A la Une

COLLOQUE – Discussion sur la France post-élections présidentielles, organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie Franco Australienne (FACCI)

 

Le 30 mai, la branche Western Australia de la Chambre de Commerce et d'Industrie Franco Australienne (FACCI) a organisé un petit-déjeuner colloque pour discuter des enjeux de l'élection du nouveau Président de la République.

Les orateurs invités : M. Patrick KEDEMOS, Consul honoraire de la France en Western Australia (2012-2017), Professeur Benjamin REILLY, Doyen de l'école Sir Walter Murdoch (Département de la politique gouvernementale & des affaires internationales) et Docteur Alexey D. MURAVIEV, chef du département des sciences sociales de l'université de Curtin, ont animé la discussion en échangeant leurs vues et en répondant aux questions.

Notre équipe du petit journal de Perth s'est rendue à l'événement afin de vous proposer un petit compte-rendu de cet échange aussi cordial qu'instructif.


La FACCI organise régulièrement des colloques, séminaires et événements qui permettent à ses membres de partager et d'échanger professionnellement et sur des thèmes économiques, politiques et sociaux. C'est dans ce cadre que ce colloque a été organisé, sous forme de petit-déjeuner d'affaires, dans une ambiance très cordiale.

Bien que la Chambre de Commerce Franco-Australienne soit apolitique, elle a souhaité proposer ce colloque à ses membres pour discuter des enjeux nationaux et internationaux de l'investiture à l'Elysée d'Emmanuel Macron.

De gauche à droite : M. MURAVIEV, M. KEDEMOS, M. REILLY

Professeur REILLY a ouvert la discussion en déclarant : "Cette élection est un tournant dans la politique en France et à l'international, elle met fin au populisme et montre un retour à la stabilité."

Spécialiste de la politique gouvernementale et des affaires internationales, M. REILLY a insisté sur le fait que le résultat des élections en France était un soulagement pour l'Australie : "C'est la garantie d'un maintien de l'engagement dans le contrat pour la construction de 12 sous-marins, signé en décembre 2016. Il est important pour l'Australie que la France reste un partenaire solide en termes de défense."

M. REILLY a également souligné le fait que la politique des affaires étrangères du nouveau Président aurait très certainement un impact stratégique pour l'Australie, notamment en ce qui concerne les territoires français d'outre-mer et le référendum de 2018 en Nouvelle-Calédonie.

"La France a rejeté l'approche musclée du Front National pour lutter contre le terrorisme. Il est donc impératif qu'Emmanuel Macron propose une autre solution qui convienne aux français."


Docteur MURAVIEV a exprimé son inquiétude face au manque d'expérience de M. Macron : "Je ne sais pas s'il a ce qu'il faut pour diriger un pays comme la France. Dans sa campagne, il est resté très général, il n'est pas vraiment rentré dans les détails. Et il ne faut pas oublier les 33,9% de français qui ont voté pour Marine Le Pen. Il est important que M. Macron ajuste sa politique pour répondre à leurs attentes."

Selon lui, face à des figures politiques comme Donald Trump ou Vladimir Putin, il y aurait de grandes chances qu'Emmanuel Macron passe à l'arrière-plan sur la scène politique internationale. Notamment avec le défi qu'il aurait à relever concernant le domaine de la défense, puisque lors de leur rencontre, Donald Trump a été très clair sur le fait que les Etats-Unis ne jouerait plus le rôle de"gendarme du monde " et que de ce fait l'Union Européenne aurait tout intérêt à ajuster sa politique de défense.

"La France a du mal à maintenir sa place dans le top 5 des exportateurs de technologie de défense. M. Macron doit s'assurer que la France affirme sa fiabilité stratégique" a ajouté Docteur MURAVIEV.

L'enjeu pour le nouveau Président serait donc de s'affirmer politiquement sur la scène européenne et internationale afin de maintenir le rôle français dans les organisations comme l'OTAN notamment.


M. Patrick KEDEMOS, Consul honoraire de la France en Western Australia de 2012 à 2017, a conclu la discussion avec ses vues très encourageantes sur les perspectives d'avenir de la politique française.

"Cette élection est une reconfiguration du paysage politique français. Le clivage entre la droite et la gauche s'atténue." a expliqué M. KEDEMOS. "Avec le Brexit, la France peut saisir de nouvelles opportunités au sein de l'Union Européenne."

L'avenir des relations Franco-Australienne lui semble également très encourageant ; "La France est un partenaire européen clé pour l'Australie et les deux pays ont mis en place de nombreux accords et partenariats au cours des 18 derniers mois."

"Je suis très optimiste pour cette présidence, M.Macron a la poigne nécessaire pour faire face aux défis qui l'attendent. Il a une véritable volonté de maintenir le dynamisme de la diplomatie française et relancer le projet européen. La diplomatie française est très active et lui permettra de promouvoir les intérêts de la France en Europe et dans le monde."


Malgré leurs points de vue différents, les 3 intervenants ont tous félicité le succès et l'évolution des relations Franco- Australiennes au cours des dernières années. Ces relations florissantes se sont traduites par un nombre croissant de français en Australie et le développement de partenariat entre les entreprises françaises et australiennes. Ces échanges évolutifs conduisent à un nombre croissant de Français vivant en Australie et au développement de nombreux partenariats entre entreprises françaises et australienne.

 

Julie, www.lepetitjournal.com/perth le 15 juin 2017 

Et pour ne rien rater, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du journal, likez la page Facebook de votre édition et abonnez-vous à notre page Twitter !

 

Pour connaître les événements de la Chambre de Commerce Franco-Australienne :

http://www.facci.com.au/about-us/about-the-chamber/wa/ https://www.facebook.com/FACCI.Western.Australia/

 
Perth
Actualité Australie

PARTENARIAT FRANCO-AUSTRALIEN – Découvrez l’association AMD

Crée au début des années 2000 dans le cadre de leur engagement au travers d'un appel à projet, le groupement d'entreprise travaillant dans différents domaines de la maintenance, AMD a pour ambition de favoriser le développement économique de la Nouvelle Calédonie. C’est à l’occasion de la conférence "Austmine", groupement auquel ils sont adhérant, que l’édition de Perth, en collaboration avec lepetitjournal.com de Nouméa, est allé à leur rencontre.
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine