Voyage au Bhoutan, au cœur des festivals bouddhistes

Le Royaume du Bhoutan est le seul pays au monde où le bouddhisme est la religion officielle. Longtemps fermé aux étrangers, c’est un pays très préservé. Ainsi, les traditions et coutumes rythment toujours la vie quotidienne des Bhoutanais. Tout au long de ce voyage au Bhoutan, vous découvrez une région parmi les plus spectaculaires du monde himalayen. C’est également l’occasion de découvrir un festival bouddhiste et de plonger au cœur des traditions.

 

Bhoutan, festival bouddhiste

De forteresses perchées en monastères bouddhistes, de villages animés en hameaux isolés, ce voyage permet de découvrir l’ambiance des festivals du Bhoutan, royaume du monde himalayen. Au Bhoutan, les festivals ont toujours occupé une place importante. Pour les habitants c’est l’occasion de renouveler leur foi, de se réunir en famille et de recevoir la bénédiction d’un lama. Les festivals sont colorés, animés, composés de danses, de chants et de représentations des grands mythes religieux. Les danses dans les monastères sont exécutées uniquement par les hommes, qui portent de grands masques soigneusement peints. Les femmes, elles, se retrouvent autour de danses Bhoutanaises traditionnelles.

 

Arrivée au Bhoutan

Vous arrivez au Bhoutan en passant par l’Assam. Avant de rejoindre le district du Bumthang, vous visitez dzongs (voir explications plus bas) et temples bouddhistes, idéal pour une première approche du pays. Vous prenez également le temps d’admirer les paysages qui se succèdent et ne se ressemblent pas : forêt tropicale de teck et bambou, passage de cols, champs de maïs, bananerai et végétation subtropicale, petits villages et monastères perchés.

A Bumthang, vous visitez le dzong, appelé dzong de l’oiseau blanc ; ainsi qu’un très bel exemple d’architecture palatiale au Bhoutan : le Lame gompa.

 

 

Monastères, dzongs et chortens

Vous continuez votre voyage à travers un itinéraire riche en architectures bouddhistes. De Trongsa à Punkaha, en passant par Gangtey, vous visitez de nombreux sites religieux plein d’histoires et de significations. Tous ces lieux sont importants pour les bhoutanais, particulièrement durant la saison des festivals. La population s’y retrouve pour assister aux différentes festivités et notamment aux danses sacrées.

Les dzongs que vous visitez tout au long du voyage sont d’anciennes forteresses monastères, qui faisaient office de bâtiment administratif et monastère pour les moines.

Thimphu, la capitale du Bhoutan

Vers la fin de votre itinéraire, vous arrivez à Thimphu, la capitale du Bhoutan. La visite de cette ville varie un peu des autres étapes, en ce sens que vous y visitez des lieux culturels plutôt que religieux. A l’école de peinture vous vous émerveillez devant l’art traditionnel (peintures et sculptures), alors que le Folk Heritage Museum vous offre un témoignage captivant sur le mode de vie, la culture et les traditions du Bhoutan. Le Memorial chorten est également un site à ne pas manquer à l’heure des prières des moines.

Festival de Paro

Ce voyage au Bhoutan s’achève par la visite de Paro. L’idéal est de s’y rendre à la fin du mois de mars, afin de pouvoir assister à son festival. Les danses traditionnelles, appelées Cham, fascinent par leur originalité, notamment grâce aux costumes et masques portés par les danseurs.

En dehors du festival, vous découvrez l’un des lieux de pèlerinage les plus vénérés dans le monde Himalayen, et dont l’image est largement utilisée pour représenter le Bhoutan : le monastère de Taktsang, également surnommé le Refuge du Tigre. Cette visite est d’ailleurs l’occasion d’une balade très agréable, même si fatigante car la pente est un peu raide.

Voyage au Bhoutan avec Shanti Travel

Afin de pouvoir assister aux festivals du Bhoutan, l’idéal est de partir au printemps ou à l’automne. Attention, en fonction de la période de l’année, les festivals auxquels vous assistez ne sont pas les mêmes.

Si vous souhaitez profiter de ce voyage au Bhoutan dans les meilleures conditions et pour un prix plus attractif, nous vous proposons un départ en groupe organisé du 16 au 30 mars 2013, Festivals du Bhoutan 2013.

Réservez sans plus tarder, car les places sont limitées, et les vols depuis et vers le Bhoutan se remplissent rapidement.

A la une

ISABELLE BOULAY – "J’ai toujours aimé la grande chanson réaliste"

Au printemps 2014, Isabelle Boulay sort un nouvel album en hommage à Serge Reggiani, comédien et chanteur français décédé en 2004. En reprenant quelques unes de ses chansons, la chanteuse québécoise s’inscrit dans un registre nostalgique et mélancolique. Notre édition de Londres l'a rencontrée.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Rio - Actualité Brésil

RECETTE - La tarte tatin à la tomate

Laurence et Marie sont deux Françaises installées à Belo Horizonte (Minas Gerais). Elles ont lancé leur blog de cuisine, "Pesto &…
Expat
Expat - Emploi

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires pour prendre des responsabilités). Voici les conseils d'Anne-Laure Fréant, de retour après un séjour de cinq au Canada et d'un an en Nouvelle-Zélande, pour retravailler rapidement en France.

VILLE DURABLE EN TURQUIE – Pour la France, “le potentiel est énorme”

Istanbul accueillera le 23 septembre un grand “colloque franco-turc sur la ville durable”. Ubifrance, agence française pour le développement international des entreprises, organise cet évènement avec le soutien de Vivapolis et de nombreux partenaires*. Près de 250 participants sont attendus à l’hôtel Grand Hyatt, dont une cinquantaine de France. Eric Fajole, directeur d’Ubifrance Turquie, nous en dit plus sur ce colloque.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.