VAMPIRES CHINOIS - Ne vous faites pas mordre !

 

Soirées déguisées, ateliers pour enfants, décorations effrayantes, l’esprit d’Halloween est partout en Chine ! Pour fêter dignement le jour le plus effrayant de l’année, nous évoquerons une créature du folklore chinois : le jiang shi, ou le vampire chinois

Manipulateur et ténébreux, le vampire occidental a tout d’un séducteur, employant toutes les ruses pour croquer votre cou délicat… Dans la tradition chinoise, le jiang shi est un chouïa plus ridicule, d’allure peu discrète (ils se repèrent de très loin avec leurs ongles de 3 kilomètres et leur teint couleur vomi), et se déplacent par petits bonds, comme des petits lutins maléfiques.

Origines du jiang shi
Littéralement, jiang shi signifie "cadavre animé", il est l’intermédiaire entre le zombie et le vampire. Selon les croyances taoïstes, le corps humain réunit différentes énergies vitales : le , le et le hun. Un jiang shi est créé suite au décès d'un individu, où le n'arrive pas à quitter la dépouille, ce qui peut arriver pour différentes raisons : la personne est décédée d'une mort violente ou non naturelle (suicide, noyade, assassinat); un événement inhabituel s’est passé lors de la veillée mortuaire (chat sautant sur le cercueil, orage) ; la tombe a été placée dans un endroit parcouru par des énergies néfastes, suivant les principes du feng shui (comme chez nous, quand un lieu est hanté c'est parce qu’il a été construit sur un ancien cimetière indien/un ancien hôpital psychiatrique/un ancien orphelinat maudit etc.)
Le cadavre revient donc à la vie, animé par le seul pò, et sort de son tombeau la nuit pour tuer ou dévorer les êtres vivants dans le but d'absorber leur . (Compris ? Le vampire chinois est aussi philosophe !)

Un innocent bol de riz vous sauvera la vie !

Le mythe de cette créature maléfique pourrait provenir d’une tradition orale de l’ouest du Hunan appelée "marche de cadavres" xingshi. Les maîtres taoïstes transportaient les cadavres dans un convoi de nuit pour qu’ils reçoivent une sépulture dans leur village natal. Ils collaient des talismans sur le front des cadavres, afin de conjurer le mauvais sort. Certains corps se faisaient suspendre par les bras à de longues perches de bambous, faisant croire ainsi, de loin, par le balancement des bambous, à des cadavres bondissants.

Comment se protéger de ces créatures du mal ?
Pas de souci les amis ! Dans les films, les héros collent sur le front de ces vilains vampires un carré de papier jaune (parchemin, post-it, à vous de choisir !) avec une formule magique chinoise. Ces petits talismans, appelés fu immobiliseront les cadavres, pour que vous puissiez vous enfuir à toutes jambes. Lu sur l’encyclopédie du paranormal : "On peut également neutraliser les jiang shi à l’aide d’un miroir […], d’une clochette, d’une épée d’un maître taoiste (un peu plus dur à trouver, pour les véritables "héros"), ou avec du sang de poule. (Le sang de poule, c’est un peu l’eau bénite pour les vampires occidentaux…) On peut aussi répandre du riz ou des haricots dans la pièce, que le jiang shi se sentira obligé de compter un par un". (QUOI ? Une poignée de riz et j’arrive à échapper à une créature dite maléfique?) Le vampire chinois est aussi apparemment incapable de sauter (rigidité cadavérique oblige), donc mettez-lui quelques obstacles, ou semez-le dans un parcours de stade olympique, le vampire chinois, trop fainéant pour vous suivre, vous laissera la vie sauve. Dans certaines légendes, le jiang shi est aussi aveugle (Okay, le vampire chinois est un peu handicapé, on dirait…), retenez votre souffle pour ne pas qu’il vous repère, vous permettra de prendre un peu d’avance.

Affiche du film Mr Vampire, ultra culte & ultra kitch !

Un peu de culture !
Grande source d'inspiration dans la littérature fantastique des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (la dernière, de 1644-1911), ces créatures des ténèbres apparaissent dans des livres tels Ce dont Confucius ne parle pas de Yuan Mei (XVIIIème siècle), et les Notes du salon des petites herbes de Ji Xiafeng (XVIIIème siècle). Dans les années 80, le cinéma hongkongais remet le jiang shi à l'honneur dans de nombreux films d'horreur/comédie. La saga de films Mister Vampire de Ricky Lau a contribué à dépoussiérer le mythe et a définitivement fixé les caractéristiques du jiang shi moderne. L’aspect de ce vampire chinois est aussi utilisé dans les mangas (Shaman King), ainsi que dans des jeux vidéo asiatiques, par exemple Nightwalker du jeu Kingdom Hearts II ainsi que le personnage de Hsien-Ko (Lei-Lei) dans la saga Darkstalkers. Pour les nostalgiques, sachez que l’aspect physique de Chaozu, personnage de Dragon Ball Z, s’inspire des jiang shi… Happy Halloween !

Lucie Bousquet (www.lepetitjournal.com/pekin.html) Mercredi 31 octobre 2012

Pour plus d’informations :

-Un site pour les curieux : http://www.paranormal-encyclopedie.com

-Légendes et mythologies chinoises : http://dieux-chinois.blogspot.hk

-Une petite soif ? Acheter du sang de vampire, de zombie et même de loup-garou : Vampire in Beijing Shop, Unit 109-3, Gulou Dongdajie (near MAO Livehouse), Dongcheng District

Pékin

SENSATIONS DE CHINE – Intimités

Après deux mois d’absence où j’ai déserté l’Empire du Milieu, je redécouvre certaines habitudes, certaines attitudes des Chinois avec un regard neuf. Ces façons de faire m’amusent ou me dérangent. N’avez-vous jamais souri en voyant vos voisins aller faire leurs courses en pyjama ? Laisseriez-vous votre enfant se promener avec ce fameux pantalon troué à l’entrejambe pour qu’il puisse faire ses besoins là où bon lui semble ? Enfin, connaissez-vous…
Actualité Chine
A la une

LET'S TRAIL - Sur les traces de Napoléon

Suivre le parcours de Napoléon, de son départ de l’île d’Elbe, en passant par son débarquement à Golfe Jua , sa remontée vers Paris, pour enfin finir en Belgique, lieu de sa chute, à Waterloo; c'est ce que propose Let’s Trail Napoleon Hundred Days (Sur les pas des 100 jours de Napoléon). Un ouvrage présenté par notre édition de Dublin.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.

COACHING – Maman expatriée : comment gérer le syndrome du nid vide ?

Les enfants sont partis, mon conjoint est très pris par ses fonctions et je continue à ses côtés notre vie d’expatriés. Je n’ai pas travaillé depuis des années, car mon métier c’était le plus beau métier du monde : celui de Maman. Aujourd’hui, je suis seule, les murs résonnent et le silence me pèse. Quelle femme n’a pas connu ce qu’on appelle le "syndrome du nid vide ?" comment gérer l’absence et retrouver un projet qui fait sens une fois que les enfants ont pris leur envol ?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.