Nouvelle Calédonie

COLISCALIN – Un véritable câlin en boîte

Tous les étudiants calédoniens d’hier et d’aujourd’hui partis en Métropole vous le diront : « Le colis en provenance du Pays est un vrai baume au cœur. Y trouver les confitures, les bonbons, le miel, le café, l’essence de Niaouli pour les rhumes d’hiver, c’est un peu comme être encore à la maison. »

Muriel Maury n’est peut-être pas calédonienne mais après 9 années passées sur notre Caillou, elle a bien compris combien que cela pouvait être agréable autant pour les enfants, que la famille ou les amis de Métropole et d’ailleurs. Elle a donc lancé au mois de mars dernier le Colis Calin, en partenariat avec AVEX, NCTPS, AIRCALIN et CHRONOPOST, un coffret cadeau de produits issus du savoir-faire calédonien. Ces colis « prêt à offrir » sont livrés en express en France Métropolitaine.

Rencontre avec une femme déterminée et passionnée, un petit bout de chef d’entreprise sur laquelle repose une bien belle aventure.

Lepetitjournal.com Nouvelle-Calédonie : Il y a déjà eu, il y a quelques années, une tentative de box calédonienne. Est-ce la même équipe ?
Muriel Maury : Pas du tout. Je sais qu’il y a eu ces dernières années plusieurs tentatives qui étaient basées sur le même concept. Personne n’a apparemment réussi à aller jusqu’au bout. Ce n’est pas facile à mettre en place : il faut trouver les bons partenaires, frapper aux bonnes portes, rencontrer et motiver les fournisseurs. Je suis issue de la restauration. Mon dernier métier, responsable des achats dans un groupe de restauration du Pays, m’a permis de découvrir un réseau de fournisseurs très impliqués et souhaitant, comme moi, faire connaître la qualité et le savoir-faire des produits calédoniens au plus grand nombre.

LPJNC : Comment se fait le choix de vos produits ?
M.M. : Beaucoup de fournisseurs / partenaires cherchent à s’exporter. Ils ont la capacité de le faire car leurs produits de qualité répondent à la règlementation phyto-sanitaire des pays que nous livrons, et ils ont du stock (On sait combien sur l’île il est parfois difficile d’avoir une constance dans les productions). Enfin, leurs produits sont deesignés pour le marché international (packaging, etc…).
Aujourd’hui, nous proposons bien évidemment les bières calédoniennes, régulièrement primées au Salon International de l’Agriculture à Paris, des chocolats de SOCALAIT et BISCOCHOC, les confitures de LES DÉLICES BOURAILLAIS (primés également au SIA), la vanille de Lifou, le miel de la Forêt de Mou, PACIFICO NATURE pour les produits bien-être (notamment leur huile de tamanou), BROUSS NIAOULI, le sel de KO bien sûr, mais aussi du café, des achards, le fameux savon d’Ouvéa. Il y a aussi des artisans qui nous fournissent : L’atelier de Val, Les toiles des Z’îles, Studio del’art.

LPJNC : Combien de colis proposez-vous ?
M.M. : Six sont disponibles actuellement, trois colis ne seront disponibles qu’au mois de mai prochain, dont le colis Spécial Fêtes des mères. D’autres idées sont à l’étude et verront le jour en cours d’année, comme le colis Bien-être.
Aujourd’hui, nos colis peuvent être envoyés en Métropole. Fin 2017, il sera possible de les envoyer en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon.

LPJNC : Vous avez lancé une recherche de financement participative (crowfunding) sur le la plate-forme calédonienne www.FIPAC.NC. Pouvez-vous nous dire à quoi va servir exactement le financement recherché ?
M.M. : J’ai lancé ce projet en octobre dernier et je fais tout toute seule : la commercialisation, le packaging, le montage des colis. C’est ce dernier point qui me prend le plus de temps et comme les fêtes de fin d’année sont généralement propices à une augmentation des volumes, je souhaite être prête et organisée. Pour cela je dois investir dans une machine qui me permettra de gagner un temps pour emballer les produits.

 

Colis Calin répond tout à fait aux attentes du Pays : faire connaître et reconnaître les savoir-faire et les entreprises calédoniennes, et Muriel Maury souhaite, à son échelle, pouvoir participer à la promotion du Territoire.

Une belle histoire à venir et surtout à suivre.


Claudia Rizet-Blancher (http://www.lepetitjournal.com/nouvelle-caledonie) – lundi 1er mai 2017




Pour vos commandes et soutenir ce projet :
http://coliscalin.nc/index.php
http://www.fipac.nc/fr/project/118/enterprise

 

 
A la Une en Nouvelle-Calédonie

UN OUVRAGE, UN PORTRAIT – Le piéton du Dharma

Retrouvez tous les samedis, en partenariat avec La Bouquinerie, un auteur calédonien ou un ouvrage calédonien. La littérature calédonienne explose depuis ses dix dernières années et est de plus en plus représentée dans les grands salons. Partez à la découverte de ses ouvrages, auteurs du bout du monde.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine