Circulation routière, maritime, aérienne, brusques changements climatiques, Istanbul la frénétique est en mouvement constant. Si bien qu’il est parfois difficile de prévoir quoi que ce soit. Voici quelques liens vers des sites pratiques, voire ludiques…

- Le site Sat24 vous permet d’être informé de l’état du ciel en temps réel. International, Sat24 propose – comme son nom l’indique – des images satellites capturées au-dessus de plusieurs pays. Ceux du pourtour méditerranéen (dont la Turquie) bénéficient de vues particulièrement précises. Il vous suffit de sélectionner le pays dont vous souhaitez connaître la météo, et de cliquer sur infrared (infrarouge) pour avoir une image plus nette.

Photo Mehmet Can Koçak, Flickr/CC

- Qui n’a jamais été surpris dès son arrivée à Istanbul, sur le chemin entre l’aéroport Atatürk et le centre-ville, du nombre de cargos et bateaux en tous genres attendant sagement à l’entrée du Bosphore ? Vous pouvez désormais vous amuser à les compter de chez vous, et grâce au site Marinetraffic. Vous pouvez choisir quel type de bateau vous voulez observer, et sa position précise grâce aux pouvoirs du zoom.

- Vous pouvez aussi surveiller le trafic aérien au-dessus d’Istanbul sur Flight Radar.

- Le site de la Mairie d'Istanbul offre une panoplie complète pour en savoir plus sur le trafic routier avant de prendre son véhicule. Vous disposez d'une carte de l'intensité en temps réel du trafic avec un menu permettant de sélectionner des critères (travaux notamment), de caméras aux principaux points d'engorgements, d’un calculateur de temps de trajets entre un point de départ et un point d'arrivée, d'un centre d'appel et d'informations environnementales. Pour  obtenir les images du trafic routier, cliquer sur “kameralar” dès la page d’accueil. Une fois sur l’autre page, vous pouvez sélectionner les critères de votre choix en cliquant sur le menü déroulant situé en haut à gauche.

- Bien qu’il n’y ait qu’une heure d’avance sur la France à Istanbul, vous pourriez avoir besoin de consulter l’horloge en temps réel sur 24 Time Zones.

- Enfin, Earthquake Monitor est une application à télécharger qui vous permet de suivre les mouvements sismiques en Turquie quasi simultanément. Le laboratoire de recherche de l’Université de Bogaziçi met en ligne une carte 3D de la Turquie et des pays frontaliers. L’utilisateur est informé de chaque séisme qui vient de se produire et peut le localiser sur la carte. Retrouvez les mêmes informations (sous forme de liste des derniers séismes dans le pays) sur cet autre site.

Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) lundi 15 juin 2015

 
Une internationale

RESEAU PSY EXPAT – Trouver un psy francophone à l'étranger

Comment être accompagné dans sa mobilité si l’on a besoin d’un suivi psychologique ? Créé par deux psychologues expatriées en Asie, Réseau PsyExpat est une plateforme à but non lucratif qui facilite la recherche de thérapeutes francophones partout dans le monde et les échanges entre professionnels
 Bleu Blanc Box

Caroline Gaujour et Bleu Blanc Box : un partenariat haut en couleur !

Si vous êtes lecteur de notre édition stambouliote, peut-être avez-vous déjà entendu parler de Caroline Gaujour ? L'illustratrice installée depuis maintenant plus de deux ans dans la capitale turque a lancé son blog "dessinsdexpat.com" ainsi qu'une bande dessinée où elle retrace en dessins et avec beaucoup d'humour la vie et la condition d'expatrié(e). Elle vient récemment de nouer un partenariat avec Bleu Blanc Box. Cliquez ici pour en savoir plus
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

TOP 4 Voyages en Europe qui coûtent moins cher qu’un vélo

Budgets restreints ? Grâce à des outils qui filtrent les meilleures offres de logements, Hundredrooms permet d’économiser toute l’année.
L’argent n’est plus un frein pour devenir aventurier, le comparateur planifie des escapades low-cost à moins de 200 euros vers de magnifiques destinations en Europe.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine
En direct de nos éditions locales