Quelques conseils de base pour votre installation en Tunisie

Les conditions d'expatriation sont :

- vous avez trouvé un emploi en Tunisie            
- vous allez monter une société en Tunisie            
- vous souhaitez passer votre retraite en Tunisie            
- vous avez acheté un bien immobilier en Tunisie

Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous n'êtes pas autorisé à rester plus de 3 mois en Tunisie et plus de 6 mois par an.

Déménagement
Vous pourrez trouver facilement des compagnies de déménagement spécialisées France-Tunisie, elles existent aussi au départ de la Tunisie et sont réputées compétentes. Comptez 6.000/8.000 euros pour un container 40 pieds porte à porte, vous pouvez aussi le faire vous-même si vous avez le courage…  
Il est quelquefois plus rentable et beaucoup plus facile d'acheter sur place meubles et électroménager voire louer en meublé. Si vous aimez les antiquités, vous trouverez dans les souks spécialisés ou dans des boutiques plus chics les meubles et objets anciens tant tunisiens qu'étrangers.
Vous ne paierez aucune taxe sur vos biens personnels à l'arrivée à Tunis, juste les frais du transitaire variable (autour de 300 tnd). Attention cependant à ne pas déclarer d'objets neufs, qui peuvent être taxés, quand vous remplirez la fiche détaillée obligatoire.

Attention ! Vous devrez avoir votre carte de résident pour le retrait de vos biens personnels, en effet, la douane considère que c'est l'attribution de la résidence qui ouvre droit à l'exonération de taxes sur vos effets personnels. Prévoyez donc quelques semaines de battement.
Notez que quand vous quitterez la Tunisie, le mobilier et objets personnels figurant sur la fiche devront être réexpédiés, sous peine que la douane considère que vous les avez vendus, auquel cas, ils sont en droit de vous faire payer des taxes sur les objets manquants (surtout s’il manque les 2 TV plasma et le frigo américain....), Pour les objets acquis sur place, vous pourrez les renvoyer sans aucun problème.     

Logement

Pour vous loger, vous trouverez un grand nombre d'agences immobilières, il vous en coûtera 5% à 10 % du loyer annuel en frais d'agence, le propriétaire quant à lui paiera aussi 10 %. Vous entendrez très vite parler des "samsar" qui sont des agents immobiliers "hors circuit" et non déclarés. A éviter, sauf si un ami proche peut vous le recommander. 
Les petites annonces du quotidien La Presse sont aussi largement fournies, et vous trouverez quelque fois le propriétaire en direct, les conditions courantes sont deux mois de caution et loyer payables en début de mois, quelquefois certain proprios demande un loyer payable au trimestre d'avance.   
Les factures eau + électricité/gaz sont toujours au nom du propriétaire. Pour les appartements, des charges de copropriété sont à rajouter au loyer mensuel. Vous trouverez un grand choix dans les agences, du  studio meublé à 400 dinars à la villa piscine vue mer pour 5.000 dinars.     
Prenez votre temps, visitez beaucoup, regardez bien tous les détails, tuyaux, chauffage, climatiseurs, isolations, nuisance extérieure, eau chaude, robinetterie, etc. Nous recommandons vivement de vous rapprocher des pros de l'immobilier si vous n'êtes pas expert ou n'avez pas de temps à perdre.

La communauté française vit principalement en banlieue nord, La marsa, Carthage, Gammarth, Sidi bou said, certains habitent aussi des quartiers de Tunis comme Mutuelleville ou Cité jardin, ou la banlieue proche comme Ennasr ou Menzah. Pensez-y pour vous faire des amis pour vous et surtout vos enfants !  Une poignée d'européens a choisi de vivre l'expérience inoubliable de la Medina ... pas très pratique, mais exceptionnel !

Contrats

En Tunisie, tous les contrats doivent être légalisés à la Municipalité pour être valables.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/tunis) mercredi 21 mai 2014

 
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales