LANGUE MATERNELLE - De l’importance de conserver sa culture

En vivant dans un pays étranger, il est souvent nécessaire de parler la langue du pays hôte ou encore d’avoir recours à l’anglais.  Pour les expatriés non anglophones, l’anglais utilisé en tant que langue secondaire (English as a Second Language – ESL) facilite la communication et les échanges avec autrui, cependant il est tout aussi important de conserver son identité culturelle, et notamment l’usage de sa langue maternelle.

Ci-après quelques pistes de réflexion sur l’importance de la langue maternelle, notamment dans le domaine de l’éducation des enfants.

La langue maternelle aide à l’apprentissage d’une deuxième langue

Plusieurs études ont démontré que les compétences cognitives et linguistiques acquises lors de l’apprentissage de la première langue (aussi appelée langue maternelle ou L1) sont transférées dans la seconde langue (L2).  Par exemple, les compétences en communication,  lecture et écriture acquises en L1 accélèrent l’apprentissage de la deuxième langue.

Conserver la pratique de la langue maternelle

En vivant à l’étranger, en terme d’éducation, la deuxième langue prend précédence sur la langue maternelle. Par exemple en Chine, ce sera souvent l’anglais ou le mandarin qui sera utilisé pour enseigner les matières d’un curriculum donné. Par conséquent, pour un enfant dont la langue maternelle est autre (français, espagnol, allemand … ) il sera nécessaire de lui donner des cours additionnels en L1 afin de conserver la pratique de la langue maternelle.

Ecole chinoise ()


En conservant la pratique de la langue maternelle, cela signifie que l’enfant ne sera pas aliéné de sa culture d’origine et pourra établir des rapports avec sa famille et ses amis restés au pays. Par ailleurs, pour une famille d’expatriés, le retour au pays est aussi une éventuelle possibilité, et donc il est important que l’enfant n’aie pas de lacunes et de développement cognitif dans sa langue maternelle pour une bonne poursuite de sa vie scolaire.

Comment bien développer l’apprentissage de la langue maternelle

"C'est en forgeant qu'on devient forgeron" - “Practice makes perfect”.
Pour les étudiants en école vraiment bilingue et dont la langue maternelle est l’anglais ou le mandarin (ex. pour la Chine), développer l’apprentissage de la langue L1 est aisé du fait de son usage fréquent en cours. Pour les étudiants dont la langue L1 n’est pas enseignée, il est nécessaire d’inclure en surcroît du curriculum enseigné des cours de langue L1 pour maintenir la pratique et l’usage de leur langue maternelle, et cela de façon régulière (hebdomadaire).  Il est aussi important de donner du sens à cet apprentissage pour que l’enfant adhère à cette démarche.

Par ailleurs, il est aussi important pour les parents de parler la langue L1 à la maison afin de renforcer l’apprentissage de celle-ci.

L’exception à la règle

Nous parlons de la langue 1 comme la langue première, mais il est aussi assez courant qu’un enfant soit confronté simultanément à deux "premières langues", par exemple le français et le chinois, ou encore, les parents peuvent aussi avoir recours à une "langue d’emprunt" souvent l’anglais, pour faciliter les échanges et la communication au sein de la famille. Quel que soit le cas, l’enfant assimilera ses compétences cognitives et linguistiques avec une facilité accrue si ces langues font partie de son quotidien et donc de son éveil.

Qu’en pensez-vous ?

Anne-Marie Roy pour (www.lepetitjournal.com/Shanghai). Jeudi 1er novembre 2012

Pour en savoir plus :

•    Le défi des enfants bilingues – Auteur Barbara Abdelilah-Bauer
•    L’Enfant aux deux langues – Claude Hagège
•    Language, power, and pedagogy. Bilingual children in the crossfire - Cummins, J.

Anne-Marie Roy est Fondatrice et PDG de Mylifestyle60, un réseau social permettant aux expatriés en Asie, une mise en relation avec différentes organisations dans le domaine de l’éducation, la santé, les entreprises, les services juridiques et les associations ; la Chine étant le premier pays de déploiement.

 
Pékin

DRAG QUEENS DE SHANGHAI - Des talons hauts pour plus de tolérance

En Chine, malgré le développement économique rapide et l'ouverture culturelle grandissante, il reste difficile d'assumer sa sexualité quand celle-ci n'est pas considérée comme dans la norme. Témoignage d'un jeune Shanghaïen en talons hauts et rouge à lèvres, sur les pressions sociales que subit encore aujourd'hui la communauté LGBT en Chine
Actualité Chine
Une internationale

FEMMES D'EXPAT – Quand le succès fait trembler les clichés

Notre édition de Dubaï recueilli le témoignage de cinq femmes installées aux Emirats, toutes ce que l’on appelle communément des « femmes d’expat’». Elles ont mis un terme définitif ou temporaire à leurs carrières pour suivre leur conjoint dans l’aventure de l’expatriation. Mais ces femmes ont refusé de faire rimer cette expatriation avec abandon, et lui ont préféré l’ambition, terme seyant bien plus à leurs âmes de battantes. Elles pensaient…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE AU MAROC - Un Royaume en pleine mutation

Si le Maroc est resté dans l'inconscient français une ancienne colonie devenue lieu de villégiature pour retraités de métropole, la modernité s'invite doucement dans le quotidien des Marocains. Qu’en est-il de créer son entreprise au Maroc, et quelles sont les perspectives pour ceux qui seraient tentés par le Royaume ? Découvrez l’analyse du W Project en vidéo ! 
Expat - Politique

EXIL FISCAL - Les plus riches quittent massivement la France

Selon une étude sud-africaine, 10.000 millionnaires français auraient quitté l'Hexagone en 2015. Un exode qui n’a d’équivalent dans aucun autre pays, d’autant que les dernières données publiées par le fisc font état d’une nette baisse du nombre de contribuables dans les tranches supérieures de l’impôt

IMPÔTS 2016 - La déclaration en ligne va devenir obligatoire

La campagne de déclaration des revenus vient d’être lancée, le 12 avril, par le gouvernement. Grosse nouveauté : l’obligation de déclarer ses impôts en ligne pour deux millions de foyers fiscaux. Une mesure d’autant plus importante pour les Français de l’étranger qui méconnaissent souvent ce service en ligne, pourtant très pratique. 
Magazine