Pékin

PIERRE MOSCOVICI – « Rééquilibrer la balance commerciale entre la Chine et la France est une priorité »

 

Le ministre français de l’économie et des Finances Pierre Moscovici était à Hong Kong vendredi 26 et samedi 27 avril 2013. Membre de la large délégation accompagnant le président François Hollande lors sa première visite officielle en Chine le 25 et 26 avril, le ministre enchainait par un crochet à Hong Kong pour y rencontrer le Secrétaire aux Finances, M. John Tsang, ainsi que les acteurs économiques et financiers locaux. Vendredi soir, le ministre français s’est adressé à un large parterre de journalistes et d’entrepreneurs lors d’un dîner- discussion dans les locaux de l’American Club.

Introduit par M.Arnaud Barthelemy, le Consul Général de France a remercié le Ministre de sa venue à Hong Kong en rappelant l’importance et le dynamisme tant de la communauté que des entreprises françaises.

Dans son allocution le Ministre s’est posé comme promoteur de l’économie française et, comme l’avait fait avant lui Fleur Pellerin il y a quelques semaines, a souhaité prendre à contre-pied les discours "trop partiaux" tenus sur la situation en France pour mettre en avant les avantages concurrentiels du pays :

Pierre Moscovici - Source : wikipedia commons

La France un "Pays Pro Entrepreneurs" qui "a entamé les réformes nécessaires"

Depuis l’arrivée à la tête du pays du nouveau gouvernement il y a 9 mois, de grandes reformes y ont été entreprises pour relancer l’activité économique et soutenir les entreprises indique Pierre Moscovici : "Le passé ne m’intéresse pas, mais je peux affirmer avec certitude que la France entreprend les réformes nécessaires à la reprise économique et est déterminée à retrouver le chemin de la compétitivité."

Pour soutenir cette thèse, il reprend les différents avantages qu’offre la France aux entrepreneurs qui souhaitent s’y implanter : une économie bien diversifiée, une main-d’œuvre hautement qualifiée, un des marchés des plus compétitifs du monde en terme d’énergie (prix et qualité) et d’excellentes infrastructures. M. Moscovici a aussi tenu à rappeler que l’assainissement de l’économie et des finances de la France ne consiste pas uniquement à des hausses de la fiscalité mais plus en des mesures de restrictions des dépenses publiques. Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi avec ses 35 mesures, dont 20 milliards d’euros en crédit d’impôts sur les coûts salariaux en faveur des entreprises qui embauchent, a également été mis en avant par le Ministre comme initiative forte en faveur des entreprises : "nous voulons une croissance qui soit menée par les entreprises et l’innovation".

Dans le domaine des réformes structurelles en cours menées par la France, le ministre a évoqué quatre grands chantiers :
- une plus grande flexibilité du marché du travail,
- la future négociation sur les retraites,
- le domaine du logement, de l’énergie et des transports
- les lois pour la "Modernisation de l’Action Publique", comportant notamment une revue de l’efficacité des services publiques et avantages sociaux auxquels le peuple français est si attaché.

Mesures de stabilisation nationales et européennes : signaux favorable aux investissements

Au-delà des questions franco-françaises, le ministre a replacé la politique nationale dans son cadre européen soulignant que les efforts de relance économique de la France en faveur des investissements s’inscrivent dans ceux de l’Union Européenne.
Considérant que la menace sur l’Euro est passée, les mesures européennes telles que le pacte de croissance, une supervision bancaire plus intégrée, le mécanisme européen de stabilité et une plus grande consolidation fiscale entre pays constituent dans le discours de M. Moscovici autant d’éléments prometteurs pour un retour à la croissance et la confiance. "Nous sommes certes au milieu d’une crise économique, avec une stagnation de la zone-euro depuis le 3ème trimestre 2011 et un taux de chômage record à 12 %. L’Euro-zone sera en récession certainement encore jusqu'à l’année prochaine, mais nous devons réduire l’endettement public sans pour autant tuer les opportunités de croissance et tendre vers une meilleure capacité fiscale européenne" concluait Pierre Moscovici sur ce volet européen.

Le Ministre a tenu par ailleurs à saluer le rôle joué par les autorités chinoises dans le soutien de l’euro au plus fort de la crise et lors des crises grecque et chypriote, les réserves en euro détenues par la Chine représentant 20 à 25% de leurs réserves monétaires totales. Il a encore précisé : "L’Euro ZONE ne doit plus être considérée comme un risque, même si la zone connaît des problèmes, les spreads se sont resserrés et à 10 ans le taux d’emprunt de la France a atteint un niveau bas record de 1.70 %. C’est un signe de confiance des marchés dans l’Europe."

Après ces portraits d’encouragement sur la situation économique française et le contexte européen, le discours s’est porté sur les relations commerciales florissantes entre Hong Kong et la France, avec la Chine en toile de fonds.

Hong Kong partenaire clé de la France

Hong Kong représente le 2ème pays, après le Royaume Uni, avec lequel la France enregistre pour 2012 un excédent commercial de 5.4 milliards d’euros avec des exportations françaises qui ont triplé en 3 ans. Les secteurs concernés sont bien sûr en tête l’industrie du luxe (1,5 milliards d’euros en 2012), les produits de l’aéronautique (1,8 milliards €) et les équipements électroniques et de communication (750 millions €). Les exportations de vins ont été, elles, multipliées par 12 en 5 ans (5% des exportations totales vers Hong Kong) et on estime que 70% des exportations françaises vers Hong Kong sont ensuite réexportées vers la Chine et le reste de l’Asie.

En terme d’investissements directs de la France à Hong Kong, environ 750 sociétés à capitaux majoritaires français génèrent un chiffre d’affaire 11 milliards d’euros dans une large palette de secteurs : la grande distribution, la logistique, le tourisme et avant tout dans les services publiques, la construction et finance.

La France compte pour sa part 70 entreprises d’origine Hongkongaises générant environ 7.000 emplois. L’accord fiscal en vigueur depuis fin 2011 évite la double imposition et promeut une assistance administrative mutuelle, des conditions qui devraient être favorables à plus d’investissements croisés.

Les secteurs de développement commerciaux entre Hong Kong et la France

Hong Kong est aux portes de la Chine et personne ne niera que celle-ci constitue le vecteur du développement de l’économie mondiale. La France, 4ème partenaire économique de la Chine, connaît toutefois un déficit commercial de 26 milliards d’euros, sans précédent. Elle souhaite donc partager avec Hong Kong un même intérêt pour développer et poursuivre des relations privilégiées dans 3 domaines particuliers : la coopération dans l’internationalisation de la monnaie chinoise, être acteurs dans la croissance de l’économie mondiale et la promotion de règles d’efficacité du secteur bancaire. L’objectif fixé : « Rééquilibrer la balance commerciale entre la Chine et la France est une priorité »

Dans le premier domaine, Mr Moscovici a souligné le succès de la société de promotion et de développement du marché financier de Paris, Europlace, qui a positionné Paris à la 1ère place européenne, devant Londres et Francfort en montant des transactions de convertibilité du RMB. Cela n’aurait pas été possible sans une étroite coopération avec la place financière de Hong Kong ni sans le soutien du secrétaire au Budget John Tsang et du président de l’autorité monétaire de Hong Kong, Mr Norman Chan.

Sur le volet du développement de la croissance de l’économie mondiale, le ministre estime que la France a un rôle à jouer aux côtés de la Chine, notamment dans le développement des flux commerciaux et des investissements chinois en Afrique grâces aux relations de longues dates dont bénéficie la France avec les pays de la zone francophone.

M. Moscovici termine en citant la place de Hong Kong et son système bancaire en exemple parce qu’ils suivent et respectent les règles de transparences financières et bancaires prônées au niveau international telles qu’édictées lors de la dernière réunion du G20. Ainsi, "La croissance mondiale doit être promue par une action commune et nous avons besoin d’un contrôle concerté plus important au niveau international des marchés financiers." a réaffirmé le ministre de l’Economie et des finances français.

La fiscalité, une préoccupation locale

Lors de la séance de questions- réponses, le volet de la Fraude fiscale et de son contrôle a largement été soulevé mais le Ministre a rétorqué à plusieurs reprises que sa visite à Hong Kong avait avant tout un objectif de promotion de la France auprès des investisseurs.
Il a toutefois indiqué qu’un système de lutte sera mis en place au travers de 3 mesures principales, identiques à celles décidées par le G20 qui s’est tenu vendredi dernier à Dublin :
- Echange automatique d’informations
- Transparence bancaires et fiscale
- Lutte contre l’évasion fiscale comme avec Eurofin.
"a mise en place prend toujours un peu de temps mais l’opacité bancaire sera levée. Les Etats Unis ont beaucoup bougé dans ce domaine et il est certain qu’une période de paupérisation favorise un retour à une éthique morale. Et Hong Kong s’inscrit dans ce mouvement, sans vouloir stigmatiser qui que ce soit".

Enfin à l’issu du diner-discussion, lors d’une conférence de presse restreinte, Pierre Moscovici s’est déclaré « optimiste » quant à une croissance française de retour dès 2013 : "l’austérité n’est pas une réponse à la récession, d’où ces mesures d’investissement en faveur de l’entreprenariat, les efforts sur le logement, la Banque Publique d’Investissement ainsi que la mise en place des outils de la compétitivité. C’est dans ce sens que le voyage en Chine de François Hollande doit être perçu. Il faut sortir des grands constats habituels, la France est et reste un pays attractif pour les investisseurs, la preuve :
- 1/3 des emplois dans l’industrie viennent des investissements étrangers
- 1/4 des investissements sont étrangers en France, et ceux des Etats Unis représentent 26%
Avec cette stratégie, l’objectif des 2% de croissance en 2015 devrait être atteint. Il y a toujours plusieurs politiques économiques jamais une seule et unique pour y parvenir."

Alors que le climat économique, social et politique est plus que morose en France où l’impopularité du Président François Hollande atteint des sommets, ces actions de promotion à l’étranger sont certainement plus "plaisantes" et proactives à mener que celles de contrôle et de répression fiscale pour un pays dont le vin, le fromage ou le parfum peinent toutefois à faire oublier aux investisseurs et aux entrepreneurs la lourdeur et la versatilité administrative et fiscale de la France …

Judica Dejoux (www.lepetitjournal.com/hong-kong) mardi 30 avril 2013

Lire aussi :
F.HOLLANDE – Visite en Chine, un bilan à court terme décevant, à long terme plein de promesses
FLEUR PELLERIN – "France, the place to be in Europe"

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

 
Pékin

Pollution, insécurité alimentaire : Pékin est-elle à la hauteur ?

La capitale de la République populaire de Chine, Beijing, alimente les chroniques santés et environnement des médias depuis un certain temps déjà. Souvent désignée comme la ville la plus polluée au monde, elle a récemment fait parler d'elle dans le cadre de scandales alimentaires.
Actualité Chine

COUP DE CŒUR RELAX - Week-end au vert à Moganshan !

Envie d’air pur, de calme et de verdure ?! Direction le parc naturel de Moganshan ! À 2h30 de Shanghai, vous voilà déconnecté de la vie trépidante de la mégalopole. Retiré et enfoui dans une forêts de bambous, l’hôtel Solvang est un formidable havre de paix. Seul bémol, il est loin des villégiatures construites par les étrangers de Shanghai au début du siècle. Mais il en garde toute la saveur occidentale !
Une internationale

TENDANCE – Le Fidget Spinner, ce jouet qui rend accro

Le Fidget Spinner. Si vous n'avez pas d'enfants vous ignorez peut-être ce que c'est mais dans les cours de récré du monde entier, il fait un vrai ravage. Cette espèce de toupie est devenue en quelques semaines un vrai phénomène de mode et le jouet le plus vendu sur Amazon. De quoi s'agit-il exactement ? Notre édition de Perth vous propose de découvrir tout ce qu'il y a à savoir sur ce mystérieux objet !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine