ESPACE – Une nouvelle étape franchie dans la construction du "Palais Céleste"

La Chine a lancé avec succès, mardi 1er novembre, un second vaisseau inhabité : Shenzhou 8. Ce dernier tentera de s'amarrer au module d'essai Tiangong 1 déjà en orbite dans l’espace. Il s’agit de la première étape cruciale qui conduira, si tout se passe bien, à la construction de la station spatiale qui devrait être opérationnelle en 2020.

L'amarrage doit avoir lieu "dans les deux jours suivant le lancement de Shenzhou 8 à une altitude de 343 km au-dessus de la surface de la Terre", a indiqué l'agence Chine nouvelle. Le lancement de Shenzhou 8 a été effectué en la présence du vice-Premier ministre chinois Zhang Dejiang, des responsables de l'Agence spatiale européenne et de l'agence spatiale allemande DLR ont également assisté au décollage. Shenzhou 8 a en effet embarqué 17 expériences dans le domaine des sciences de la vie et de la microgravité conduites par des chercheurs chinois et allemands. Si la mission Shenzhou 8 est un succès, la Chine lancera l'année prochaine deux autres vaisseaux pour aller rejoindre Tiangong 1, successivement Shenzhou 9 et Shenzhou 10, dont l'un sera habité. Parmi les astronautes qui s'entraînent en vue de cette mission on compte deux femmes. Si elles sont choisies, elles seront les premières Chinoises à être envoyées dans l'espace.

La maîtrise des amarrages entre deux modules est une étape cruciale dans la conquête de l'espace. Nous saurons donc dans quelques jours dans quelle mesure les Chinois se sont bien préparés pour cette événement. La Chine avait procédé à son premier vol spatial habité en 2003 devenant alors le troisième pays dans le monde à envoyer des hommes dans l'espace.

Roman Fruitier (www.lepetitjournal.com/pekin.html), vendredi 4 novembre 2011

À lire également : ESPACE - Les enjeux d'une station spatiale chinoise

 
Pékin

REVUE DE PRESSE - Quoi de neuf en Chine cet été ?

Certains rentrent de vacances et préparent la rentrée, aussi Le Petit Journal vous a préparé un résumé des affaires qui ont occupé l’actualité de la Chine cet été. On fait le point pour vous.

CURRICULUM VITAE – Le modèle chinois

Avant de s’élancer dans des recherches d’emploi en Chine, il est vital d’adapter son CV et de suivre précisément les indications contraires à notre…
Actualité Chine

REVUE DE PRESSE - Quoi de neuf en Chine cet été ?

Certains rentrent de vacances et préparent la rentrée, aussi Le Petit Journal vous a préparé un résumé des affaires qui ont occupé l’actualité de la Chine cet été. On fait le point pour vous.
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine