Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Commémoration du 11 novembre

De nombreuses personnalités monégasques étaient présents à la Maison de France, dont Jacques Boisson, secrétaire d’État, représentant le Souverain, Paul Masseron et Stéphane Valeri, conseillers de Gouvernement, mais aussi Jean-François Robillon, président du Conseil national et Mgr Bernard Barsi. Gérard Spinelli, maire de Beausoleil y assistait aussi. Cette cérémonie en hommage aux morts pour la France a aussi permis de rappeler le rôle de Monaco durant cette période. S.E. Hugues Moret, ambassadeur de France a émaillé son allocution de longues citations empruntées au livre écrit en 1919 par Albert Ier, "La guerre allemande et la conscience universelle", paru en 1919 aux éditions Payot. Hommage à ce grand humaniste, aux volontaires monégasques et au Prince Louis engagé volontaire pour la durée de la guerre dans l’armée française, avec le grade de capitaine à l’état-major de la 5e armée sous les ordres du général Franchet d’Espèrey. L'ambassadeur de France a aussi rappelé les noms des 14 morts du lycée Albert-Ier.

Relations italo-monégasques

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
C'est au ministère italien des Affaires étrangères qu'ont eu lieu 8 novembre les travaux de la deuxième Commission bilatérale Italie-Monaco, occasion d’échange de vues et de renforcement des relations entre les deux pays. La première s'était tenue à Monaco en février 2009. La délégation italienne était conduite par le ministre des Affaires étrangères, Giulio Terzi di Sant’Agata, et elle était composée de représentants des ministères de l’Économie et finances, du Développement économique, de l’Environnement, de l’Équipement et des transports, de la Culture ainsi que de l’Agence nationale de l’aviation civile, ENAC. Quant à la délégation monégasque, elle était conduite par le ministre d’État S.E. Michel Roger, et comportait des conseillers de Gouvernement, Relations extérieures avec José Badia, Intérieur avec Paul Masseron, Finances et l’économie avec Marco Piccinini, Equipement, l’environnement et l’urbanisme avec Marie-Pierre Gramaglia, Affaires sociales et la santé avec Stéphane Valeri. Robert Colle, secrétaire général du ministère d’État était aussi présent. Ont été évoqués le renforcement des relations bilatérales tant sur le plan politique qu'économique, commercial et culturel, ainsi que les sujets relatifs aux transports et aux télécommunications et à l’environnement. De même qu’un nouvel élan à donner aux initiatives culturelles bilatérales, en tenant compte notamment de la présence d’une communauté italienne nombreuse et active résidente à Monaco. A cette occasion, un Accord bilatéral sur les transports routiers a été signé. En ce qui concerne la coopération en matière fiscale, les deux délégations ont constaté avec satisfaction les progrès dans les contacts instaurés entre les deux pays, notamment dans le cadre du Global Tax Forum de l’OCDE, qui à l’occasion du récent sommet de Cape Town a adopté à l’unanimité un rapport confirmant que tous les éléments juridiques requis par cet Organisme international avaient été mis en œuvre par la Principauté. A cet égard, l’Italie et Monaco ont reconfirmé leur volonté de poursuivre leur dialogue fructueux. Sur le plan multilatéral, la convergence entre les deux pays a été également relevée pour ce qui concerne la coopération au sein des Nations Unies ainsi que l’engagement commun par rapport aux grandes questions globales, telles que la lutte contre la pauvreté, le développement durable et la protection de l’environnement marin. L’Italie et Monaco ont enfin souhaité confirmer leur volonté de renforcer leur collaboration économique et commerciale dans tous les secteurs présentant un intérêt commun.
En marge de cette Commission bilatérale Italie-Monaco, Amedeo Fumero, chef du Département des transports, de la navigation, des systèmes informatiques et statistiques et José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures ont procédé à la signature de l'accord entre la République italienne et la Principauté de Monaco à propos de la réglementation du transport de voyageurs et de marchandises par route. Il a pour objectif de faciliter et de réglementer les transports routiers de marchandises et de voyageurs entre les deux États, qu’ils soient à destination ou en transit sur les territoires respectifs.

En prévision de le fête nationale

C'est bientôt le 19 novembre. Tout est donc prêt pour la célébration de la Fête nationale. Le mercredi 7 novembre de 9 h à 16 h, les personnes de nationalité monégasque et le jeudi 8 novembre de 9 h à 16 h, les personnes de nationalité monégasque et les résidents de la Principauté, pourront retirer à la Mairie les invitations pour les spectacles inscrits au programme des festivités de cette Fête. Il suffira de présenter une carte d'identité ou une carte de séjour, deux places seront délivrées par carte dans la mesure des places disponibles. Il s'agit de la séance récréative pour enfants de 3 à 10 ans, "Les Clowneries Magiques " par les spectacles Alizés à la Salle du Canton – Espace Polyvalent, le mercredi 14 novembre à 15 h. Et François-Xavier Demaison dans "Demaison s'évade", pour deux soirées de gala à la Salle du Canton – Espace Polyvalent, le dimanche 18 novembre à 21 h 30 et le lundi 19 novembre à 21 h. Renseignements : (+377) 93 10 12 10 ou www.mairie.mc.
L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder

A la une

W PROJECT - Le Mexique, une économie oubliée ?

Le Mexique vit un drôle de paradoxe. C’est un pays en pleine croissance, 12ème puissance économique mondiale (PIB), qui n’est pourtant mis sous le feu des projecteurs que pour les nombreux clichés qui lui sont attachés : insécurité, sauce pimentée, ponchos et autres moustachus. Focus du W Project sur un grand oublié.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

W PROJECT - Le Mexique, une économie oubliée ?

Le Mexique vit un drôle de paradoxe. C’est un pays en pleine croissance, 12ème puissance économique mondiale (PIB), qui n’est pourtant mis sous le feu des projecteurs que pour les nombreux clichés qui lui sont attachés : insécurité, sauce pimentée, ponchos et autres moustachus. Focus du W Project sur un grand oublié.

EMPLOI - Comment trouver un travail à Dubaï ?

Vous avez envoyé des dizaines de CV et n'avez pas reçu une seule réponse d’un employeur ? Arrêtez tout maintenant, faites le point sur votre méthode et apportez ces quelques changements à votre stratégie de recherche d'emploi.
Expat - Politique

EXIL FISCAL – Pas de sauve-qui-peut généralisé

Près de 35.000 contribuables français ont quitté l’Hexagone en 2012. Seuls 587 d’entre eux étaient soumis à l’ISF. Un chiffre encore modeste, mais en hausse de 20% par rapport à 2011. Un rapport dresse les profil de ces expats un peu particuliers

ARNAUD LEROY - "Je suis un parlementaire, donc je veux débattre, proposer et peser sur les orientations"

"Je ne suis pas un lobbyiste mais un relai des Français établis hors de France" affirme clairement, M. Arnaud Leroy, jeune député des Français de la 5ème circonscription. La rédaction de Lisbonne a été à la rencontre de ce "frondeur" afin de l´interroger sur les résultats et les défis qui se posent à lui dans le cadre de son mandat; ceci à un moment où la situation politique est délicate pour la majorité en place.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.