Montréal

IMMIGRATION FRANCOPHONE EN NOUVELLE-ECOSSE - Vous rêvez de vous expatrier au Canada ?

 

L’immigration Francophone en Nouvelle-Écosse est un organisme à but non lucratif qui offre des services d’accueil, d’information et de sensibilisation aux immigrants et à la communauté francophone de la Nouvelle-Écosse. Lepetitjournal.com/Montréal est allé à la rencontre d'Ada Elvi Ruiz  et Claudine Tesire qui travaillent toutes les deux dans les services Avant-arrivée des immigrants qui envisagent de s’établir en Nouvelle-Écosse.

lepetitjournal.com/Montréal - Comment est née votre association Immigration Francophone en Nouvelle-Ecosse ?

Ada et Claudie - Immigration Francophone de la Nouvelle-Écosse, est un projet de la Fane, Fédération Acadienne de la Nouvelle-Écosse, né, en 2003, après le dévoilement du Plan stratégique pour favoriser l’immigration au sein des communautés francophones en situation minoritaire au Canada par le comité directeur de Immigration Refugiés et Citoyenneté Canada.

Pouvez-vous nous parler de vos services et à qui s’adressent-ils exactement ? 

Nous offrons des services avant-arrivée et après arrivée, qui s’adressent aux immigrants francophones qui s’établissent en Nouvelle-Écosse. Nous parlons ici des services avant-arrivée, offerts en ligne gratuitement, car ils sont nouveaux dans notre organisme et ils sont très pratiques. Ainsi nos clients reçoivent toute l’aide nécessaire dans leur démarche pour s’établir chez nous avant même qu’ils ne quittent leur pays d’origine. 
Ceci est axé sur 4 domaines : L'établissement avant-arrivée : les clients reçoivent des séances d ‘information sur différents sujets comme le logement, l’éducation, la vie au Canada en général etc..
L’emploi : les clients reçoivent des ateliers sur les stratégies de recherche d’emploi, l’acquisition des compétences en entrevue , les outils de recherche d’emploi tel que le cv etc..
La connexion communautaire : ces services permettent aux clients un rapprochement avec des communautés locales afin de favoriser l’implication et l’intégration sociales, de découvrir des services disponibles dans la collectivité et de vous informer sur les avantages de vivre en Acadie, francophonie de l’Atlantique.
L’intégration économique : les clients seront informés sur le marché de travail de la province et les services en entrepreneuriat pour explorer les possibilités de démarrer une entreprise ou de prendre en main une entreprise existante.

Quelles sont les démarches pour devenir candidat ? Et quels types de visas s’offrent aux candidats ? 

Pour être éligible à nos services avant-arrivée, il faut avoir le statut de Résident permanent, en avoir été avisé par une lettre de confirmation de résidence permanente par IRCC (Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada). C’est le rôle d’IRCC d’accorder ou non différents types de visa. Nous offrons nos services aux personnes qui détiennent déjà leur visa d’immigration au Canada.

Est-ce que vous constatez qu’il y a de plus en plus de Français arrivant au Canada ? 

Effectivement la majorité de nos clients proviennent de France.

L’immigration internationale selon le tableau de statistique canadien publié en juillet 2016, nous confirme une croissance significative dans les provinces de l’Atlantique, particulièrement en Nouvelle-Écosse.

Année

Solde

Migratoire

international

Solde

Migratoire

interprovincial

Année

Population

 de langue

 maternelle

française

Population

 utilisant la de

langue

française

à la maison

Population

 ayant une

connaissance

de la langue

française

Indices de continuité

linguistique de la

population

francophone

2014

2572

1852

2006

3,7%

2,0%

10,6%

0,530

2015

4170

1198

2011

3,6%

1,9%

10,4%

0,517

 

La majorité des Français vont au Québec notamment Montréal, ou en Ontario, à Toronto. Quels sont les avantages à aller en Nouvelle-Ecosse pour les immigrés français et francophones ? 

Les avantages de vivre en Nouvelle-Écosse sont nombreux. Il y a une grande communauté francophone très active.  Les déplacements sont courts en général entre le travail et la maison, ce qui permet de profiter plus avec sa famille. La beauté de la nature, l’accueil chaleureux des Néo-Écossais, la diversité humaine, le bilinguisme anglais-français etc.

Quelles sont les problématiques que peuvent rencontrer les nouveaux arrivants ? 

Comme partout ailleurs, les immigrants en Nouvelle-Écosse peuvent se heurter temporairement à l’intégration sociale, économique, les problèmes d’emploi, le choc culturel etc... Mais il y a toujours des solutions durables pour pallier à ces inconvénients. Il existe en Nouvelle-Écosse une multitude d’organismes francophones visant à promouvoir et encourager la langue française et à appuyer les francophones dans tous les aspects de la vie. 

Est-ce que certains secteurs sont plus ouverts aux immigrants français que d’autres ?

Il y a plus de Français dans le secteur de l’éducation. Mais les Français sont un peu partout grâce à leur bilinguisme français–anglais ce qui est un atout considérable !

 

Pour plus d'informations, le site de l'IMMIGRATION FRANCOPHONE

 

(www.lepetitjournal.com/montreal), Vendredi 2 décembre 2016 

 
Montréal
Actualité Canada
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine