VIE PROFESSIONNELLE - « Conjoint d'expatrié votre carrière continue !»

 

Peut-on accompagner son conjoint en expatriation sans pour autant renoncer à s’épanouir sur le plan professionnel ? Dans son livre Conjoint d'expatrié, votre carrière continue !, Stéphanie Talleux répond clairement oui. Une réponse qui n’évacue pas les difficultés, ni les ajustements ou les nécessaires compromis, mais ouvre des pistes concrètes pour concilier mobilité et carrière

Rencontre ce matin, à Paris, avec Stéphanie Talleux. L’occasion de renouer le fil d’une amitié commencée à Singapour, lorsque Stéphanie était rédactrice en chef de la Gazette de l’Association Francaise de Singapour. Entretemps, elle a vécu à Hong Kong, où elle a travaillé dans la communication et le journalisme. Elle est ensuite revenue à Paris, a développé une activité de conseil en expatriation et en gestion des carrières nomades et a écrit un livre. Un livre nourri de la pâte de son expérience et des multiples interviews réalisées, notamment à Singapour, tant auprès des expatriés que des experts de la mobilité - conseils, coachs, psychologues, médecins, DRH.

Changer de logiciel

"Oui, l’expatriation est pleine de chausse-trappes auxquelles le conjoint n’est pas forcément préparé. Oui, le "choc culturel" est parfois davantage à rechercher dans la confrontation avec la communauté des expatriés sur place, qu’avec la population locale. Non, l’expatriation n’a pas vocation à être le fossoyeur des ambitions professionnelles du conjoint. Oui à nouveau, l’expatriation est le terrain de multiples expériences qui sont génératrices de nouvelles compétences et peuvent à ce titre être valorisées ». Mais Stéphanie Talleux insiste :"le conjoint d'expatrié doit changer de logiciel pour faire de cette étape à l’étranger un tremplin vers le succès professionnel. Il faut qu’il se positionne moins comme conjoint et davantage comme un expatrié à part entière".

Poser un regard objectif sur son parcours

Dans son livre, Stéphanie passe successivement en revue les nouveaux défis du couple expatrié, les risques de rupture de carrière en expatriation, même pour les personnes les plus aguerries, et les clefs de réussite d’une carrière nomade. "Il est important d’apprendre à poser un regard objectif sur son parcours, suggère-t-elle. Or ce regard est souvent très sévère. Au cours de ses déplacements, le conjoint perd progressivement le fil rouge de sa carrière et considère à tort qu’il n’a plus de carrière ".

Abandonner la perspective d’une carrière linéaire…

"Il faut, selon elle, réinventer la notion de carrière: substituer à la logique d’une carrière linéaire, conçue traditionnellement comme une suite de postes permettant une progression en responsabilités et en salaire, souvent au sein d’une même entreprise, celle d’une carrière nomade avec ses ruptures et sa diversité, dans laquelle ce qui compte, c’est le projet professionnel et le développement de ses compétences".

… pour réussir une carrière nomade

Oui, mais comment faire ? - "Tout d’abord en retrouvant ce fil rouge, puis en saisissant toutes les opportunités que peuvent offrir l’expatriation. Je travaille  3 aspects clefs: les compétences, le réseau et l’image". "Je me suis attachée, dans la troisième partie de mon livre, à donner des conseils pratiques pour optimiser l’utilisation de ses réseaux, gérer son image, préparer son pitch et s’entrainer à le dire. En ce qui concerne les compétences, celles-ci peuvent s’acquérir dans des environnements extrêmement variés. Ce qui est essentiel, c’est d’éviter de se disperser, d’avoir en tête ses ancrages et son projet, et de choisir des engagements permettant de mettre en œuvre les compétences qui vont dans le sens de ce projet. Les activités bénévoles fournissent un bon exemple. C’est un travers très français que de sous estimer l’expérience acquise dans ce cadre. On a tendance à les cacher sous le tapis sous prétexte qu’elles n’ont pas été rémunérées. Les anglo-saxons sont beaucoup plus pragmatiques. Ce qui est important c’est la réalité de l’engagement, les réalisations, la capacité démontrée à faire avancer des projets… Tout cela est parfaitement transférable dans le secteur professionnel classique. La vraie question, c’est le regard qu’on porte soi-même sur son expérience et la manière dont on se prépare à en rendre compte."

