Lepetitjournal.com du Brésil vous fait régulièrement découvrir de nouvelles expressions employées au Brésil. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : "Ficar de papo pro ar".

"Ficar de papo pro ar" signifie en français "rester discuter avec l’air". Elle peut être employée pour désigner une personne paresseuse, ou bien lorsque l’on reste à se prélasser, à ne rien faire de particulier de manière temporaire, comme par exemple à l’occasion de vacances ou d’un moment de repos. On pourrait traduire cette expression en Français par "rester les doigts de pieds en éventail".

Exemple :
"Descansei nas férias. Fiquei o dia todo de papo pro ar."

Qui pourrait être traduit par : "Je me suis bien reposé pendant les vacances. J’ai passé mes journées les doigts de pieds en éventail !"

Amélie PERRAUD-BOULARD (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion

 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

L’immobilier parisien : valeur refuge ?

Les parcours professionnels s’internationalisent : un jour expatrié, un jour de retour en France pour repartir par la suite vers une autre destination d’expatriation. Mais dès qu’il s’agit d’immobilier, les français de l’étranger restent très attachés à leur mère patrie et préfèrent investir et placer leurs liquidités dans leur pays d’origine plutôt que dans leur pays d’expatriation.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle donc n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales