Voyage au Bhoutan, au cœur des festivals bouddhistes

Le Royaume du Bhoutan est le seul pays au monde où le bouddhisme est la religion officielle. Longtemps fermé aux étrangers, c’est un pays très préservé. Ainsi, les traditions et coutumes rythment toujours la vie quotidienne des Bhoutanais. Tout au long de ce voyage au Bhoutan, vous découvrez une région parmi les plus spectaculaires du monde himalayen. C’est également l’occasion de découvrir un festival bouddhiste et de plonger au cœur des traditions.

 

Bhoutan, festival bouddhiste

De forteresses perchées en monastères bouddhistes, de villages animés en hameaux isolés, ce voyage permet de découvrir l’ambiance des festivals du Bhoutan, royaume du monde himalayen. Au Bhoutan, les festivals ont toujours occupé une place importante. Pour les habitants c’est l’occasion de renouveler leur foi, de se réunir en famille et de recevoir la bénédiction d’un lama. Les festivals sont colorés, animés, composés de danses, de chants et de représentations des grands mythes religieux. Les danses dans les monastères sont exécutées uniquement par les hommes, qui portent de grands masques soigneusement peints. Les femmes, elles, se retrouvent autour de danses Bhoutanaises traditionnelles.

 

Arrivée au Bhoutan

Vous arrivez au Bhoutan en passant par l’Assam. Avant de rejoindre le district du Bumthang, vous visitez dzongs (voir explications plus bas) et temples bouddhistes, idéal pour une première approche du pays. Vous prenez également le temps d’admirer les paysages qui se succèdent et ne se ressemblent pas : forêt tropicale de teck et bambou, passage de cols, champs de maïs, bananerai et végétation subtropicale, petits villages et monastères perchés.

A Bumthang, vous visitez le dzong, appelé dzong de l’oiseau blanc ; ainsi qu’un très bel exemple d’architecture palatiale au Bhoutan : le Lame gompa.

 

 

Monastères, dzongs et chortens

Vous continuez votre voyage à travers un itinéraire riche en architectures bouddhistes. De Trongsa à Punkaha, en passant par Gangtey, vous visitez de nombreux sites religieux plein d’histoires et de significations. Tous ces lieux sont importants pour les bhoutanais, particulièrement durant la saison des festivals. La population s’y retrouve pour assister aux différentes festivités et notamment aux danses sacrées.

Les dzongs que vous visitez tout au long du voyage sont d’anciennes forteresses monastères, qui faisaient office de bâtiment administratif et monastère pour les moines.

Thimphu, la capitale du Bhoutan

Vers la fin de votre itinéraire, vous arrivez à Thimphu, la capitale du Bhoutan. La visite de cette ville varie un peu des autres étapes, en ce sens que vous y visitez des lieux culturels plutôt que religieux. A l’école de peinture vous vous émerveillez devant l’art traditionnel (peintures et sculptures), alors que le Folk Heritage Museum vous offre un témoignage captivant sur le mode de vie, la culture et les traditions du Bhoutan. Le Memorial chorten est également un site à ne pas manquer à l’heure des prières des moines.

Festival de Paro

Ce voyage au Bhoutan s’achève par la visite de Paro. L’idéal est de s’y rendre à la fin du mois de mars, afin de pouvoir assister à son festival. Les danses traditionnelles, appelées Cham, fascinent par leur originalité, notamment grâce aux costumes et masques portés par les danseurs.

En dehors du festival, vous découvrez l’un des lieux de pèlerinage les plus vénérés dans le monde Himalayen, et dont l’image est largement utilisée pour représenter le Bhoutan : le monastère de Taktsang, également surnommé le Refuge du Tigre. Cette visite est d’ailleurs l’occasion d’une balade très agréable, même si fatigante car la pente est un peu raide.

Voyage au Bhoutan avec Shanti Travel

Afin de pouvoir assister aux festivals du Bhoutan, l’idéal est de partir au printemps ou à l’automne. Attention, en fonction de la période de l’année, les festivals auxquels vous assistez ne sont pas les mêmes.

Si vous souhaitez profiter de ce voyage au Bhoutan dans les meilleures conditions et pour un prix plus attractif, nous vous proposons un départ en groupe organisé du 16 au 30 mars 2013, Festivals du Bhoutan 2013.

Réservez sans plus tarder, car les places sont limitées, et les vols depuis et vers le Bhoutan se remplissent rapidement.

 
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Pour lire le chinois il faut commencer tôt

Dans toute langue écrite, les mots font l’objet d’une triple correspondance : la prononciation, l’écriture, et évidemment la signification (ou plus correctement le signifié). Ainsi, le mot français cheval désigne l’animal de trait et de course, se prononce /ʃə.val/ et s’écrit c-h-e-v-a-l. L’écriture du français étant alphabétique et le mot cheval régulier, toute personne sachant lire saura prononcer correctement ce mot même s’il ne l’a jamais vu écrit auparavant. Comme nous l’explique S. Dehaene, la lecture emprunte ici la voie dite phonologique : les graphèmes sont mécaniquement convertis en phonèmes sans faire appel à des représentations sémantiques plus profondes.

Assurance santé expatriés : quel type de contrat choisir ?

Pour les expatriés résidant et travaillant hors de leur pays d'origine avoir une assurance santé de qualité n'est pas un luxe mais une nécessité. Fort heureusement un large choix d'assurances santé est aujourd'hui disponible, qu'elles soient de nature internationale, nationale ou voyage. Outre les nombreuses préoccupations liées à une expatriation (logement, écoles, activité professionnelle, etc.), choisir le bon contrat pour protéger sa santé et son bien-être peut se révéler un défi de taille compte tenue de sa complexité.
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales