Avec un chiffre moyen de 113 par an, ce ne sont pas les jours de pluie qui manquent à São Paulo. Décembre, janvier et février sont les mois les plus pluvieux. Pendant cette période, que faire de ses jours et de ses nuits lorsque le temps n’est pas au beau fixe dans la Mégapole ?

Musées et galeries
São Paulo recense le plus grand nombre de musées du Brésil : 450 au total ! De quoi occuper beaucoup d’après-midi pluvieux ! Pour ceux qui n’ont pas encore fait les classiques, courrez au MASP (plus grande collection d’art occidental de tout l’hémisphère Sud), au Museu de Arte Sacra (une des plus grandes collections d’art sacré du Brésil), au Museu da Língua Portuguesa (histoire et civilisation de la langue portugaise, ludique et interactif), ou encore à la Pinacoteca (plus vieux musée d’art pauliste et meilleur représentant de l’art brésilien). Et comme il y en a pour tous les goûts, les messieurs apprécieront le Museu do Futebol situé dans l’Estádio do Pacaembu, les férus de photos iront découvrir les expos du Museu da Imagem e do Som, les passionnés d’histoire se rendront au Museu afro-brasileiro et les amoureux d’architecture trouveront leur bonheur au Museu Brasileiro da Escultura.


Pas envie de se déplacer ? Pensez à jeter un œil aux galeries d’art éparpillées un peu partout dans chaque quartier, il y en a forcément une en bas de chez vous !

Shopping
Vous n’aimez pas les centres commerciaux et préférez vous baladez dans les boutiques paisibles d’Oscar Freire ? Voici quelques raisons de changer d’avis. D’abord, parce que les shoppings center de São Paulo impressionnent par leur architecture et leur aménagement majestueux, ponctués de palmiers et d’éclairages insolites (Shopping Ibirapuera). Ensuite, parce que certains arrivent à être reposant. Au shopping Cidade Jardins par exemple, vous pourrez vous balader dans un espace agréable, profiter du plus grand Spa de la ville, admirer les boutiques, véritables pépites de luxe (même si la plupart ne sont pas à portée de toutes les bourses), et voir un film dans des cinémas VIP aux sièges inclinables. Enfin, parce qu’à la Livraria Cultura, sur la Paulista, vous pourrez choisir de déguster un "Frozen Yogurt " en vous baladant au milieu de l’expo temporaire, de vous asseoir confortablement à la librairie pour feuilleter un beau livre, ou d’assister à l’une des nombreuses conférences qui ont lieu dans l’établissement.

Danser, et chanter sous la pluie

Les 14 écoles de samba proposent chaque semaine des répétitions en vue du prochain carnaval. Le spectacle a généralement lieu dans l’école, et on peut se mêler aux artistes pour chanter, et danser. L’école de Samba "Vai Vai " propose d’ailleurs le samedi une session "feijoada et samba". 

Envie de bouger ? Les salles de sport ne manquent pas à São Paulo. Tant qu’à faire, choisissez en une qui propose des cours de Samba ou de Capoeira.

Si vous habitez vers Bela Vista, une multitude de théâtres proposent des spectacles quasi tous les soirs, et certains après-midi. N’hésitez pas à consulter le programme.


Saudade des soirées foot ? Rendez-vous au O’Malley, qui retranscrit la plupart des matchs importants, le tout dans une ambiance très internationale.

Pour vos papilles

Vous pouvez évidemment choisir d’aller tester un des innombrables restaurants paulistes. Ou bien cuisiner des saveurs locales, après être allé faire vos achats au Mercado municipal et avoir consulté la rubrique « Recettes » du Petitjournal.com.

Vous pouvez aussi boire un verre tout en regardant tomber la pluie, en découvrant de nouvelles saveurs de cachaça à la Cachaçaria, ou de bières au Melograno.

Admirer São Paulo de haut

Sous le soleil, ou sous la pluie, c’est toujours aussi beau. Essayez de varier les points de vue : sur la Paulista depuis le bar The View (Alameda Santos), depuis le bar de l’Edificio Italia (Centro) ou le Skye Bar (Ibirapuera).

Et à domicile ?
Envie de rester au sec chez soi ? Les services se sont aussi adaptés au temps puisque vous n’aurez pas de mal à trouver toute une variété d’activités à être faites dans son salon. Parmi les plus populaires on retrouve la coiffure, les épilations, manucures, massages et séances d'acupunctures, les cours de cuisine brésilienne, les buffets à domiciles, ou encore les cours de danse.



Sophie PEREIRA (www.lepetitjournal.com/sao-paulo) mercredi 18 janvier 2012

Les liens :
- Horaires et sites des musées : www.sampaonline.com.br
- Galeries d’art :  www.sampa.art.br/galerias
- Evénements de la Livraria Cultura : www.livrariacultura.com.br/scripts/eventos/
-  Feijoada et Samba à l’école  Vai Vai : www.vaivai.com.br/noticias.asp
- Horaires et dates des  ensaios : catracalivre.folha.uol.com.br/2011/01/ensaio-das-escolas-de-samba-de-sp/ ou vejasp.abril.com.br/especiais/carnaval-2011-ensaios-escolas-de-samba
- Salles de sport avec cours de capoeira : www.sampaonline.com.br/comercios/capoeira.php
- Programmation des théâtres : vejasp.abril.com.br/teatro/
- O’Malley : www.omalleysbar.net
- Cachaçaria : www.cachacariapaulista.com.br
- Melograno : www.melograno.com.br
- Coiffeurs et beauté à domicile : www.belezadelivery.com.br
- Epilations à domicile : www.alziradepilacao.com.br
- Les manucures à domicile : www.manicuredelivery.com.br
- Massages et acupuncture à domicile : www.sampaonline.com.br/comercios/massagem
- Cours de cuisine brésilienne à domicile : www.cozinhadarute.com.br
- Buffets à domicile : buffetemdomiciliosaopaulo.blogspot.com
- Cours de danses à domicile : www.dancadesalao.com

 
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales