Montréal

QUÉBEC – Le casse-tête des diplômes français non-reconnus

 

La non-reconnaissance de certains diplômes français au Québec fait grincer des dents, d’autant que 7.000 Français viennent chaque année s’installer dans la province canadienne et qu'un accord avait été signé en 2008. En visite officielle au Canada, Manuel Valls a abordé ce problème avec Philippe Couillard, son homologue québécois.

© Alice Chiche / AFP Philippe Couillard, Manuel Valls et Justin Trudeau

 

La visite à Québec de Manuel Valls a été l’occasion pour la communauté française expatriée dans la province canadienne de soulever un épineux problème d’équité. Nombreux sont les Français qui n’accèdent pas aux marché du travail québécois car leur diplômes ne sont pas reconnus, alors même qu’une centaine d’accords de reconnaissance mutuelle(ARM) ont été été signés en 2008.

Ces ARM prévoient une reconnaissance mutuelle des diplômes et compétences entre les ordres professionnels et les corps de métiers français et québécois. Cependant les Français estiment que certains de ces accords sont déséquilibrés et favorisent les Québécois.

Vétérinaires diplômés, impossibilité d’exercer

Les vétérinaires français ont en effet toutes les raisons de se sentir lésés, car ils ne peuvent toujours pas légalement exercer leur fonction.François Lubrina, conseiller consulaire de la circonscription Canada, lui-même vétérinaire, a exprimé sa lassitude à Mathias Fekl, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, au Tourisme et aux Français de l’étranger, lors de la dernière session de l’Assemblée des Français de l’étranger. « Cette entente a été respectée par la France, qui a amendé son Code de la nationalité pour permettre aux Québécois qui ne sont pas des nationaux européens d’exercer. (…). Côté québécois, nous avons un véritable blocage au niveau des ordres professionnels. Dans les faits, le gouvernement du Québec n’a pas respecté sa signature, ce qui pénalise nos compatriotes aussi bien pour les métiers que pour les professions ...Lire la suite sur notre édition internationale 

 
Montréal

Comment se faire des amis à Montréal ?

La question revient sans arrêt sur les réseaux sociaux dédiés à l’expatriation : « comment se faire des amis une fois que l’on est installé à l’étranger ? ».

FAMILY DAY – Où sortir ce lundi ?

La province célèbre la famille en ce Lundi. La plupart des Ontariens profitent d’un congé férié pour fêter cela. Mais où sortir ce lundi ? Beaucoup…
Actualité Canada

ECRITURE EN MOUVEMENT - Quand la littérature rassemble

Ecriture en Mouvement est un organisme culturel à but non lucratif. Ses missions ? Promouvoir l’écriture et en explorer les possibilités ! Jongler avec les mots ou encore découvrir les multiples façons d’écrire est désormais possible pour les francophones de Toronto grâce aux divers évènements que propose Anne Forrest-Wilson, fondatrice de l’organisme. 
Une internationale

Carlos Ghosn, maître du monde automobile ?

Cumulant les casquettes chez Nissan, Renault et Mitsubishi, le PDG globe-trotter Carlos Ghosn est l'un des grands noms du secteur automobile mondial, à la tête d'une alliance inédite qu'il a contribué à mettre au point. 
Actu internationale
En direct des Amériques
Montréal - Actualité

Comment se faire des amis à Montréal ?

La question revient sans arrêt sur les réseaux sociaux dédiés à l’expatriation : « comment se faire des amis une fois que l’on est installé…
Toronto - Actualité

FAMILY DAY – Où sortir ce lundi ?

La province célèbre la famille en ce Lundi. La plupart des Ontariens profitent d’un congé férié pour fêter cela. Mais où sortir ce lundi ?…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine