TELECOM - La bataille planétaire d'HUAWEI et de ZTE contre le monde

 

La bataille était ingagnable. Le 08/10, le Congrès américain statue que Huawei et ZTE, n°2 et n°5 des télécom mondiaux, font peser un risque d’espionnage massif sur les Etats-Unis par détournement des milliards de bytes de données, circulant à chaque seconde à travers leurs serveurs installés dans le pays

Soupçonnant ces deux groupes de Shenzhen de liens avec les services secrets chinois, le Congrès recommande, aux firmes privées de boycotter leurs serveurs et commutateurs. A Washington, il recommande de  bloquer tout investissement de la part de ces compagnies leur permettant de devenir compagnies américaines.
Les conséquences sont dévastatrices : Huawei va perdre son marché de 1,3 milliard de $ de ventes de l’an passé aux USA et peut-être jusqu’à 10 milliards ailleurs, du fait d’un effet boule de neige. Dès le 9 octobre, Ottawa interdit à Huawei d’équiper son réseau national sécurisé. Huit mois plus tôt, Canberra faisait de même, pour son réseau à larges bandes à 38 milliards de $.
L’Union Européenne n’est pas loin derrière, seulement bloquée par le refus de ses géants (Alcatel-Lucent, Ericsson) de porter plainte par peur de rétorsions de leurs partenaires chinois.
Il faut dire que dix ans en arrière, le Ministère chinois des télécoms imposait aux constructeurs occidentaux le dépôt des codes-source. Ceci forçait l’étranger à remettre ses secrets technologiques et permettait à la Chine au moins théoriquement de détourner toutes les informations gérées par ses outils.

Sur le fond, le Congrès semble faire payer à Huawei et ZTE une politique chinoise systématique de confiscation des technologies étrangères pour concurrencer ensuite leurs auteurs sur leurs propres marchés. La Chine a gagné cette guerre, mais à présent, il lui faut gagner la paix. D’autres grandes batailles se profilent sur d’autres marchés – TGV, nucléaire, solaire ou éolien. Comme dans les télécoms, la Chine, pour aller de l’avant, va devoir inventer avec l’Ouest un type de relation radicalement nouvelle intégrant confiance, partage et citoyenneté du monde.

Eric Meyer (www.lepetitjournal.com/shanghai.html). Mercredi 17 octobre 2012

Extrait du Vent de la Chine N°33 (du 15 au 21 octobre 2012)
www.leventdelachine.com

Nouveau : Le Vent de la Chine sur votre iPhone

 


Pékin

SOCIETE – Offrir le bon cadeau, c’est pas du gâteau

Hier est sorti le livre de la rédaction, Carnet de Shanghai ! En avant-première, (re)découvrez un des articles qui en fait partie, parce qu'il est vrai que offrir le bon cadeau, en général c’est pas du gâteau ! Toutes les informations pour vous procurer notre livre à venir dans nos pages la semaine prochaine
Actualité Chine

LE VENT DE LA CHINE – La retraite à 65 ans dans 30 ans ?

Un sujet qui angoisse, dans les ministères – car il les concerne tous – est celui des pensions. Comment faire face au vieillissement social, quand le fonds national est ric-rac et des systèmes non intégrés voire disparates doivent soutenir 200 millions de vieux citadins et paysans, cadres et ouvriers publics, et entrepreneurs privés ? Chaque mois, le fonds verse des retraites fort inégalitaires, en moyenne 2000¥ au retraité des villes, et… 70¥ à celui des champs. Pour l’heure, la ressource suffit encore à la tâche : en 2014, d’après Caixin, la revue financière, le fonds a collecté 2,6 trillions de ¥ en cotisations salariales et patronales, et reversé 2,1 trillions
A la une

Le dernier grand voyage vers l'île de Sainte-Hélène

Cinq jours aller, cinq jours retour: Sainte-Hélène, l'île où Napoléon vécut les dernières années de sa vie, est l'une des dernières destinations que l'on ne peut atteindre qu'après un long voyage en mer. Une traversée déjà teintée de nostalgie, car le bateau sera bientôt remplacé par un avion bien moins romantique.
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENEURS & SAC À DOS – Un tour d’Asie de l’entrepreneuriat

http://entrepreneurs-et-sac-a-dos.com/
Marlène et Cyrille sont partis découvrir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes au cours d’une traversée de l’Asie. Jeunes et passionnés, ils partent à l’aventure avec leurs économies à la recherche de modèles d’entrepreneuriat social et responsable sous le nom d’ « Entrepreneurs et sac à dos ».
Expat - Politique

THIERRY MARIANI – "Il faut que notre diplomatie serve les intérêts de la France"

Thierry Mariani
Député de la XIème circonscription des Français de l’étranger (Asie Océanie), Thierry Mariani était à Singapour pour célébrer, avec la communauté française, le 50ème anniversaire de la cité Etat. L’occasion d’évoquer avec lui Singapour, les Français de l’étranger, et la nécessité, sur le plan diplomatique de distinguer entre les zones où dominent les enjeux économiques et celles qui restent essentiellement confrontées à des problèmes de sécurité.

TAHAR BEN JELLOUN – Le conteur arabe qui écrit dans la langue de Molière

Tahar Ben Jelloun a rencontré son premier succès populaire en 1985 grâce au roman "L’enfant de sable". Il est couronné deux ans plus tard par le prestigieux prix Goncourt, avec "La nuit sacrée". A l’occasion de la 20e édition de la fête de la francophonie, il est venu à la rencontre de ses lecteurs de Shanghai.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala