Montréal

IMMIGRATION FRANCOPHONE EN NOUVELLE-ECOSSE - Vous rêvez de vous expatrier au Canada ?

 

L’immigration Francophone en Nouvelle-Écosse est un organisme à but non lucratif qui offre des services d’accueil, d’information et de sensibilisation aux immigrants et à la communauté francophone de la Nouvelle-Écosse. Lepetitjournal.com/Montréal est allé à la rencontre d'Ada Elvi Ruiz  et Claudine Tesire qui travaillent toutes les deux dans les services Avant-arrivée des immigrants qui envisagent de s’établir en Nouvelle-Écosse.

lepetitjournal.com/Montréal - Comment est née votre association Immigration Francophone en Nouvelle-Ecosse ?

Ada et Claudie - Immigration Francophone de la Nouvelle-Écosse, est un projet de la Fane, Fédération Acadienne de la Nouvelle-Écosse, né, en 2003, après le dévoilement du Plan stratégique pour favoriser l’immigration au sein des communautés francophones en situation minoritaire au Canada par le comité directeur de Immigration Refugiés et Citoyenneté Canada.

Pouvez-vous nous parler de vos services et à qui s’adressent-ils exactement ? 

Nous offrons des services avant-arrivée et après arrivée, qui s’adressent aux immigrants francophones qui s’établissent en Nouvelle-Écosse. Nous parlons ici des services avant-arrivée, offerts en ligne gratuitement, car ils sont nouveaux dans notre organisme et ils sont très pratiques. Ainsi nos clients reçoivent toute l’aide nécessaire dans leur démarche pour s’établir chez nous avant même qu’ils ne quittent leur pays d’origine. 
Ceci est axé sur 4 domaines : L'établissement avant-arrivée : les clients reçoivent des séances d ‘information sur différents sujets comme le logement, l’éducation, la vie au Canada en général etc..
L’emploi : les clients reçoivent des ateliers sur les stratégies de recherche d’emploi, l’acquisition des compétences en entrevue , les outils de recherche d’emploi tel que le cv etc..
La connexion communautaire : ces services permettent aux clients un rapprochement avec des communautés locales afin de favoriser l’implication et l’intégration sociales, de découvrir des services disponibles dans la collectivité et de vous informer sur les avantages de vivre en Acadie, francophonie de l’Atlantique.
L’intégration économique : les clients seront informés sur le marché de travail de la province et les services en entrepreneuriat pour explorer les possibilités de démarrer une entreprise ou de prendre en main une entreprise existante.

Quelles sont les démarches pour devenir candidat ? Et quels types de visas s’offrent aux candidats ? 

Pour être éligible à nos services avant-arrivée, il faut avoir le statut de Résident permanent, en avoir été avisé par une lettre de confirmation de résidence permanente par IRCC (Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada). C’est le rôle d’IRCC d’accorder ou non différents types de visa. Nous offrons nos services aux personnes qui détiennent déjà leur visa d’immigration au Canada.

Est-ce que vous constatez qu’il y a de plus en plus de Français arrivant au Canada ? 

Effectivement la majorité de nos clients proviennent de France.

L’immigration internationale selon le tableau de statistique canadien publié en juillet 2016, nous confirme une croissance significative dans les provinces de l’Atlantique, particulièrement en Nouvelle-Écosse.

Année

Solde

Migratoire

international

Solde

Migratoire

interprovincial

Année

Population

 de langue

 maternelle

française

Population

 utilisant la de

langue

française

à la maison

Population

 ayant une

connaissance

de la langue

française

Indices de continuité

linguistique de la

population

francophone

2014

2572

1852

2006

3,7%

2,0%

10,6%

0,530

2015

4170

1198

2011

3,6%

1,9%

10,4%

0,517

 

La majorité des Français vont au Québec notamment Montréal, ou en Ontario, à Toronto. Quels sont les avantages à aller en Nouvelle-Ecosse pour les immigrés français et francophones ? 

Les avantages de vivre en Nouvelle-Écosse sont nombreux. Il y a une grande communauté francophone très active.  Les déplacements sont courts en général entre le travail et la maison, ce qui permet de profiter plus avec sa famille. La beauté de la nature, l’accueil chaleureux des Néo-Écossais, la diversité humaine, le bilinguisme anglais-français etc.

Quelles sont les problématiques que peuvent rencontrer les nouveaux arrivants ? 

Comme partout ailleurs, les immigrants en Nouvelle-Écosse peuvent se heurter temporairement à l’intégration sociale, économique, les problèmes d’emploi, le choc culturel etc... Mais il y a toujours des solutions durables pour pallier à ces inconvénients. Il existe en Nouvelle-Écosse une multitude d’organismes francophones visant à promouvoir et encourager la langue française et à appuyer les francophones dans tous les aspects de la vie. 

Est-ce que certains secteurs sont plus ouverts aux immigrants français que d’autres ?

Il y a plus de Français dans le secteur de l’éducation. Mais les Français sont un peu partout grâce à leur bilinguisme français–anglais ce qui est un atout considérable !

 

Pour plus d'informations, le site de l'IMMIGRATION FRANCOPHONE

 

(www.lepetitjournal.com/montreal), Vendredi 2 décembre 2016 

 
Montréal

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait écho. Une des volontés de cette expatriation est tout simplement le désir de commencer ou bien de poursuivre une carrière professionnelle. Lepetitjournal.com vous permet de faire le point sur les secteurs qui recrutent et les offres de postes au Canada.

Les gens les plus chanceux du Canada

La chance, ça va, ça vient pensez-vous ? Mais il existe quand même des personnes plus chanceuses que d’autres, n’est-ce pas ? Quoi que vous en…
Actualité Canada

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait écho. Une des volontés de cette expatriation est tout simplement le désir de commencer ou bien de poursuivre une carrière professionnelle. Lepetitjournal.com vous permet de faire le point sur les secteurs qui recrutent et les offres de postes au Canada.
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine