La législation concernant l'utilisation des téléphones en voiture était jusqu'à présent floue et comportait quelques paradoxes. Le Road & Maritimes services de Nouvelle-Galles-du-Sud vient de statuer avec effet au 1er novembre

Flickr LaserGuided

Les automobilistes n'avaient pas le droit d'utiliser leur téléphone portable pour passer des appels ou envoyer des sms (avec l'appareil en main) mais pouvaient très bien se servir du téléphone pour choisir leur musique dans le répertoire du téléphone. A partir du 1er novembre, les conducteurs n'auront plus le droit de tenir leur portable dans leur main tout simplement.

Clarifications
Selon cette nouvelle mouture de la loi sur la sécurité au volant, qui a pour but de clarifier les incohérences, un automobiliste aura la permission de passer ou de recevoir un appel en conduisant si et seulement si le téléphone est fixé sur un kit "mains-libres". Le seul moment où vous pourrez toucher à votre téléphone depuis l'intérieur de votre véhicule sera pour le passer à un de vos passagers.

En résumé

Avec un téléphone fixé sur un support = possibilité d'appeler, de recevoir un appel, de choisir une chanson ou d'utiliser la fonction GPS. Plus question de manipulation si le téléphone repose sur vos genoux, sur le tableau de bord, même en mode haut-parleur.

Sont totalement interdit : jouer, rédiger et envoyer des textos, tweeter, surfer sur le web, même si le téléphone est sur un support.

Selon Mme Pendergast, directrice du Road & Maritime Services pour la sécurité routière, il était important de lever toute ambiguïté. C'est chose faite puisqu'en fin de compte son message est clair : "Ne touchez pas à votre téléphone en conduisant."

Les pénalités encourues sont la perte de 3 points et une amende forfaitaire de $298 ($397 si vous êtes dans une zone scolaire). A noter que l'usage du bluetooth ou d'écouteurs pour converser est autorisé.

Un autre changement du code de la route survient également avec mise en vigueur aussi au 1er novembre et cela concerne cette fois-ci les ronds-points : il sera demandé aux automobilistes, à l'approche d'un rond-point, de signaler suffisamment à l'avance leur intention de tourner. La règle actuelle demande aux conducteurs de signaler leur intention de tourner seulement à l'entrée du rond-point.

Agnès Chupin (www.lepetitjournal.com/sydney.html) jeudi 25 octobre 2012

 
Une internationale
 Bleu Blanc Box

HERVÉ HEYRAUD – Une Bleu Blanc Box pour faire plaisir à toute la famille !

Directeur et fondateur du site lepetitjournal.com, le journal des Français et des Francophones à l’étranger, Hervé Heyraud sait de quoi il parle quand il est question d’expatriation. Que ce soit en Asie, ou encore en Amérique du Sud, pendant plus de 13 ans il a exploré d’autres contrées, bien loin de notre Hexagone. Toutes ces années, certains produits ou certaines habitudes bien françaises ont pu lui manquer… L’idée de la Bleu Blanc Box… Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine
En direct de nos éditions locales