THIERRY MARIANI - "J’essaye d’être un maximum présent sur le terrain"

portraitDepuis son élection le 17 juin, le député Thierry Mariani a pris la route, à la rencontre des Français de la 11e circonscription, Chine comprise. De passage à Pékin en septembre, il sera à Shanghai demain, mercredi et jeudi. Le point sur un début de mandat, pour le moins nomade.


Depuis son élection le 17 juin, le député Thierry Mariani a pris la route, à la rencontre des Français de la 11e circonscription, Chine comprise.De passage à Pékin en septembre, il sera à Shanghai demain, mercredi et jeudi. Le point sur un début de mandat, pour le moins nomade.

portrait

Portrait du député Thierry Mariani (photo)

Lepetitjournal.com Shanghai : Quid de votre circonscription ?
Thierry Mariani :
Des onze circonscriptions législatives à l’étranger, la dernière est la plus vaste. Elle couvre 11 fuseaux horaires et 49 Etats, dont l’Australie, la Russie, la Chine, Singapour, le Vietnam, la Thaïlande... Une dizaine, à l’instar du Tadjikistan, abrite quelques ressortissants. A l’opposé, une vingtaine compte une très forte présence française. En tête : la Chine, qui est également le pays où le nombre d’expatriés croît le plus rapidement. En outre, elle a ceci de particulier que la communauté ne se concentre pas sur une ou deux grandes villes, mais se répartit sur l’ensemble du territoire.

Comment concilier les intérêts d’une si large communauté ?
Sur l’ensemble de la circonscription, il existe deux points de recoupement : la couverture sociale et la scolarité. Sur ce dernier point, le gouvernement a mis en application dès cet été son engagement de campagne, visant à supprimer la prise en charge des frais de scolarité dans les lycées à l’étranger (PEC). Sa rapidité d’exécution a pris de court de nombreuses familles. Tout l’enjeu consiste désormais à obtenir que les fonds ainsi dégagés - près de 30 millions d’euros - soient reportés sur les bourses. Les Français de l’étranger n’ont pas à être la source de toutes les économies et de toutes les recettes possibles. D’où ma vigilance aussi sur les questions de fiscalité et d’imposition des expatriés.

visiteVisite du Shanghai East Hospital (Photo)

Avez-vous rapidement trouvé vos marques à l’Assemblée ?
En tant que parlementaire rôdé à l’exercice, j’ai d’abord procédé à mon installation. Comme je m’étais engagé à le faire, j’ai rejoint le groupe UMP à l’Assemblée et j’ai logiquement intégré la Commission des affaires étrangères. Ensuite, à l’instar des dix autres députés des Français de l’étranger de première génération, je prends progressivement mes marques, en quête du fonctionnement le plus pertinent. La différence majeure avec mes mandats précédents (quatre, ndlr), c’est la distance. En fin de semaine, je ne prends plus la voiture mais l’avion, direction l’étranger. Tous mes déplacements seront d’ailleurs bientôt consignés sur mon site internet, en cours de refonte (www.thierrymariani.fr).

Entre Paris et votre circonscription, comment s’organise votre quotidien ?
Durant la campagne, je me suis engagé à tenir le rythme de quatre voyages par mois. Mon objectif : être un maximum présent sur le terrain. Sur l’année, je pense me rendre 8 à 10 fois en Chine. Etant donné la superficie du pays, j’optimise mes visites en rencontrant en priorité les associations et le personnel diplomatique. A Pékin, le mois dernier, j’ai par exemple pris contact avec la responsable du programme FLAM (Français Langue Maternelle). Je soutiens également le projet de "e-consulat" qui vise à simplifier les démarches administratives des Français de l’étranger, en limitant notamment leurs déplacements. Cela est d’autant plus pertinent dans un pays aussi vaste que la Chine.

Propos recueillis par Barbara Guicheteau (www.lepetitjournal.com/shanghai.html ) Lundi 29 Octobre 2012

 
Pékin

Pollution, insécurité alimentaire : Pékin est-elle à la hauteur ?

La capitale de la République populaire de Chine, Beijing, alimente les chroniques santés et environnement des médias depuis un certain temps déjà. Souvent désignée comme la ville la plus polluée au monde, elle a récemment fait parler d'elle dans le cadre de scandales alimentaires.
Actualité Chine

COUP DE CŒUR RELAX - Week-end au vert à Moganshan !

Envie d’air pur, de calme et de verdure ?! Direction le parc naturel de Moganshan ! À 2h30 de Shanghai, vous voilà déconnecté de la vie trépidante de la mégalopole. Retiré et enfoui dans une forêts de bambous, l’hôtel Solvang est un formidable havre de paix. Seul bémol, il est loin des villégiatures construites par les étrangers de Shanghai au début du siècle. Mais il en garde toute la saveur occidentale !
Une internationale

TENDANCE – Le Fidget Spinner, ce jouet qui rend accro

Le Fidget Spinner. Si vous n'avez pas d'enfants vous ignorez peut-être ce que c'est mais dans les cours de récré du monde entier, il fait un vrai ravage. Cette espèce de toupie est devenue en quelques semaines un vrai phénomène de mode et le jouet le plus vendu sur Amazon. De quoi s'agit-il exactement ? Notre édition de Perth vous propose de découvrir tout ce qu'il y a à savoir sur ce mystérieux objet !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine