Avec le retour des vacances de la Toussaint demain, commence le 2ème trimestre de l’année scolaire au Lycée Stendhal de Milan. Peu avant les vacances, Conseil d’Ecole et Conseil d’Etablissement se sont réunis. Au nom du principe de représentativité, plusieurs parents d’élèves de l’association des Parents d’Elèves de l’Ecole Française de Milan y ont assisté. Hommage à ces bénévoles qui font aussi l’école !


Près de 200 bénévoles impliqués dans la vie de l’école
L’APEFM - Association des Parents d’Elèves de l’Ecole Française de Milan – soufflera ses 10 bougies l’année prochaine. Animée depuis 1993 exclusivement par des bénévoles, elle remplit un rôle de représentation auprès du lycée français de Milan et des institutions comme par exemple l’AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger). Sa mission, elle la mène grâce à un comité de 12 membres permanents élus pour un an. Une des spécificités de ce comité est qu’il ne peut pas être composé de membres d’une seule nationalité afin de représenter la diversité d’origine et de préoccupations des familles. La constitution du bureau actuel a été décidée lors de l’Assemblée Générale de bilan et d’approbation des comptes du 27 septembre 2012. Une fois le bureau constitué, l’APE propose des candidats aux élections des instances représentatives du lycée. Ces derniers ont été élus le 12 octobre dernier en vue de participer aux Conseils d’Ecole et aux Conseils de Lycée qui se sont tenus respectivement les 23 et 25 octobre dernier. Nouveauté pour le premier Conseil d’Ecole de l’année, le Directeur, Denis Courel, a dû s’essayer à un nouveau format suite à une circulaire administrative sortie cet été. Ainsi le nombre de représentants des parents d’élèves titulaires et suppléants sont-ils passés de 8 à 15.
A côté, d’autres parents d’élèves participent aux commissions et aux groupes de travail conjoints du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté. D’autres encore sont chargés de missions ponctuelles. Sans oublier bien sûr les délégués de classe – 48 pour le primaire, 43 pour le secondaire. Au total près de 200 parents d’élèves sont engagés pour répondre aux exigences de 500 familles aussi bien expatriées que résidentes. L’APEFM représente ainsi 70% des familles inscrites au Lycée Stendhal de Milan.

Un réseau d’entraide pour les parents d’enfants scolarisés
Les mots ne contentent personne à l’APEFM. Il faut des faits pour satisfaire les familles adhérentes. Aussi, les objectifs que l’APE s’est fixé pour l’année scolaire 2012/2013 est de "travailler dans la continuité des actions mises en place ces dernières années". Pour ne citer que quelques actions : positionnement des délégués comme relais auprès des parents, réalisation d’un opuscule de conseils "le petit guide de la vie quotidienne d’un parent", accueil des enfants "différents", accueil des francophones, gestion du site internet,  politique des langues, notamment en terme d’équivalence avec le système scolaire italien, etc.
En plus de ces dossiers de fonds, l’APEFM propose un grand nombre de services utiles : fournitures de livres, proposition d’ateliers sportifs et ou créatifs durant les vacances, animation de fêtes.
Enfin, elle mène des actions de solidarité auprès des familles grâce à un fond de solidarité. A titre d’exemple, ce fonds a permis en 2011/2012 de soutenir 11 enfants et 3 projets de classe.
Le site internet de l’association est riche d’informations. Il propose aux adhérents des sondages. Mieux les connaître, c’est pouvoir mieux les représenter. Que les parents qui n’ont pas encore adhéré, le fassent sans plus tarder. Un clic suffit. Sur la page d’accueil vous y lirez cette phrase de Saint Exupéry "Etre homme, c'est précisément être responsable.
 C'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde...". Aussi si vous souhaitez rejoindre ces bénévoles et vous engager pleinement, faîtes-vous connaître !

Sophie Her (www.lepetitjournal.com/milan) - mercredi 7 novembre 2012

Pour tout renseignement :

www.ape-milan.eu

00 39 346 3945022

 
Une internationale

BERNARD PIVOT – "La fermeture des Instituts Français à l’étranger est un drame"

Le journaliste et écrivain Bernard Pivot était invité des Rencontres littéraires, organisées par l’Alliance Française à Paris. Celui qui a commencé à voyager à travers les livres lorsqu’il était enfant en dévorant son dictionnaire du Petit Larousse, en dit plus sur sa vision de la langue française et l’intérêt de promouvoir la francophonie à travers le monde.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales