PRESIDENTIELLES USA – Les Chinois roulent pour Obama

Le 6 novembre, Barack Obama a devancé le candidat républicain Mitt Romney dans la course à la Maison Blanche. Réactions en Chine.

Ballotté dans les sondages, Barack Obama a fini par remporter, hier mardi (heure locale américaine), la course à la Maison Blanche. Au terme d’un marathon électoral, le 44e président des Etats-Unis rempile donc pour un second mandat de quatre ans, au détriment de son challenger, Mitt… heu, comment déjà ? A Shanghai, force est de constater que si le nom du président fraîchement réélu s’est imprimé dans les esprits, c’est loin d’être le cas de son malheureux adversaire. En effet, nombre de Chinois, anglophones ou non, peinent à nommer le candidat républicain, à l’instar de Zhu Jun, 33 ans, qui avoue "connaître uniquement Barack Obama !". Et d’ajouter : "En tant que Shanghaien, je ne me sens pas concerné par les élections américaines". Son cas n’est pas isolé : un récent sondage AFP-Ipsos* a révélé que 47,7% des Chinois étaient indifférents aux résultats de ce scrutin présidentiel.

Obama à Dongtai Lu (photo BG)

Personnalité "charismatique"
Le même sondage donnait toutefois l’avantage à Obama, considéré à 56,3% comme le candidat le plus à même de maintenir la paix et la sécurité en Asie. A Shanghai, comme ailleurs, le président des Etats-Unis a ses fans. Pour mesurer sa popularité, rien de tel qu’un tour sur Dongtai Lu, où les gadgets à son effigie voisinent avec les statuettes de Mao. Preuve que la notoriété du président américain dépasse largement le cadre du politique. Fort de son prix Nobel de la Paix, il incarne aujourd’hui un monde "plus juste".

Alors, réalité ou fantasme ? La petite trentaine, Chen Xinghao, affiche dans son bureau un portrait du président bardé d’un grand "Hope" (espoir en anglais). Obama ? Une personnalité qu’il estime "sympathique et charismatique". Ce qui ne l’empêche pas de tenir un discours critique sur son action, notamment à l’égard de la Chine, l’autre grande puissance de la zone Pacifique. "La politique américaine nous concerne au plus haut point, avance le jeune Shanghaien. La guerre froide finie, les Etats-Unis cherchent désormais à contenir notre pays".

Obama partout à Shanghai (photo BG)

Ouverture du 18e Congrès du PCC
Sacré 2e puissance économique mondiale en 2010, l’Empire du Milieu constitue de fait l’outsider le plus à même de bousculer l’hégémonie américaine. Hasard des calendriers électoraux : les Etats-Unis ont désigné mardi leur nouveau président, alors que s’ouvre aujourd’hui même à Beijing le XVIIIe Congrès du Parti Communiste, qui verra à terme le renouvellement de l’exécutif chinois.

Une échéance politique que l’on imagine davantage mobiliser l’opinion publique que le scrutin américain. A tort ? "Je ne me sens concerné par aucune élection, que ce soit en Chine ou aux Etats-Unis", déclarait lundi un internaute chinois. Avant d’ajouter : "Romney ou Obama, Xi Jinping ou Xi Jinping…"

Barbara Guicheteau.(www.lepetitjournal.com/shanghai.html) Jeudi 8 novembre 2012

Pékin

LA FRANCE EN CHINE - Revue de Presse Economique, 4ème édition

Pour cette quatrième édition de votre revue de presse économique, jamais de trêve, les entreprises françaises se montrent toujours aussi conquérantes dans l’Empire du Milieu ! Et ceci tous secteurs confondus : YOPLAIT, CAMPANILE, SUEZ Environnement, AXA, GROUPAMA et bien d’autres encore. C’est de saison, préparez-vous à une "pluie d’informations écos"...
Actualité Chine

LA FRANCE EN CHINE - Revue de Presse Economique, 4ème édition

Pour cette quatrième édition de votre revue de presse économique, jamais de trêve, les entreprises françaises se montrent toujours aussi conquérantes dans l’Empire du Milieu ! Et ceci tous secteurs confondus : YOPLAIT, CAMPANILE, SUEZ Environnement, AXA, GROUPAMA et bien d’autres encore. C’est de saison, préparez-vous à une "pluie d’informations écos"...
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Melbourne - Actualité

"SI J'OZAIS" - Kafka chez les kangourous

On a beau être un bonze, on n’échappe pas à quelques mouvements d’humeur de temps à autre. Un exemple au hasard, lointain souvenir de…
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine