Voyage au Bhoutan, au cœur des festivals bouddhistes

Le Royaume du Bhoutan est le seul pays au monde où le bouddhisme est la religion officielle. Longtemps fermé aux étrangers, c’est un pays très préservé. Ainsi, les traditions et coutumes rythment toujours la vie quotidienne des Bhoutanais. Tout au long de ce voyage au Bhoutan, vous découvrez une région parmi les plus spectaculaires du monde himalayen. C’est également l’occasion de découvrir un festival bouddhiste et de plonger au cœur des traditions.

 

Bhoutan, festival bouddhiste

De forteresses perchées en monastères bouddhistes, de villages animés en hameaux isolés, ce voyage permet de découvrir l’ambiance des festivals du Bhoutan, royaume du monde himalayen. Au Bhoutan, les festivals ont toujours occupé une place importante. Pour les habitants c’est l’occasion de renouveler leur foi, de se réunir en famille et de recevoir la bénédiction d’un lama. Les festivals sont colorés, animés, composés de danses, de chants et de représentations des grands mythes religieux. Les danses dans les monastères sont exécutées uniquement par les hommes, qui portent de grands masques soigneusement peints. Les femmes, elles, se retrouvent autour de danses Bhoutanaises traditionnelles.

 

Arrivée au Bhoutan

Vous arrivez au Bhoutan en passant par l’Assam. Avant de rejoindre le district du Bumthang, vous visitez dzongs (voir explications plus bas) et temples bouddhistes, idéal pour une première approche du pays. Vous prenez également le temps d’admirer les paysages qui se succèdent et ne se ressemblent pas : forêt tropicale de teck et bambou, passage de cols, champs de maïs, bananerai et végétation subtropicale, petits villages et monastères perchés.

A Bumthang, vous visitez le dzong, appelé dzong de l’oiseau blanc ; ainsi qu’un très bel exemple d’architecture palatiale au Bhoutan : le Lame gompa.

 

 

Monastères, dzongs et chortens

Vous continuez votre voyage à travers un itinéraire riche en architectures bouddhistes. De Trongsa à Punkaha, en passant par Gangtey, vous visitez de nombreux sites religieux plein d’histoires et de significations. Tous ces lieux sont importants pour les bhoutanais, particulièrement durant la saison des festivals. La population s’y retrouve pour assister aux différentes festivités et notamment aux danses sacrées.

Les dzongs que vous visitez tout au long du voyage sont d’anciennes forteresses monastères, qui faisaient office de bâtiment administratif et monastère pour les moines.

Thimphu, la capitale du Bhoutan

Vers la fin de votre itinéraire, vous arrivez à Thimphu, la capitale du Bhoutan. La visite de cette ville varie un peu des autres étapes, en ce sens que vous y visitez des lieux culturels plutôt que religieux. A l’école de peinture vous vous émerveillez devant l’art traditionnel (peintures et sculptures), alors que le Folk Heritage Museum vous offre un témoignage captivant sur le mode de vie, la culture et les traditions du Bhoutan. Le Memorial chorten est également un site à ne pas manquer à l’heure des prières des moines.

Festival de Paro

Ce voyage au Bhoutan s’achève par la visite de Paro. L’idéal est de s’y rendre à la fin du mois de mars, afin de pouvoir assister à son festival. Les danses traditionnelles, appelées Cham, fascinent par leur originalité, notamment grâce aux costumes et masques portés par les danseurs.

En dehors du festival, vous découvrez l’un des lieux de pèlerinage les plus vénérés dans le monde Himalayen, et dont l’image est largement utilisée pour représenter le Bhoutan : le monastère de Taktsang, également surnommé le Refuge du Tigre. Cette visite est d’ailleurs l’occasion d’une balade très agréable, même si fatigante car la pente est un peu raide.

Voyage au Bhoutan avec Shanti Travel

Afin de pouvoir assister aux festivals du Bhoutan, l’idéal est de partir au printemps ou à l’automne. Attention, en fonction de la période de l’année, les festivals auxquels vous assistez ne sont pas les mêmes.

Si vous souhaitez profiter de ce voyage au Bhoutan dans les meilleures conditions et pour un prix plus attractif, nous vous proposons un départ en groupe organisé du 16 au 30 mars 2013, Festivals du Bhoutan 2013.

Réservez sans plus tarder, car les places sont limitées, et les vols depuis et vers le Bhoutan se remplissent rapidement.

Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine