Montréal

QUÉBEC – Le casse-tête des diplômes français non-reconnus

 

La non-reconnaissance de certains diplômes français au Québec fait grincer des dents, d’autant que 7.000 Français viennent chaque année s’installer dans la province canadienne et qu'un accord avait été signé en 2008. En visite officielle au Canada, Manuel Valls a abordé ce problème avec Philippe Couillard, son homologue québécois.

© Alice Chiche / AFP Philippe Couillard, Manuel Valls et Justin Trudeau

 

La visite à Québec de Manuel Valls a été l’occasion pour la communauté française expatriée dans la province canadienne de soulever un épineux problème d’équité. Nombreux sont les Français qui n’accèdent pas aux marché du travail québécois car leur diplômes ne sont pas reconnus, alors même qu’une centaine d’accords de reconnaissance mutuelle(ARM) ont été été signés en 2008.

Ces ARM prévoient une reconnaissance mutuelle des diplômes et compétences entre les ordres professionnels et les corps de métiers français et québécois. Cependant les Français estiment que certains de ces accords sont déséquilibrés et favorisent les Québécois.

Vétérinaires diplômés, impossibilité d’exercer

Les vétérinaires français ont en effet toutes les raisons de se sentir lésés, car ils ne peuvent toujours pas légalement exercer leur fonction.François Lubrina, conseiller consulaire de la circonscription Canada, lui-même vétérinaire, a exprimé sa lassitude à Mathias Fekl, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, au Tourisme et aux Français de l’étranger, lors de la dernière session de l’Assemblée des Français de l’étranger. « Cette entente a été respectée par la France, qui a amendé son Code de la nationalité pour permettre aux Québécois qui ne sont pas des nationaux européens d’exercer. (…). Côté québécois, nous avons un véritable blocage au niveau des ordres professionnels. Dans les faits, le gouvernement du Québec n’a pas respecté sa signature, ce qui pénalise nos compatriotes aussi bien pour les métiers que pour les professions ...Lire la suite sur notre édition internationale 

 
Montréal
Actualité Canada
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine