ENGLISH MENU - C'est du chinois !

 

Un petit creux ? Ici en Chine, les stands, les "boui boui" et les restaurants envahissent les rues, laissant ainsi un vaste choix aux passants affamés… Prêt à tout pour attirer les badauds, certaines pancartes m’ont tout de même laissé perplexe…

The English Menu? (Photo par Déborah)

"The English Menu" ou le menu anglais qui ne contient ni plat anglais, ni même aucun plat écrit en anglais… Nous l’avons bien compris, peu de Chinois parlent anglais. Pourtant, il y a une réelle volonté de la Chine de s’ouvrir au monde, avec l’augmentation du nombre d’écoles de langues, du nombre de touristes et d’expatriés, et également du nombre de Chinois qui voyagent. En attendant, les Chinois semblant avoir de gros problèmes avec l’alphabet romain, de telle sorte qu’il paraît aussi difficile pour eux décrire un mot anglais ou français en mettant les lettres dans le bon ordre que pour nous d’écrire un caractère chinois sans se tromper dans l’ordre des traits.

En Chine, on mange au reastanurant! (Photo LB)

On trouve ainsi des erreurs partout, aussi bien sur les menus des restaurants que dans les brochures des musées. Quelques phrases, certainement traduites avec un traducteur automatique, n'ont même aucun sens. Dans d'autres cas, les lettres des mots sont placées dans un ordre plus ou moins aléatoire (voir photo ci-contre : Lucky Dragon Reastanurant). Ce panneau m’a ainsi partagé, entre une envie de rire aux éclats, et un sentiment d’attendrissement : Ils ont quand même essayé de faire un effort ! J’imagine que les étrangers qui essayent de parler ou d’écrire chinois doivent bien les faire rire aussi…

Lucie Bousquet (www.lepetitjournal.com/pekin.html). Jeudi 18 octobre 2012

 
Pékin

SOUVENIRS DE PÉKIN – Idées de cadeaux à ramener dans vos valises

 Vous rentrez bientôt en France et vous n’avez pas encore pensé à ramener quelques souvenirs à vos proches ? Pourtant revenir les mains vides est souvent hors de question, même pour les expatriés de longue date ! lepetitjournal.com/pékin a sélectionné une série de cadeaux simples, et à petits prix à emmener dans vos valises.
Actualité Chine

HARBIN - Les Charmes de Daowai

On a souvent vanté l'architecture russe de Harbin. Il est vrai que la ville fondée le long du chemin de fer de l'Est chinois par la Russie tsariste est tellement marquée par l'héritage culturel de la Sainte Russie que la ville a longtemps été surnommée la Saint-Petersbourg de l'Est. Les églises orthodoxes, transformées en églises catholiques pour certaines ou en musées pour d'autres, subsistent encore nombreuses, et ce malgré le déchaînement de la Révolution Culturelle dans cette région. Pourtant on parle assez peu de Daowai, (la ville du dehors en Chinois, Daoli étant la partie russe, la ville du dedans). Or, on trouve dans cette partie de la ville toute l'authenticité des vieux quartiers ouvriers regroupés en allées, un peu sur le même modèle que les lilongs Shanghaiens
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine