POLITIQUE - Clôture du 18e congrès du Parti Communiste Chinois

Le 18e congrès du Parti Communiste Chinois (PCC) s’est achevé mercredi 14 novembre à Pékin, après avoir élu un nouveau Comité Central du PCC et une nouvelle Commission Centrale de la Discipline, comprenant des membres tels Wang Qishan, Liu Yunshan, Liu Yandong, Li Yuanchao, Wang Yang, Zhang Gaoli, Zhang Dejiang et Yu Zhengsheng. L’actuel vice-président Xi Jinping succèdera au président Hu Jintao en mars prochain. Le vice-premier ministre Chinois, Li Keqiang, remplacera le chef du gouvernement Wen Jiabao et sera nommé jeudi au sein du comité permanent du Bureau politique. Le 18e Comité central du PCC élira à son tour, jeudi 15 novembre le Bureau politique, le Comité permanent du Bureau politique et le secrétaire général. Les leaders de la deuxième puissance mondiale devront combattre une corruption abusive et le ralentissement de la croissance.

Source : Xinhua.net

Lucie Bousquet (www.lepetitjournal.com/pekin.html). Jeudi 15 novembre 2012

Pékin
Actualité Chine
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie