EN VADROUILLE A PEKIN - Le ventre de la Chine

Un ancien dicton chinois proclame : "Pour un homme, la nourriture est la chose la plus importante". La nourriture en Chine est chargée d’importance et de sens, mais peut aussi parfois entrainer quelques incompréhensions et désagréments…

On a faim ! (Photo LB)

L'embarras du choix

Je me demande parfois comment font les Chinois pour ne pas devenir obèses. Je n’ai jamais vu autant de tentations et de mises à l’épreuve pour mon estomac… Ainsi, si j’ai un petit creux ou une paresse monumentale pour cuisiner (on ne va pas se mentir, je ne connais aucun expatrié qui cuisine régulièrement en Chine, à part les nostalgiques de la nourriture occidentale, ou les Master Chef qui ont appris la cuisine chinoise) je n’ai qu’à descendre pour retrouver la farandole des stands. Dés de pommes de terres, brochettes grillées, petites crêpes épicées, je n’ai qu’à pointer du doigt ce qui me tente, et me régaler pour quelques yuans… Si je veux manger quelque chose de plus consistant, je me traine au "boui boui". C’est là que les choses se corsent. Si vous vous trouvez dans une gargote un tant soit peu sophistiquée, mais on ne va pas rêver, (ou située dans un quartier touristique), le menu sera traduit en anglais. Sinon, il sera accompagné de photos et vous devrez choisir au hasard. Je connais des personnes qui ont dû choisir sur un menu en chinois, et sans photos, et se sont retrouvés avec des nouilles et du tofu… Attention aux mauvaises surprises, jeunes expatriés affamés ! Les Chinois mangent tous les morceaux de l’animal, donc même les plus improbables : ainsi, le petit plat qui semble être de délicieux morceaux de poulets accompagnés de légumes frais, peut en fait se révéler de petits morceaux visqueux de peaux de poulet, ou ces innocentes brochettes qui vous font de l’œil sont en fait des brochettes de cartilages… Un autre mystère : Les saucisses que j’achète en supermarché, avec un "Ham flavour" (Arôme porc), inscrit nonchalamment sur l’emballage. No comment.

Etal coloré (Photo M-E R)

Habitudes culinaires
Malgré cela, la nourriture chinoise recèle toute sorte de délices, et reste une chaleureuse tradition. Les plats ne sont pas individuels, mais pour toute la tablée, qui peut ainsi picorer dans les différentes assiettes et goûter aux diverses saveurs. En Chine, la culture de la nourriture est à l’inverse de la nôtre : les portions servies sont proportionnelles à la taille de l’assiette, mais pas à celle du portefeuille (je ne pleure plus en mangeant dans un restaurant, une minuscule portion de gratin dauphinois à 15 euros mais joliment décoré par des herbes, qui ne servent à rien disons-le). Par contre, je pleure quand même en achetant des gâteaux, moi qui suis accro aux sucre et aux pâtisseries (Le sucre ici est moins courant que le piment) puisqu’ils ne ressemblent jamais aux photos sur l’emballage : Parfois, les cookies que j’achète n’ont pas de pépites de chocolat (C’est bien le principe d’un cookie, non, d’avoir des pépites de chocolat ?).
Je pense aussi que les Chinois ont un palais à toute épreuve. Ils ne rajoutent ni beurre, ni crème, mais compensent avec de nombreuses épices. Je me suis surprise à m’habituer aux plats épicés (moi qui ne pouvait manger trop de moutarde sous peine d’avoir le nez et les yeux en flammes), et même, à rajouter du piment dans mes pâtes…

Lucie Bousquet (www.lepetitjournal.com/pekin.html). Vendredi 26 octobre 2012

 
Pékin

#FREDINCHINA - Quand l'intelligence artificielle menace l'homme !

Le rendez-vous social-media indispensable pour connaître et comprendre le premier marché du monde. #FredinChina est la chronique hebdomadaire animée par Fred Raillard, Président, Co-fondateur et Chief Creative Officer avec Farid Mokart de FRED & FARID, premier groupe français indépendant de communication digitale basé à New York, Shanghai et Paris.
Actualité Chine

#FREDINCHINA - Quand l'intelligence artificielle menace l'homme !

Le rendez-vous social-media indispensable pour connaître et comprendre le premier marché du monde. #FredinChina est la chronique hebdomadaire animée par Fred Raillard, Président, Co-fondateur et Chief Creative Officer avec Farid Mokart de FRED & FARID, premier groupe français indépendant de communication digitale basé à New York, Shanghai et Paris.
Une internationale

Idée cadeau Saint Valentin : offrez (lui) la Bleu Blanc Box

La Saint Valentin approche à grands pas et comme chaque année, on a envie de faire plaisir à l’être aimé… Idée cadeau romantique : offrez-vous, offrez-lui une Box! La Bleu Blanc Box, coffret cadeau rempli de surprises “Made in France”, s’invite ce mois-ci dans le coeur de tous les amoureux de la France sous la thématique de l’Amour…et ravit tous les expatriés en manque de produits bien de chez nous.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Perth Communauté

ENQUETE – Les lecteurs ont la parole #2

En octobre dernier, 1 mois après le lancement de l’édition, nous vous avions sollicité pour mieux vous connaître et surtout connaître vos…
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine