Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Déplacements princiers

En Lituanie

Les lundi 15 et le mardi 16 octobre, LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène effectuaient une visite officielle en Lituanie. Le premier jour, ils ont été reçus au Palais présidentiel de Vilnius par S.E. Dalia Grybauskaite, présidente de la République depuis le 12 juillet 2009. Les deux chefs d’État ont abordé des thèmes d'actualité dont ceux de la crise de l'euro, de la protection de l'environnement et des projets d'énergie renouvelable en Lituanie ainsi que de leur coopération dans les instances internationales. Une déclaration a été faite à la presse à l'issue de cet entretien. Pendant ce temps, la Princesse rencontrait des athlètes des Jeux olympiques spéciaux. Puis, S.A.S. le Prince Albert II a rendu un hommage aux morts pour l'indépendance de la Lituanie au cimetière d'Antakalnis en présence de Rasa Jukneviciene, ministre de la Défense. Le couple princier a participé ensuite à un dîner d’État au Palais présidentiel. Le 16 octobre, le Souverain s'est entretenu avec Irena Degutiene, présidente du Parlement, et le couple princier a déjeuné avec Andrius Kubilius, Premier ministre de de Lituanie.

En Pologne

Ensuite, LL.AA.SS. se sont rendus en Pologne pour une visite officielle les mercredi 17, jeudi 18 et vendredi 19 octobre. Ils ont été accueillis au Palais présidentiel de Varsovie par le président de la République de Pologne, Bronislaw Komorowski et son épouse. Plusieurs temps forts ont ponctué cette journée, le Prince a déposé une gerbe au soldat inconnu sur la Place Pilsudski et Il a participé à un déjeuner de travail aux côtés de Waldemar Pawlak, vice-président du Conseil des ministres et ministre de l’Économie. Dans l'après-midi, S.A.S. le Prince s'est rendu dans les deux assemblées, la Sejm, chambre basse et le Sénat, puis il a rencontré quelques chefs d'entreprise, parmi les plus influents du pays, lors d'une réunion de la "Polish Business Roundtable", au Palais Sobianski. Le souverain et la Princesse ont été décorés de l'Ordre national du Mérite polonais, tandis que le couple présidentiel polonais était décoré de l'ordre de Grand Officier de Saint-Charles, avant un échange de cadeaux. La Princesse et la Première dame de leur côté se sont rendues au musée du Sport et du tourisme en compagnie de Tomasz Jagodzin'ski, directeur du musée et d'Irina Szewinska, ancienne championne olympique et membre du Comité international olympique, elles ont rencontré la délégation polonaise de "Special Olympics" ainsi que sa représentante, Katarzyna Frank Niemczycka, CEO Special Olympics, avant de déjeuner ensemble. Enfin, dans la soirée, le couple princier assistait au dîner officiel offert par le président, au Palais présidentiel. Le 18 octobre, le Prince Albert et la Princesse Charlène se sont envolés pour Cracovie, où ils ont rencontré le maire, Jadcek Majchrowski. Le Souverain a prononcé un discours à l'Université Jagellon et a visité le musée de cette institution. Le 19 octobre, LL.AA.SS. le Prince et la Princesse de Monaco ont tenu à se rendre dans les camps d'Auschwitz et de Birkenau afin d'honorer la mémoire des prisonniers et des disparus. Ils y ont rencontré notamment des membres de la Fondation Auschwitz. En leur compagnie, le couple princier a honoré la mémoire des victimes de la Shoah et a déposé des fleurs au pied d'un mur où les nazis fusillaient les prisonniers. Ils ont ensuite visité le musée, où sont visibles les objets personnels des victimes, les restes des chambres à gaz et des fours crématoires, puis le site du camp de Birkenau, distant de trois kilomètres de celui d'Auschwitz. "La flamme de notre mémoire ne s'éteindra jamais", ont-ils écrit dans le Livre d'or du musée.

Le FBI à Monaco

Photo (c) Charles Franch / CDP
Photo (c) Charles Franch / CDP
Du 20 au 24 octobre, la Principauté de Monaco accueille la 30e session de l’Académie nationale du Federal Bureau of Investigation, FBI. 180 délégués, venant des cinq continents, travaillent sur le thème "La police dans l’industrie du luxe: défis, prévention et solutions". La session s'est ouverte en présence de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur et de Katherine Andrews, attaché légal à l’ambassade des États-Unis à Paris. Cette réunion est organisée chaque année, dans un pays différent, la première s’était tenue à Londres en 1982. Elle permet une mise à niveau de tous les policiers diplômés de cette Académie basée à Quantico, en Virginie. En 2011, elle a eu lieu à Tbilissi en Géorgie. A Monaco, la session est placée sous la présidence d’Olivier Jude, commandant de police à la Direction de la Sûreté publique et président 2012 du Bureau européen de l’Académie du FBI, European Chapter FBINAA President 2012, diplômé de l’Académie en 1999. Diane Scanga, Présidente 2012 de l’Académie Nationale du FBI, y assiste notamment.

L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder

Plus d'infos, audio, vidéo et images en cliquant ici

A la une
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Sao Paulo - Actualité Brésil

LENA ET LA MODE - "Photo du jour"

Chaque vendredi, retrouvez "Lena et la mode", une série de dessins humoristiques sur le rapport des jeunes Brésiliennes à la mode. Ces…
Expat
Expat - Emploi

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.