"C’est mon expérience d’expatriée qui a fait la différence… "

Parmi les témoignages, dont Stéphanie Talleux se fait l’écho dans son livre, celui d’Isis est particulièrement éloquent. Isis est DRH en France lorsqu’elle interrompt sa carrière pour accompagner son conjoint en Asie. Arrivée sur place, les promesses initiales s’évaporent. Malgré de nombreuses démarches, elle ne parvient pas à retrouver un emploi. "Je suis restée deux ans là bas et je suis rentrée en France avant la fin du contrat de mon mari pour trouver du travail….J’ai finalement été employée pour un poste à plus forte responsabilité que celui que j’occupais avant l’expatriation. C’est mon expérience d’expatriée qui a fait la différence pour obtenir mon poste de DRH mobilité internationale d’un grand groupe français. Je connais à présent parfaitement les rouages et les codes du monde expatrié …"

Propos recueillis par Bertrand Fouquoire (www.lepetitjournal.com-Singapour). Vendredi 19 octobre 2012

Pékin

MA COPINE CHINOISE – Entre rêves et désillusions

Assise à une terrasse au soleil dans le quartier de Xintiandi, j’attends ma copine chinoise. Elle veut me montrer sa nouvelle coiffure. Si j’ai bien compris, elle devrait avoir les cheveux un peu moins longs et des mèches mauves..
Actualité Chine

MESSAGE EPERMARKET – Pour nos lecteurs (Publi-Info)

Epermarket est heureux de renouveler son partenariat avec votre quotidien en ligne préféré ! 2015 marque notre troisième année d’existence en Chine, nous n’en serions pas là sans votre fidélité et nous tenons à vous remercier
A la une

AMOUR ET EXPATRIATION - Les grandes tendances

La Saint-Valentin, c’était le mois dernier. Mais l’amour, c’est tous les jours, et peu importe les kilomètres qu’il faut parcourir. Une étude baptisée « Expat insider 2014 » publiée par le site communautaire d’expatriés Internations dévoile des statistiques sur l’amour et l’expatriation. On y apprend notamment que 11% des sondés ont choisi l’expatriation par amour pour leur conjoint.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait appel à un coach. Nicolas Serres Cousiné nous fait part de cette expérience
Expat - Politique

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.

MATTHIAS FEKL – Premier forum pour pousser les PME à l’export

Pour aider les PME à exporter plus, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du Tourisme et des Français de l’étranger, présentait un nouveau plan d’action lors du premier forum des PME à l’international dont il est l'initiateur.
Magazine
Francophonie

JEAN-FRANÇOIS BLAREL - La francophonie: un partenariat gagnant pour tous les participants

Le 20 mars est traditionnellement la date lors de laquelle un peu partout dans le monde on fête la francophonie. Alors qu´au Portugal un certain nombre de changements sont en cours au sein des structures françaises, Lepetitjournal.com a voulu interroger l´ambassadeur de France, M. Jean-François Blarel sur l´importance de cette célébration et sur le poids de la présence française dans le pays.

REPORTAGE - A São Paulo, Zaz est la nouvelle star du Brésil

"Maravilhoso", "empolgamente", "genial", "top"… Les superlatifs résonnent après le concert de Zaz dimanche dernier à l’auditorium Ibirapuera – Oscar Niemeyer du parc Ibirapuera de São Paulo. Mais que diable les Brésiliens ont-ils pour l’artiste française ? Retour sur cette soirée musicale pleine de bonne humeur et de messages d’espoir !