LANGUE MATERNELLE - De l’importance de conserver sa culture

En vivant dans un pays étranger, il est souvent nécessaire de parler la langue du pays hôte ou encore d’avoir recours à l’anglais.  Pour les expatriés non anglophones, l’anglais utilisé en tant que langue secondaire (English as a Second Language – ESL) facilite la communication et les échanges avec autrui, cependant il est tout aussi important de conserver son identité culturelle, et notamment l’usage de sa langue maternelle.

Ci-après quelques pistes de réflexion sur l’importance de la langue maternelle, notamment dans le domaine de l’éducation des enfants.

La langue maternelle aide à l’apprentissage d’une deuxième langue

Plusieurs études ont démontré que les compétences cognitives et linguistiques acquises lors de l’apprentissage de la première langue (aussi appelée langue maternelle ou L1) sont transférées dans la seconde langue (L2).  Par exemple, les compétences en communication,  lecture et écriture acquises en L1 accélèrent l’apprentissage de la deuxième langue.

Conserver la pratique de la langue maternelle

En vivant à l’étranger, en terme d’éducation, la deuxième langue prend précédence sur la langue maternelle. Par exemple en Chine, ce sera souvent l’anglais ou le mandarin qui sera utilisé pour enseigner les matières d’un curriculum donné. Par conséquent, pour un enfant dont la langue maternelle est autre (français, espagnol, allemand … ) il sera nécessaire de lui donner des cours additionnels en L1 afin de conserver la pratique de la langue maternelle.

Ecole chinoise ()


En conservant la pratique de la langue maternelle, cela signifie que l’enfant ne sera pas aliéné de sa culture d’origine et pourra établir des rapports avec sa famille et ses amis restés au pays. Par ailleurs, pour une famille d’expatriés, le retour au pays est aussi une éventuelle possibilité, et donc il est important que l’enfant n’aie pas de lacunes et de développement cognitif dans sa langue maternelle pour une bonne poursuite de sa vie scolaire.

Comment bien développer l’apprentissage de la langue maternelle

"C'est en forgeant qu'on devient forgeron" - “Practice makes perfect”.
Pour les étudiants en école vraiment bilingue et dont la langue maternelle est l’anglais ou le mandarin (ex. pour la Chine), développer l’apprentissage de la langue L1 est aisé du fait de son usage fréquent en cours. Pour les étudiants dont la langue L1 n’est pas enseignée, il est nécessaire d’inclure en surcroît du curriculum enseigné des cours de langue L1 pour maintenir la pratique et l’usage de leur langue maternelle, et cela de façon régulière (hebdomadaire).  Il est aussi important de donner du sens à cet apprentissage pour que l’enfant adhère à cette démarche.

Par ailleurs, il est aussi important pour les parents de parler la langue L1 à la maison afin de renforcer l’apprentissage de celle-ci.

L’exception à la règle

Nous parlons de la langue 1 comme la langue première, mais il est aussi assez courant qu’un enfant soit confronté simultanément à deux "premières langues", par exemple le français et le chinois, ou encore, les parents peuvent aussi avoir recours à une "langue d’emprunt" souvent l’anglais, pour faciliter les échanges et la communication au sein de la famille. Quel que soit le cas, l’enfant assimilera ses compétences cognitives et linguistiques avec une facilité accrue si ces langues font partie de son quotidien et donc de son éveil.

Qu’en pensez-vous ?

Anne-Marie Roy pour (www.lepetitjournal.com/Shanghai). Jeudi 1er novembre 2012

Pour en savoir plus :

•    Le défi des enfants bilingues – Auteur Barbara Abdelilah-Bauer
•    L’Enfant aux deux langues – Claude Hagège
•    Language, power, and pedagogy. Bilingual children in the crossfire - Cummins, J.

Anne-Marie Roy est Fondatrice et PDG de Mylifestyle60, un réseau social permettant aux expatriés en Asie, une mise en relation avec différentes organisations dans le domaine de l’éducation, la santé, les entreprises, les services juridiques et les associations ; la Chine étant le premier pays de déploiement.

 
Pékin

CAFÉ – Comment le boire en Chine ?

Le café est une véritable institution pour les Français mais est-ce le cas en Chine ? Les experts Travelex des quatre coins du monde ont travaillé avec Antoine Nétien, véritable passionné de café élu "Meilleur Torréfacteur de France 2011" pour dresser un aperçu des différents modes de consommation dans plus d'une vingtaine de pays. 

#FREDINCHINA - Sexisme, racisme...

Le rendez-vous social-media indispensable pour connaître et comprendre le premier marché du monde. #FredinChina est la chronique hebdomadaire animée…
Actualité Chine

CAFÉ – Comment le boire en Chine ?

Le café est une véritable institution pour les Français mais est-ce le cas en Chine ? Les experts Travelex des quatre coins du monde ont travaillé avec Antoine Nétien, véritable passionné de café élu "Meilleur Torréfacteur de France 2011" pour dresser un aperçu des différents modes de consommation dans plus d'une vingtaine de pays. 
Une internationale

CHEMINS D’AILLEURS – Sandrine Beillard, un parcours de vie à l’écoute du monde

Née au Maroc, pays de ses racines, Sandrine Beillard, longtemps professeur au Lycée Français International de Hong Kong, est une véritable globe-trotteuse. Des rivages de Namibie aux marchés d’Asie, du bush australien au Pakistan, elle a vécu mille aventures et fait de magnifiques rencontres. Elle les relate dans un livre, illustré par de nombreuses photos, hymne à la beauté d’un monde parfois déjà révolu, et au respect de soi et desautres.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"

COACHING - L’impact de l’expatriation sur la confiance en soi

Les gens vous perçoivent-ils comme quelqu’un de sûr de vous ? Comme une personne qui a réussi dans la vie et qui accompli beaucoup de choses ? Ils n’ont pas tout à fait tord, vous vous êtes tout de même expatrié, adapté à une nouvelle culture, un nouvel environnement et peut-être même avez-vous appris un nouveau langage ?
Expat - Politique

« 2017, la fin des tabous » – Discussion entre grands patrons et candidats à l’élection présidentielle

La 3ème édition du Sommet de l’économie de Challenges, titrée « 2017, la fin des tabous » réunissait des chefs d’entreprises françaises et des candidats à l’élection présidentielle pour aborder les mesures à prendre pour « redonner confiance à la France ». Mondialisation, énergies renouvelables, start-ups, formation professionnelle, directive travail détaché… Les décideurs ont confronté leurs idées, un exercice intéressant en cette période pré-électorale.

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec "un impératif, celui du réalisme".
Magazine