ENGLISH MENU - C'est du chinois !

 

Un petit creux ? Ici en Chine, les stands, les "boui boui" et les restaurants envahissent les rues, laissant ainsi un vaste choix aux passants affamés… Prêt à tout pour attirer les badauds, certaines pancartes m’ont tout de même laissé perplexe…

The English Menu? (Photo par Déborah)

"The English Menu" ou le menu anglais qui ne contient ni plat anglais, ni même aucun plat écrit en anglais… Nous l’avons bien compris, peu de Chinois parlent anglais. Pourtant, il y a une réelle volonté de la Chine de s’ouvrir au monde, avec l’augmentation du nombre d’écoles de langues, du nombre de touristes et d’expatriés, et également du nombre de Chinois qui voyagent. En attendant, les Chinois semblant avoir de gros problèmes avec l’alphabet romain, de telle sorte qu’il paraît aussi difficile pour eux décrire un mot anglais ou français en mettant les lettres dans le bon ordre que pour nous d’écrire un caractère chinois sans se tromper dans l’ordre des traits.

En Chine, on mange au reastanurant! (Photo LB)

On trouve ainsi des erreurs partout, aussi bien sur les menus des restaurants que dans les brochures des musées. Quelques phrases, certainement traduites avec un traducteur automatique, n'ont même aucun sens. Dans d'autres cas, les lettres des mots sont placées dans un ordre plus ou moins aléatoire (voir photo ci-contre : Lucky Dragon Reastanurant). Ce panneau m’a ainsi partagé, entre une envie de rire aux éclats, et un sentiment d’attendrissement : Ils ont quand même essayé de faire un effort ! J’imagine que les étrangers qui essayent de parler ou d’écrire chinois doivent bien les faire rire aussi…

Lucie Bousquet (www.lepetitjournal.com/pekin.html). Jeudi 18 octobre 2012

Pékin

SENSATIONS DE CHINE – Intimités

Après deux mois d’absence où j’ai déserté l’Empire du Milieu, je redécouvre certaines habitudes, certaines attitudes des Chinois avec un regard neuf.…
Actualité Chine

EPERMARKET - Trois ans aujourd’hui, entretien avec son fondateur

Pour une métropole telle que Shanghai, les achats en ligne semblent être la voie du futur. La société de vente en ligne de nourriture, frais, épicerie et produits d’entretien a ouvert à Shanghai il y a déjà trois ans pour les communautés expatriées. Le succès est au rendez-vous, découvrons pourquoi grâce à une interview de son créateur, Jean Yves Lu
A la une
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.