Munich

VÉRONIQUE MASSENOT - Une auteure accomplie en visite à Munich

Illustrateur, narrateur, facteur (fan d’art postal), voire même globe-trotter, tels sont les multi-talents de l’auteure Véronique Massenot. De passage du 11 au 15 avril au Lycée Jean Renoir de Munich, elle a rencontré toutes les classes, ou presque - de la 1ère L jusqu’en maternelle - et a partagé ses ouvrages avec simplicité.

Traduite en sept langues, dont le chinois et le brésilien, cette auteure française est reconnue depuis son premier roman, publié en 1998, Lettres à une disparue, plusieurs fois primé et adapté au théâtre. Le second, Soliman le Pacifique (Journal d’un enfant dans l’Intifada) a reçu le Prix du Roman du Ministère de la Jeunesse en 2002.

Véronique Massenot a publié plusieurs dizaines d’ouvrages, pour les petits comme pour les grands. Ses histoires, basées sur des thèmes de société, éveillent la curiosité des jeunes de tout âge. Décryptage.

Écrire, pour quoi faire ? « Parfois, quand l’actualité est trop lourde, je la partage avec ma feuille de papier, comme un secret dont je voudrais me décharger. Une façon, peut-être, de canaliser mes émotions et de prendre de la distance. »

Avez-vous une oeuvre préférée ?« Mon premier roman, Lettres à une disparue, écrit il y a 20 ans, est celui qui m’a ouvert la porte de l’écriture. Je n’y étais pas prédestinée. Et cette porte est toujours ouverte depuis! Mais pour moi, chaque livre est unique. Salaam Palestine a, en plus, une dimension d’aventure humaine vécue. Ce reportage sous forme de carnet de voyage a été réalisé à 3 voix avec Marc Abel et Bruno Pilorget, sur place en Palestine. Je suis encore en contact avec les amis que je me suis faits là- bas. »

V.Massenot montrant La grande vague (Photo: R.P.)

Qu’est ce qui vous plaît dans la littérature jeunesse? « J’aime l’idée de transmission. Pouvoir transmettre sa sensibilité, ses coups de coeur aussi. C’est ce que je fais de manière évidente par exemple dans la collection Pont des arts, où la fiction côtoie les réalisations artistiques majeures: Picasso, Chagall, Hokusai etc. Ayant une formation en histoire de l’art, la transmission est fluide. »

Est-ce que les enfants français d’Allemagne sont différents des enfants français en France?
« Je ne vois pas de différence entre les enfants. Je suis souvent en déplacement dans les écoles, environ 4 fois par mois pendant 6 mois de l’année. Et je travaille régulièrement avec les enfants des Mureaux en région parisienne. Pour moi, il n’y a que des enfants enthousiastes et des enseignants très impliqués dans des projets fantastiques! »

Sirène d'après La Grande Vague, fresque nr 1. (Photo A.T.)

Sirène d'après La Grande Vague, fresque nr 2.(Photo A.T.)

Françoise Schubert, P.S, Sabine Boury, CE2.(Photo A.T.)

Pendant l’entretien, Véronique Massenot ne se doutait de rien... Il y a 3 mois, Sabine Boury et Françoise Schubert ont commencé à lire des oeuvres de Véronique Massenot avec leurs élèves. La grande vague, qui aborde l’art d’Hokusai, a été choisi à l’unanimité. Puis les élèves ont voulu faire intervenir une sirène dans l’histoire. Et en quelques semaines, ils en ont réalisé l’illustration par un minutieux travail de pochoirs. Voici les fresques réalisées, que Véronique Massenot a donc découvertes le lendemain, dans les couloirs du Lycée Jean Renoir. À votre avis, de quelles classes s’agit-il? C'est un travail commun entre des élèves de CE2 et de Petite Section, remarquable, non?

Véronique Massenot a donc transmis ses dons d’écriture et d’illustration: mission accomplie!

Agnès Tondre (www.lepetitjournal.com/Munich) mercredi 20 avril 2016

Véronique Massenot est intervenue 4 jours à Munich au Lycée Jean Renoir à l’invitation de Éric Galice-Pacot, proviseur du Lycée Jean Renoir et de Carole Langlois, responsable de la BCD, et grâce à la participation active de nombreux professeurs. Elle s’est rendue également deux matinées à l’École européenne, grâce à Sabine Balmer, responsable de la bibliothèque du primaire et à Catherine Grenier, son assistante pour la partie francophone. La classe de Richard Pépy, à l'École européenne lui a aussi réservé une surprise en lui proposant une lecture de La grande vague dans le style japonais par le biais du Kamishibai (images du livre, narration, dialogues, musique, bruitages).

Pour poursuivre la découverte de Véronique Massenot
Lettres à une Disparue. Éditeur : Hachette, Le Livre de Poche Jeunesse (1998, 2003...), à partir de 13 ans. « Un livre de chair et de sang », LE MAGAZINE LITTERAIRE.
Soliman le Pacifique, qui vient d'être réédité sous le titre: Le Journal de Soliman. Éditeur: le Livre de Poche Jeunesse.
Salaam Palestine (carnet de voyage en terre d’humanité). Éditeur: La Boîte à Bulles (2013), tout public; récompensé par le Grand Prix Michelin Cartes et Guides, le Prix du Club de la Presse et le Coup de Coeur d’MSF au 14ème rendez-vous du Carnet de Voyage de Clermont-Ferrand.
La Grande Vague, illustré par Bruno Pilorget (PONT DES ARTS HOKUSAI). Éditeur : L’Élan Vert / Le SCEREN (2010), à partir de 6 ans , existe en anglais, allemand, espagnol.  http://www.veroniquemassenot.net

 

 

 
Munich

EXPATRIATION-ALLEMAGNE – Votre santé en Allemagne. Comment bien choisir sa caisse de santé ?

Caisse de santé publique ou privée allemande ? Assurance internationale ? Pas facile de choisir le système de santé adapté. Suite à son récent workshop sur le thème de l’assurance santé en Allemagne, Expatriation-Allemagne se penche sur le sujet dans le cadre de son partenariat avec lepetitjournal.com/francfort, lepetitjournal.com/munich et lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim.

CARTE – La France à Munich

Vous êtes un nouvel arrivant et vous n’avez pas encore osé découvrir les spécialités locales, à part la bière ? Installé de longue date à Munich,…
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine