Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Accréditations

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Le mardi 30 octobre, S.E. Mgr Luigi Travaglino, nonce apostolique, S.E. Lawrence Cannon, ambassadeur du Canada et S.E. Susanne Wasum-Rainer, ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne ont remis leurs lettres de créance auprès de S.A.S. le Prince Souverain.
Né à Naples en 1939, S.E. Mgr Luigi Travaglino est diplômé en droit canonique et entre au service diplomatique du Vatican en 1970. Représentant pontifical dans de nombreux pays puis élégué apostolique en Sierra Leone, vice-légat en Guinée, en Gambie, puis au Libéria, il devient nonce apostolique au Nicaragua. En 2001, il rejoint la Secrétairerie d'Etat, depuis 2011, il est observateur permanent du Saint-Siège auprès des organisations des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, FAO, IFAD, PAM.
Titulaire d'une maîtrise en administration des finances, S.E. Lawrence Cannon a été élu à la Chambre des Communes pour la première fois en 2006, puis réélu en 2008. Il a été ministre des Affaires étrangères en 2008. Il avait été membre de l'Assemblée nationale du Québec de 1985 à 1994.
S.E. Marianne Wasum-Rainer a suivi des études de droit et une formation préparatoire au service diplomatique et consulaire. Entrée au ministère fédéral des Affaires étrangères en 1987, elle est la directrice générale depuis 2009. Sa carrière l'a menée à Rabat et à Tel-Aviv en tant qu'ambassadeur, puis à Genève à la mission permanente de la République fédérale d'Allemagne auprès de l'Office des Nations Unies et d'autres organisations internationales.
Au cours du déjeuner donné par le Département des Relations extérieures, ont été évoquées les relations diplomatiques, culturelles et économiques que la Principauté pourrait développer avec ces trois pays.

Une nouvelle fresque

Le 30 octobre, avait lieu l'inauguration de la nouvelle fresque de la Chapelle de la Miséricorde. En présence de S.A.S. Albert II; S. E. Marie Chatardova, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tchèque à Monaco; François Brych, consul général honoraire de la République tchèque à Monaco; Mgr Dominik Duka, cardinal de Prague; Mgr Barsi, archevêque de Monaco; Georges Marsan, maire de Monaco; Luigi Travaglino, nonce apostolique et naturellement Jiří Živný qui avait été chargé de la rénovation de la fresque du plafond. Rénovation qui a été financée en grande partie par François Brych et sa famille, mais aussi grâce à de généreux donateurs, ce qui souligne les liens étroits qui existent entre la République tchèque et la Principauté. Rappelons que la Chapelle de la Miséricorde a été édifiée dans les années 1640 sous le règne du Prince Honoré II pour y abriter la Confrérie des Pénitents Noirs. Au cours des siècles, elle a traversé maintes vicissitudes. Le 15 janvier 1930, la loi n° 125, relative au domaine public et privé de l’État et de la commune, déclare dans son article 4 la Chapelle des Pénitents, ou Chapelle de la Miséricorde, comme faisant "partie du domaine de la commune". Dans les décennies suivantes, quelques restaurations furent entreprises. En 2010, a commencé la phase de restauration de la Chapelle avec la rénovation du plafond et la réalisation d’une deuxième fresque avec le travail du maître restaurateur Jiří Živný et son équipe d’artistes tchèques. Courant 2013, les travaux intérieurs seront poursuivis avec une nouvelle mise en lumière de la Chapelle et une restauration complète de sa façade.
L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder

Plus d'infos, audio, vidéo et images en cliquant ici

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Sao Paulo - Actualité Brésil

LENA ET LA MODE - "Photo du jour"

Chaque vendredi, retrouvez "Lena et la mode", une série de dessins humoristiques sur le rapport des jeunes Brésiliennes à la mode. Ces…
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.