseau social, ce qui vous permet d’échanger avec des amis d’amis ou au sein de communautés, comme la communauté des Expats

-          Flexible : Grâce à son système exclusif de GuestPoints, GuestToGuest permet facilement des échanges non-simultanés, ou des « échanges à 3 »…ou à plus !

Et tous ces avantages viennent en plus des avantages habituels de l’échange de maisons :

-          des économies considérables : en se logeant gratuitement vous faites des économies très importantes sur votre budget vacances

-          ne plus voyager comme un touriste : l’échange de maison vous permet de visiter un pays ou une région en vivant dans une « vraie » maison et non dans un hôtel

-          ne plus laisser sa maison vide : avoir une personne de confiance dans sa maison permet d’éviter les cambriolages, de limiter les dégâts en cas de fuite d’eau, d’avoir quelqu’un pour arroser les plantes ou nourrir le chat…

En cliquant ici, vous pourrez vous inscrire gratuitement à GuestToGuest, faire automatiquement partie de la communauté des expatriés sur le site, présenter votre logement et accéder aux logements des autres Expats

 
Une internationale
Postulez aux Trophées 2017


Participez aux Trophées des Français de l'étranger !

Actu internationale
Actualités de nos partenaires

SCPI à crédit : une solution idéale pour les expatriés

Ils ne pouvaient rester éternellement à un niveau excessivement bas. Les taux d'intérêt consentis lors d'un achat immobilier commencent à remonter en raison de la hausse des taux d'intérêt à long terme. Cette dernière est induite par les énormes besoins de financement des États, notamment ceux des États-Unis dont la dette fédérale frôle 20 000 milliards de dollars
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales