Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Un robot chirugical au CHPG

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Lundi 8 octobre, le Centre Hospitalier Princesse Grace a inauguré le nouveau robot chirurgical Da Vinci, Intuitive Surgical, en présence de S.A.S. le Prince Albert II, de S.A.R. la Princesse de Hanovre, de Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, André Garino, président du Conseil d’administration du CHPG, et Patrick Bini, directeur. Les docteurs Christian Choquenet, chef de service d'urologie, Hubert Perrin, chef de service adjoint de chirurgie digestive et Jean-Claude Ortega, chef de service adjoint d'urologie, ont œuvré pendant 3 ans pour mener à bien ce projet et trouver des sponsors. Acquis grâce à de généreux dons, Michel Pastor, MCM2I, présidée par le Dr Perrin, Philip et Spyros Nicarchos, Lord Laidlaw, dons coordonnés par Roger Shine, Fondation Aloïs & Jeanne Jurt, The Jefferson & Smurfit Monégasque Foundation, Matteo de Nora, ainsi qu’au soutien du Gouvernement princier, cet équipement est composé de trois éléments, une console de commande, une colonne vidéo et des bras articulés. Il sera utilisé pour la chirurgie urologique, viscérale et gynécologique. Les instruments sont entièrement commandés par le chirurgien, ce qui lui permet d'accéder plus facilement à des zones délicates, avec une grande précision du geste. Le système chirurgical Da Vinci participe au bien-être du patient en diminuant les risques de séquelles post-opératoires, ainsi que la durée d’hospitalisation. La chirurgie robotique représente une évolution majeure de la chirurgie pour le XXIe siècle. Le CHPG fait désormais partie des hôpitaux de pointe qui en sont dotés en Europe.

Protection marine

Le 15 octobre, une délégation de la Peace Parks Foundation, PPF, conduite par Joaquim Alberto Chissano, président du Mozambique du 6 novembre 1986 au 2 février 2005, était en Principauté pour évoquer la poursuite du partenariat avec le Gouvernement princier en ce qui concerne la protection de l’aire marine de Ponta Do Ouro au sud du pays. Depuis 2007, le Gouvernement princier soutient, en partenariat avec la PPF, le renforcement de la gestion de l’aire marine protégée de Ponta Do Ouro - Kosi Bay, appartenant à la zone e transfrontalière de conservation et de ressources de Lubombo, Mozambique, Swaziland et Afrique du Sud. Ce partenariat a déjà permis l’amélioration des capacités de gestion de l’aire protégée et le respect de la réglementation; le soutien de la mise en œuvre de projets de conservation de la biodiversité, suivi des populations de tortues et état du récif de corail, ainsi que le renforcement du développement communautaire par l’écotourisme. Les Peace Parks sont des sites de conservation transfrontaliers, unissant plusieurs pays dans un même objectif de développement durable au bénéfice des hommes, de la faune et de la flore. Ces réserves sont choisies pour la richesse de leur biodiversité, leur héritage culturel et leur potentiel de croissance. Grâce au soutien des gouvernements, des organisations internationales et du secteur privé, 10 Peace Parks ont pu voir le jour en Afrique.

Un départ

Un communiqué du Gouvernement monégasque a annoncé qu'André Muhlberger, directeur de la Sûreté publique depuis septembre 2006, avait fait part de son souhait de donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle. Il a donc demandé à cet effet, à être réintégré dans son corps d’origine.. Le Prince a accédé à sa demande et a chargé le commissaire Richard Marangoni, chef de la division de police urbaine, d’assurer à titre provisoire les fonctions de directeur de la Sûreté publique à compter du samedi 13 octobre. Dans l’attente de la nomination du nouveau directeur en liaison avec les autorités françaises.
L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder

Plus d'infos et images en cliquant ici

A la une

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Que sont devenus les anciens lauréats ?

A quelques semaines de la 3ème cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, qui se déroulera sous les dorures du Quai d’Orsay le 17 mars prochain, lepetitjournal.com vous propose de revenir sur le parcours des lauréats 2014 depuis la remise de leur trophée. DJ, entrepreneur, chercheur, judoka… Ces Français de l’étranger avaient été choisis par le jury pour leur parcours atypique et leur engagement. Un an après l’euphorie de la remise de trophées, ils font le bilan. 
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI EN ANGLETERRE - Tout savoir pour trouver sans stresser

En arrivant à Londres, vous êtes nombreux à rechercher un travail sans savoir vraiment par où commencer ni ce sur quoi il faut être vigilant. Le système au Royaume Uni étant parfois différent du notre, il est important de connaître quelques points importants pour réussir son insertion professionnelle de l’autre côté de la Manche. Voici quelques informations qui pourront vous aider. 
Expat - Politique

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
Magazine
Francophonie

EXPOSITION - Retour vers le futur avec le Rio du 19e siècle vu par Jean-Baptiste Debret

Debret
Le centre culturel Correios accueille, jusqu’au 3 mai, l’exposition “O Rio de Debret“ qui rassemble 120 dessins et peintures originales de l’artiste français. Des esclaves à la vie du palais royal, des paysages aux quartiers de l’époque, c’est un voyage dans le temps qui nous est proposé, pour comprendre les origines du Rio d’aujourd’hui. Lepetitjournal.com était présent mercredi soir à son vernissage.