Pékin

CHINE - L’effervescence de la digitalisation

 



Des visiteurs au stand de Ant Fortune, filiale du géant chinois Alibaba, lors d'un salon à Hangzhou, le 20 novembre 2015. (Crédit : Zhejiang Daily / Imaginechina, via AFP).

Face à la nécessité du pays de réorienter son économie, et de se défaire complètement de son image d’usine du monde, la Chine mise tous ses efforts sur la digitalisation de son économie. Déjà présents au sein du 12ème plan quinquennal (2010-2015), les programmes de développement allant dans ce sens sont renforcés dans le 13ème (2015-2020). Par ailleurs, avec 731 millions d’internautes fin 2016, la Chine représente la population connectée la plus importante du monde, et des fleurons de l’Internet ne cessent de réinventer sa manière de consommer. La révolution digitale de la Chine est en marche !

Autrefois usine du monde, la Chine a amorcé depuis quelques années sa transition vers une société de l’innovation. Inspiré du programme allemand sur les hautes technologies, Pékin a mis en place plusieurs « feuilles de routes » pour digitaliser ses entreprises. Le pays ambitionne ainsi de créer des usines connectées et hyper-compétitives sur la scène internationale ; autrement dit, des usines 4.0. 

Ce concept, initié en 2013 par l’Allemagne à l’Hannover Messe trade show, traduit une nouvelle organisation des moyens de production grâce à l’utilisation du numérique et notamment les technologies de l’information et de la communication (TIC), l’Internet des objets et le big data. L’objectif est d’instaurer un nouveau modèle économique et social, face à la baisse de la croissance et à l’augmentation du coût de la main-d’œuvre qui instaure une concurrence avec les pays de l’Asie du Sud-Est (Vietnam, Philippines et Thaïlande).... Lire la suite chez notre partenaire Asialyst

 

 

Asialyst.com est un média d’information de qualité, d’analyse et d’enquête consacré à l’Asie. Indépendant et au contenu original, le site est destiné aux passionnés du continent asiatique et aux professionnels, qui y trouveront une information ciblée et du recul sur les événements. Asialyst s’appuie sur une équipe de correspondants, tous expérimentés, basés dans les grandes villes d’Asie. La parole est aussi donnée aux experts : chercheurs, femmes et hommes d’entreprise, ingénieurs ou étudiants. Le site permet également de partager le vécu de celles et ceux qui évoluent en Asie depuis longtemps.

 

 
Pékin

L'argent liquide s'approche des oubliettes en Chine

Une course en taxi, des frais de scolarité ou une botte de radis... Les Chinois paient de plus en plus avec leur téléphone portable si bien que le pays qui a inventé le papier monnaie pourrait bien être le premier à s'en débarrasser.
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine