Montréal

QUÉBEC – Le casse-tête des diplômes français non-reconnus

 

La non-reconnaissance de certains diplômes français au Québec fait grincer des dents, d’autant que 7.000 Français viennent chaque année s’installer dans la province canadienne et qu'un accord avait été signé en 2008. En visite officielle au Canada, Manuel Valls a abordé ce problème avec Philippe Couillard, son homologue québécois.

© Alice Chiche / AFP Philippe Couillard, Manuel Valls et Justin Trudeau

 

La visite à Québec de Manuel Valls a été l’occasion pour la communauté française expatriée dans la province canadienne de soulever un épineux problème d’équité. Nombreux sont les Français qui n’accèdent pas aux marché du travail québécois car leur diplômes ne sont pas reconnus, alors même qu’une centaine d’accords de reconnaissance mutuelle(ARM) ont été été signés en 2008.

Ces ARM prévoient une reconnaissance mutuelle des diplômes et compétences entre les ordres professionnels et les corps de métiers français et québécois. Cependant les Français estiment que certains de ces accords sont déséquilibrés et favorisent les Québécois.

Vétérinaires diplômés, impossibilité d’exercer

Les vétérinaires français ont en effet toutes les raisons de se sentir lésés, car ils ne peuvent toujours pas légalement exercer leur fonction.François Lubrina, conseiller consulaire de la circonscription Canada, lui-même vétérinaire, a exprimé sa lassitude à Mathias Fekl, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, au Tourisme et aux Français de l’étranger, lors de la dernière session de l’Assemblée des Français de l’étranger. « Cette entente a été respectée par la France, qui a amendé son Code de la nationalité pour permettre aux Québécois qui ne sont pas des nationaux européens d’exercer. (…). Côté québécois, nous avons un véritable blocage au niveau des ordres professionnels. Dans les faits, le gouvernement du Québec n’a pas respecté sa signature, ce qui pénalise nos compatriotes aussi bien pour les métiers que pour les professions ...Lire la suite sur notre édition internationale 

 
Montréal

ATD QUART MONDE – Récompensé par le prix mondial du pluralisme

ATD Quart Monde apporte des réponses positives au défi de vivre ensemble de façon pacifique et productive dans les sociétés diversifiées. L’organisation a été récompensée à Ottawa par le prix mondial du pluralisme. Un exemple, un modèle indispensable pour nos sociétés dans le contexte de mondialisation et de globalisation actuelles

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait écho. Une…

Les gens les plus chanceux du Canada

La chance, ça va, ça vient pensez-vous ? Mais il existe quand même des personnes plus chanceuses que d’autres, n’est-ce pas ? Quoi que vous en…
Actualité Canada

ATD QUART MONDE – Récompensé par le prix mondial du pluralisme

ATD Quart Monde apporte des réponses positives au défi de vivre ensemble de façon pacifique et productive dans les sociétés diversifiées. L’organisation a été récompensée à Ottawa par le prix mondial du pluralisme. Un exemple, un modèle indispensable pour nos sociétés dans le contexte de mondialisation et de globalisation actuelles
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine