Circulation routière, maritime, aérienne, brusques changements climatiques, Istanbul la frénétique est en mouvement constant. Si bien qu’il est parfois difficile de prévoir quoi que ce soit. Voici quelques liens vers des sites pratiques, voire ludiques…

- Le site Sat24 vous permet d’être informé de l’état du ciel en temps réel. International, Sat24 propose – comme son nom l’indique – des images satellites capturées au-dessus de plusieurs pays. Ceux du pourtour méditerranéen (dont la Turquie) bénéficient de vues particulièrement précises. Il vous suffit de sélectionner le pays dont vous souhaitez connaître la météo, et de cliquer sur infrared (infrarouge) pour avoir une image plus nette.

Photo Mehmet Can Koçak, Flickr/CC

- Qui n’a jamais été surpris dès son arrivée à Istanbul, sur le chemin entre l’aéroport Atatürk et le centre-ville, du nombre de cargos et bateaux en tous genres attendant sagement à l’entrée du Bosphore ? Vous pouvez désormais vous amuser à les compter de chez vous, et grâce au site Marinetraffic. Vous pouvez choisir quel type de bateau vous voulez observer, et sa position précise grâce aux pouvoirs du zoom.

- Vous pouvez aussi surveiller le trafic aérien au-dessus d’Istanbul sur Flight Radar.

- Le site de la Mairie d'Istanbul offre une panoplie complète pour en savoir plus sur le trafic routier avant de prendre son véhicule. Vous disposez d'une carte de l'intensité en temps réel du trafic avec un menu permettant de sélectionner des critères (travaux notamment), de caméras aux principaux points d'engorgements, d’un calculateur de temps de trajets entre un point de départ et un point d'arrivée, d'un centre d'appel et d'informations environnementales. Pour  obtenir les images du trafic routier, cliquer sur “kameralar” dès la page d’accueil. Une fois sur l’autre page, vous pouvez sélectionner les critères de votre choix en cliquant sur le menü déroulant situé en haut à gauche.

- Bien qu’il n’y ait qu’une heure d’avance sur la France à Istanbul, vous pourriez avoir besoin de consulter l’horloge en temps réel sur 24 Time Zones.

- Enfin, Earthquake Monitor est une application à télécharger qui vous permet de suivre les mouvements sismiques en Turquie quasi simultanément. Le laboratoire de recherche de l’Université de Bogaziçi met en ligne une carte 3D de la Turquie et des pays frontaliers. L’utilisateur est informé de chaque séisme qui vient de se produire et peut le localiser sur la carte. Retrouvez les mêmes informations (sous forme de liste des derniers séismes dans le pays) sur cet autre site.

Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) lundi 15 juin 2015

 
Une internationale

ELECTIONS - Peut-on hacker la présidentielle?

Peut-on hacker l'élection présidentielle? Les experts du Forum international de la cybersécurité (FIC) placent en tête des priorités cette année les risques pesant sur le processus électoral. Une problématique qui touche particulièrement les Français de l'étranger, qui peuvent voter électroniquement aux Législatives
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Quelle loi s’applique à votre contrat de travail ?

La plupart des contrats de travail conclus aujourd’hui prévoient explicitement la législation à laquelle ils sont soumis.Mais si ce n’est pas le cas du vôtre, savez-vous quelle loi s’applique à vos relations avec votre employeur ?
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS - Peut-on hacker la présidentielle?

Peut-on hacker l'élection présidentielle? Les experts du Forum international de la cybersécurité (FIC) placent en tête des priorités cette année les risques pesant sur le processus électoral. Une problématique qui touche particulièrement les Français de l'étranger, qui peuvent voter électroniquement aux Législatives

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.
Magazine
En direct de nos éditions locales