MARCHE AUTOMOBILE - Après l'ouverture, la protection

Selon une étude publiée en septembre 2012 par le cabinet d'audit et conseil PricewaterhouseCoopers, la Chine se positionne en "moteur incontestable" du marché mondial d'automobile : entre 2011 et 2018, les pays émergents devraient contribuer à hauteur de 83% à cette croissance de la production, dont 40,4% pour la Chine. La croissance chinoise et les mesures de stimulation du gouvernement, telles que la baisse des taxes à l'acquisition d'un véhicule, la subvention des achats en milieu rural, les dispositions en faveur de la reprise d'anciens véhicules, ont largement favorisé l'achat. La demande intérieure est donc forte, la Chine étant le premier marché automobile au monde en 2011. Le gouvernement considère le secteur comme hautement stratégique, car c'est un défi technologique lié à la pollution : l'industrie automobile chinoise est donc intimement liée à l'innovation et à la recherche, et à la production de voitures "propres". Quelle place pour les acteurs étrangers ? Si leur contribution était fortement souhaitée et si certains, bien implantés, continuent de profiter du marché chinois, les investissements étrangers, joint ventures et partenariats sont aujourd'hui bien plus restrictifs. En cause, la volonté chinoise de faire pencher la balance du partage d'innovation en sa faveur, dans un secteur devenu clé pour le pays.

Sophie Rauch (www.lepetitjournal.com/shanghai.html) Lundi 5 novembre 2012

Pékin

LE VENT DE LA CHINE - Zéro pointé pour le touriste chinois ?

Alors que le nombre de touristes chinois hors frontières explosait en 2014 (100 millions, contre 29 millions en 2004), les leaders éprouvent un soudain souci d ’image. Les incidents gênants se multiplient, tel ce vol d’Air Asia où des passagers furieux ébouillantent l’hôtesse (cf photo), ou d’autres angoissés ou ivres, ouvrent les issues de secours avant le décollage ou tentent de le faire à l’atterrissage, et autres cas de manque de…
Actualité Chine

SHANGHAI MODE D’EMPLOI – Se rendre au cinéma 电影

On m’a encore posé la question durant mes vacances en France à Noël : "Il y a des cinémas à Shanghai ?" Oui, bien évidemment, simplement, aucun film en français n’y est projeté ! Mais alors, pourquoi penser que le(s) cinéma(s) n’existerait pas en Chine… ? De très bons films, de réalisations chinoises, ont fait les gros titres de la presse cinématographique ces dernières années, en étant nommés ou en s’emparant de récompenses à plusieurs festivals de renommées mondiales. Et ces supers films, il faut bien les projeter quelque part
A la une

GUILLAUME CANET / CEDRIC ANGER - "C’est un serial killer assez inédit dans le genre"

La prochaine fois, je viserai le cœur s’inspire de l’affaire Alain Lamare. Les faits ont lieu dans l’Oise entre 1978 et 1979. Un maniaque agresse et tue plusieurs auto-stoppeuses. La police et la gendarmerie peinent à trouver l’homme qui échappe à tous les barrages. Chose qui lui est dans un premier temps facile puisqu’il s’agit en fait d’un jeune gendarme modèle qui enquête sur ses propres crimes. Notre édition de Londres a rencontré le…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Sydney - Actualité Australie

PRINCE PHILIP - Un chevalier controversé

Si lundi, le jour de la fête nationale australienne, 16,000 citoyens de 15 pays différents sont devenus australiens traduisant une fois…
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie